rezki.net

Accueil > Culture > Zerrouki Allaoua, un chanteur illustre privé de tombe

Zerrouki Allaoua, un chanteur illustre privé de tombe

dimanche 8 avril 2012, par Karim Tilmatine, Rezki Mammar

La chanteuse Malika Domrane voulait visiter la tombe de cet artiste enterré au cimetière de Thiais., elle a découvert qu’il avait été exhumé pour être incinéré et placé au Jardin des souvenirs parce que sa concession n’a pas pu être payée.

Deux femme passent par Thiais, une commune de la banlieue sud-est de Paris. La première la chanteuse Malika Domrane propose à la seconde (une de ses amies) de voir la tombe de Zerrouki Allaoua, l’un des plus célèbres chanteurs kabyles enterré tout près. Mais la tombe est introuvable, pour cause, l’artiste, dont la concession n’a pas été prolongée a été exhumé et ses cendres placée au Jardin des souvenirs. Emue par cette découverte, la chanteuse a diffusé sur Internet un message daté du 3 avril dernier pour dénoncer l’abandon d’une des références de la culture kabyle. « Qu’en sera-il de Slimane Azem ? De cheikh L’Hasnaoui ? Des membres de la famille Amrouche ? Et d’autres encore ? » s’interroge Malika Domrane. Nous publions ci-dessous le texte dont nous avons reçu une copie.


Le jardin de mon mauvais souvenir

Il y a quelques mois, je savais que Allaoua Zerrouki était enterré dans le cimetière de Thiais, près d’Orly, en banlieue de Paris.
Je voulais aller sur sa tombe, lui rendre visite et "communiquer"avec lui, même communier avec ce grand Artiste à la voix de rossignol, bel homme élégant.
Aujourd’hui, lors d’une sortie en voiture avec Ferriel une amie, roulant en direction d’Orly, je découvre sur la route le panneau d’indication de la ville de Thiais, cela me fait tilt. Je demande alors à Ferriel de prendre la direction de Thiais, lui expliquant que Allaoua Zerrouki y est enterré. Elle accepte et me fait plaisir.

Arrivées sur les lieux, nous demandons à plusieurs employés du cimetière de nous renseigner sur la tombe de l’Artiste. Après avoir compulsé plusieurs registres, l’un d’entre eux nous apprend que Monsieur Allaoua Zerrouki se trouve au jardin des souvenirs. Interloquée, je m’adresse à la personne pour plus d’informations. J’en reçois et des plus mauvaises, car blessantes. Je m’effondre en larmes, Ferriel également. J’en suis toute retournée.
Pourquoi ?
Je réponds à cette question. Depuis 2002 le corps de l’artiste a été exhumé pour être incinéré, les cendre disséminées dans le jardin des souvenirs. Pourquoi cela ? Parce que, d’après les informations qui me sont données personne n’a payé la concession pour une sépulture à vie ( environ 3500euro).

Ma réflexion, moi-même artiste, femme et kabyle par dessus, est la suivante : " comment en est-on arrivé jusque là ? " Comment n’a t-on pas pu payer cette maudite somme ?

Monsieur Zerrouki ne méritait-il pas une tombe comme tout le monde en tant qu’être humain ?"

Personnellement je suis outrée !

Au bout d’un certain temps, je sors du cimetière pour acheter des fleurs et les lui offrir, en plus d’allumer des bougies, en le priant de bien vouloir pardonner à ceux, de A à Z qui sont responsables de cet état de fait car ils ne savent pas. Je me recueille, entourée de Ferriel et d’une jeune veuve venue sur la tombe de son défunt mari.

Toujours en colère, après tout le monde, tant les autorités algériennes que les personnalités kabyles...j’en veux à tous ceux qui savaient et qui n’avaient rien dit mieux encore rien fait, pour éviter d’en arriver à ce point : J’en ai honte.

Qu’en sera-il de Slimane Azem ?De cheikh L’Hasnaoui ? Des membres de la famille Amrouche ?Et d’autres encore ?

Honte à qui sait et ne fait rien de bien aux siens !

Paris Le 03 Avril 2012.
Malika Domrane

Messages

  • Cette information malheureuse m’a étonné, les kabyles sont les seuls au monde à qui des choses aussi affreuses arrivent, je comprend mieux pourquoi beaucoup de personnalités berbères(Dihya, Aksel et d’autres), n’ont même pas de tombes ! Plus prêt de nous, Le colonel Amirouche a failli subir le même sort ! La responsabilité première est à mettre sur le dos de sa famille et de ses proches ! Il parait que Zerrouki Allaoua a fait partie de la troupe FLN, on voit bien comment il a été remercié par l’état voyou d’Alger !! Il s’agit de la mémoire d’un peuple, Il faut à tout prix que les Kabyles sortent de cette léthargie et se prennent en charge, personne ne le fera à notre place !

