rezki.net

Accueil > Société > Vers un dénouement dans l’affaire Amirouche

Vers un dénouement dans l’affaire Amirouche

dimanche 27 janvier 2008, par Rezki Mammar

L’étudiant en génie électrique a comparu le 21 janvier à Tizi Ouzou (Kabylie). Agressé en 2007 par un fonctionnaire de l’université et un officier de police, Amirouche risquait une peine de prison ferme et une lourde amende. Etant donné le contexte de grève et la présence de centaines de manifestants devant le palais de justice, le procès s’achemine vers un dénouement : chacune des deux parties pourrait abandonner les poursuites.

Lors du procès d’Amirouche, des centaines d’étudiants se sont déplacés pour soutenir leur camarade. L’affaire a pris un dénouement inattendu : l’étudiant serait acquitté s’il renonce à poursuivre ceux qui lui ont porté des coups en février 2007. La défense a accepté et explique qu’il s’agit du seul moyen d’éviter une peine de prison. Amirouche en serait quitte pour une amende. Le verdict est attendu ce 28 janvier.

Quelle suite pour le mouvement ?

La grève qui paralyse l’université de Tizi Ouzou se poursuit pour demander le départ de la directrice des oeuvres universitaires. Le samedi 26 janvier, une réunion devait décider de la suite à donner au mouvement : poursuivre la grève ou arrêter le blocage et choisir d’autres moyens d’action.
Selon la Coordoniation locale des étudiants, la Ligue algérienne des droits de l’homme devrait- envoyer une délégation à l’université de Tizi Ouzou afin de travailler sur la défense des étudiants poursuivis devant la justice pour la destruction du mobilier des oeuvres universitaires.

Rezki.net repris dans la presse

Enfin, nous avons appris que des quotidiens algériens ont publié des photo publiées sur Rezki.net (nous n’avons d’ailleurs pas obtenu les le nom des publications), ce qui est plutôt une forme d’encouragement au travail fait sur ce site. En revanche, les médias en question n’ont pas cité la source, ni l’auteur, ce qui est bien regrettable puisque ces images ont été prises par des témoins et envoyées via Internet dans des conditions de connexions assez dérisoires.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.