rezki.net

Accueil > Société > Wikipedia intègre la langue kabyle

Wikipedia intègre la langue kabyle

dimanche 6 mai 2007, par Rezki Mammar

L’encyclopédie libre et collaborative a fait un pas important vers la validation d’une version kabylophone. L’information a été reprise par le portail Afrique-du-Nord.com dont l’équipe a relayé l’intiative. Après plusieurs mois d’essai, Wikipédia a fini par ouvrir une page d’accueil dans cette langue. Le kabyle est actuellement la seule variante berbère a avoir été portée sur Wikipedia. Voici un rappel des faits et quelques précisions.

Lorsqu’on se connecte à la page http://kab.wikipedia.org, on arrive sur la page d’accueil de la version kabyle de Wikipédia, la 172ème. Pour ceux qui ne connaissent pas Wikipedia, il s’agit d’une encyclopédie ouverte à tous les internautes, sur laquelle chacun peut créer des articles et les modifier. Par ailleurs, le contenu est placé dans le domaine public.
En 2006, un groupe d’internautes kabyles décide de mettre en route une version taqbaylit sur Wikipedia. Dans un premier temps, la proposition a été soumise à un vote en ligne. Puis, pendant plusieurs mois, des dizaines d’articles ont été rédigés. Le travail a fini par payer et la version d’essai, l’Incubateur a débouché sur une vraie version kabyle de Wikipedia.

Une portée réelle et symbolique

L’entrée du kabyle va avoir une relative incidence sur la visibilité de cette langue sur Internet. Concrêtement, une fois que les liens multilingues seront mis en place, une personne qui consulte un article comme Zinedine Zidane en français saura qu’il existe une version kabyle de cette page. A son tour, cette présence nous permettra à nous autres kabylophones de dépasser les complexes vis à vis de notre langue.
Cette présence ne sera possible que si les internautes participent au projet dans la durée. On peut déjà prédire que la naissance d’une version kabyle de Wikipédia peut encourager d’autres Berbères à lancer des projets similaires, par exemple en rifain et en tachelhit.
Un autre constat de poids : le choix de l’alphabet latin confirme le choix des internautes kabylophones pour cette graphie qui leur est familière.
Pour ceux ignorent le kabyle, il faut rappeler qu’ils peuvent participer notamment à la version française (ils peuvent m’y retrouver sur ma page d’utilisateur Rezki que j’ai un peu désertée ces derniers temps).

Les internautes s’investissent davantage

Dans un article paru ce 6 mai, Afrique-du-Nord.com adresse ses remerciements à tous les sites qui se sont associé au projet.
Au moment où les Kabyles doutent de leur capacité à transmettre leur patrimoine et faire vivre leur langue, il semble qu’Internet ouvre des perspectives intéressantes.
Jusqu’à maintenant l’Internet kabyle et plus généralement berbère s’est fait connaître uniquement à travers un discours revendicatif dans lequel nous nous posions en victimes. Plus récemment, les différents sites se sont donné des objectifs plus concrets. Imyura.com, un site entièrement rédigé en kabyle a vu le jour. En 2006, Kabylienews.com a tenté d’ouvrir une plate-forme de blogs pour fédérer les internautes kabyles (ce portail a disparu à la fin de l’année). Kabyles.com a invité des personnalités à publier des tribunes. A l’automne, un groupe a lancé une liste de diffusion et organise des soirées littéraires berbères. Plus récemment, Kabyle.com a interviewé des hommes politiques dans le cadre de la campagne présidentielle française. Le lancement d’une version kabyle de Wikipedia fait partie du même mouvement vers la maturité. Finalement, après les discours revendicatif, les berbérophones se retroussent les manches pour mettre en ligne des informations, créer des réseaux et travailler ensemble. Ce n’est pas encore le Printemps berbère numérique, mais sur Internet, l’avenir reste ouvert.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.