    • objectif de Paris & Alger tamurt.info

      Nous sommes encore des colonisés », a soutenu le président du MAK en mettant encore en avant les différents mécanismes actionnés par le pouvoir contre la Kabylie en parallèle avec les discours et ce qui paraît comme « une activité normale ». L’entretien du terrorisme, les kidnappings et tant d’autres facteurs de déstabilisation sont autant de moyens utilisés contre la Kabylie pour l’obliger à la soumission. Et pour souligner le contraste flagrant existant entre la mentalité du peuple kabyle et cette « présence terroriste islamiste en Kabylie » le président du MAK s’interrogera : « Comment se fait-il que partout ailleurs en Algérie, on n’entend plus parler du terrorisme alors qu’ici en Kabylie on continue de voir des groupes armés semer la terreur en toute quiétude malgré la présence massive des militaires, et ce, au nom de la lutte contre le terrorisme tout en sachant que le peuple kabyle a toujours tourné le dos à l’islamisme ? ». Et de souligner encore : « Comment se fait-il que plus de 67 kidnappings ont été commis ici sans pour autant que l’un d’eux ne soit encore élucidé ? »Tous ces « paradoxes » sont pour le président du MAK des preuves qu’un programme réfléchi est mis sur pied par le pouvoir pour anéantir la Kabylie et son peuple.
      Avant de réitérer l’importance que revêt la marche du 20 avril pour rappeler au pouvoir que la seule échéance électorale intéressant la Kabylie est celle portant l’autonomie de la Kabylie,

      suite

    • à ce que je vois les Kabyles, et les Amazighs en général sont victimes de la mouche tsé tsé. la mouche de l’islam pour employer les mots justes. moi je dis aux Kabyles : si vous ne voulez pas disparaitre, ayez le réflexe de prendre LA bonne décision. SORTEZ DE L’ISLAM avant que l’islam vous engloutisse !!!
      unissons-nous pour aller tous ensemble en enfer, si nous voulons rester vivants sur cette planete.

    • monsieur ,ça n’a rien avoir avec l’islam, ça a surtout le lien avec la memoire d’un artiste qui a donné beaucoup a l’art et au chant kabyle et aujourd’hui il n’a meme pas une tombe la ou ses fans amis et famille puissent deposer des fleurs dans les moments de nostalgie envers cette art pur
      et c’est vous les kabyle qui confondent toujours la vie sociale et la vie politique l’islam est une religion comme les autres chacun peut la pratiquer en privé , meme chose pour les autres croyance ,y a une autre chose a vous dire l’union peut etre realiser aussi avec la diversité n’est ce pas

  • Bonjour à tous,
    Je comprends les sentiments de madame Malika Domrane quant au sort du chanteur Allaoua Zerrouki.Mais ce qui vient me déranger dans ses propos,c’est qu’elle accuse la famille Azzoug dont moi-même je fais parti de négligence envers ce chanteur référence à son propos cité plus haut:En le priant de bien vouloir pardonner à ceux, de A à Z qui sont responsables de cet état de fait car ils ne savent pas.Je veux juste dire comme son nom de famille l’indique,il s’appelle Zerrouki Allaoua et non Azzoug Allaoua.De deux,c’est sa femme qui est une Azzoug alors si jamais il y a blâme c’est certainement la famille Zerrouki qui devait être montrer du doigt. de trois,on ne peut demander pardon à celui qui ne savait pas. moi-même je ne le savais pas et beaucoup d’autres de ma famille ne le savait pas non plus. Après tout monsieur Allaoua zerrouki a beaucoup fait pour le FLN et sans parler de sa femme la défunte Nouara Azzoug qui a donné sa vie et tout ce qu’elle a de plus cher pour voir l’Algérie libre et indépendante.Le combat de cette femme est extraordinaire sur tous les plans.Elle se battait contre la joug des traditions et des coutumes, en se battant contre vent et marrées pour épouser celui qu’elle aimait et en même temps elle a donné sa vie pour l’Algérie. C’était une héroïne d’un courage redoutable qui imposait le respect que l’armée coloniale et certains goumis de l’époque vouaient une admiration face à son courage à défier le colonisateur français. Quand au FLN et l’ALN,il est vrai qu’ils avaient une grande part de responsabilité dans la protection du patrimoine national.Mais nous savons tous que ceux qui ont combattus sincèrement pour libérer l’Algérie sont morts, et ceux qui sont restés ne sont que des opportunistes qui ont bâti des fortunes et du pouvoir sur le dos de nos martyrs. Que nos martyrs reposent en paix et Nouara Azzoug repose en paix là où elle est !

  • Merci de votre témoignage sur Nouara Azzoug. Je viens de relire le texte de Malika Domrane, elle dénonce ceux qui savaient et qui n’ont rien dit. Vous dîtes que vous n’étiez pas au courant de l’expiration de la concession, personne ne peut rien vous reprocher monsieur, vous êtes de bonne foi.

  • Ce n’est que récemment que j’ai appris qu’il y avait une différence entre être enterré en France et être enterré en Algérie. En France il faut payer l’endroit où l’on est enterré au fil des années qui passent (certainement pour l’entretien mais à quel prix !), en Algérie on ne paie rien.
    C’est quand même dingue de devoir payer une certaine somme même quand on n’est plus là !...... et de devoir compter sur la bonté de sa famille pour les frais...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.