rezki.net

Accueil > Brèves > Zidane vole au secours de Bouteflika

Zidane vole au secours de Bouteflika

jeudi 5 mars 2009, par Rezki Mammar

L’ancienne star du football s’est envolé pour le sud-est de l’Algérie où il est arrivé 26 février. Mais Zinedine Zidane n’est pas venu que pour admirer le décor, il a utilisé l’avion présidentiel pour rencontrer le chef de l’Etat en campagne électorale. L’ancien footballeur devait rencontrer Abdelaziz Bouteflika le 2 mars. Cette visite privée suscite soit une banale indifférence soit une profonde déception, si l’on en juge par les nombreuses réactions publiées sur Internet. C’est l’un des sujets de notre synthèse de l’actualité parue sur notre fil info depuis le 25 février.

La famille Zidane visite le sud de l’Algérie dans un avion affrété 22 février par lé président (en campagne électorale). Pour les commentaires, on peut se reporter, par exemple, à ceux du magazine Le Matin.


Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie organise quatre conférence à Paris en mars.


Il y a deux ans, Ramdane Haïfi (ancien de l’Académie berbère) était assassiné à Paris un 24 février.


L’Association des jeunes Kabyles de France a vu le jour 24 janvier dernier. Nous aurons l’occasion d’en reparler sur notre site.


Une rencontre avec Brahim Lasri, auteur en langue berbère, a eu lieu le dimanche 1er mars à Paris. Une vidéo de l’événement a été tourné par Club Adlis pour être diffusée sur Internet.


Première rencontre sur la littérature amazighe à la Maison de la culture de Vgayet les 4 et 5 mars selon La Dépêche de Kabylie du 1er mars. Tamazgha.fr a mis en ligne le programme détaillé


Le 28 février correspond à Amager n tefsut (la rencontre du printemps) dans le calendrier berbère.


Affaire Mecili, la justice française lève en partie le contrôle judiciaire du diplomate algérien Mohammed Ziane Hasseni 27 février.


Hocine Aït Ahmed (leader du FFS) a dénoncé 2 mars l’impunité accordée par la France aux assassins de Ali Mecili.


Une campagne européenne de formation aux droits de l’homme aura lieu en Kabylie de 2009 à 2010 selon Kabyle.com 1er mars.


A Tuvirett (à Bouira en Kabylie du sud-ouest) les propriétaires de fusils confisqués ont manifesté le 1er mars pour qu’on leur rende leurs armes. Ces citoyens menacent de ne pas voter tant qu’on ne leur aura pas rendu leurs armes ou une indemnisation.


L’Association des enseignants de tamazight a remis des prix pour le concours Mouloud Mammeri le 28 février à Tizi Ouzou. Les prix émanent des autorités locales et du ministère algérien de la Culture. Hocine Azem et des membres du bureau fédéral du CMA (ONG berbère) étaient présents à cette cérémonie très officielle, d’après La Dépêche de Kabylie du 3 mars.


Les autorités religieuses de Tizi Ouzou fêtent la journée de la femme à leur manière 4 mars, en parlant de l’islam.


Un chacal enragé attaque et blesse cinq personne 4 mars à Amizour (est de la Kabylie).


L’auteur Amar Mezdad a choisi de ne pas participer à la rencontre consacrée à son œuvre 4 mars à Vgayet.

Messages

  • Nous jugeons insuffisant les mesures prises par le MAk a Ighil Ali.

    Nous devons passer a l’offensive et la meilleure réponse :

    - finaliser l’installation de toutes les sections du MAK a travers toute la Kabylie une semaine avant le 9 avril.

    - instaurer un gouvernement et un parlement provisoire pour la Kabylie libre la veille des élections.

    - organisation d’une marche unifiée le 20 avril en plein massif d’Akfadou symbole de la résistance pour faire face au terrorisme islamiste et le système moribond d’alger afin de proclamer notre indépendance.(point )Fin de citation.

    - pour ce qui est de Zidane ,il ne mettra pas ses pieds en Kabylie sans visa du consul Kabyle et encore.

    Voir en ligne : Un gouvernement et un parlement provisoire le 08 avril (mois de la kabylie)

    • Zidane, tu es un minable !

    • Je propose à tous les kabyles de réhabiliter une sanction faisant partie du fonctionnement de Tajmaat kabyle à une symbolique et communautaire. Cette sanction consiste à expulser de l’assemblée des kabyles des personnes agissant contre les intérêts de notre communautés. L’expulsion est reste symbolique mais a vaut son pesant d’or. Les kabyles qui trahissent nos causes communautaires doivent être sanctionner ne serait ce que d’une manière symbolique. Je pense évidement à ZIDANE. Le première fois il a édulcorer son voyage par IDIR. Une pure opération de communication visant à contrecarrer la pétition signée par des milliers des kabyles dans laquelle il l’invite à ne pas rencontrer le commanditaire des crimes du printemps noir. Il n’en fut rien. Zidane n’a absolument rien FAIT pour les kabyles, la culture berbère ou leurs revendications. Mais de la à œuvrer carrément contre les intérêts des kabyles.... Il me semble que nous ne devons pas nous taire.

    • Mon commentaire la kabylie et le multipartisme que j’ai envoyé hier,a eté amputé d’une grande partie .J’espere qu’il ne s’agit pas d’une coupure volontaire.

      Ar tufat rezki.

      Voir en ligne : la kabylie et le multipartisme

    • Azul Kamel. Là j’avoue mon étonnement. Techniquement, l’administrateur de ce site n’a pas la possibilité de modifier les commentaires, on peut soit publier, soit refuser un commentaire. Un incident technique est toujours possible, mais il n’y a aucune intervention humaine.

  • Qui ne se rappelle pas des années de braises (decennie 80)les kabyles manifestaient main dans la main ,mobilisés pour denoncer et a defendre leur culture et leur identité .On etait unis alors que les arabistes ont été devisés ntre baathistes ,islamistes ,terroristes et au

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.