rezki.net

Accueil > Culture > Une journée chaouie à Tamazgha

Une journée chaouie à Tamazgha

samedi 23 août 2008, par Rezki Mammar

L’association berbère parisienne organise une rencontre sur les Chaouis, le plus important groupe berbérophone en Algérie après les Kabyles. Au programme, un débat sur la question berbère dans les Aurès et une soirée musicale en présence du chanteur Amirouche. Il s’agit du dernier volet d’une série de rencontres intitulés Un été berbère à Paris.

A 16h00, Tamazgha organise un débat en présence de militants chaouis, pour faire connaître la situation des Aurès et la place qu’y occupe la revendication culturelle et linguistique berbère.
Les Chaouis sont des berbérophones localisés dans l’est algérien, essentiellement dans les départements de Batna et de Khenchela et le long du massif des Aurès, dans l’arrière-pays, jusqu’à la frontière tunisienne. A l’inverse de la Kabylie, les centres urbains chaouis se sont arabisées tandis que le berbère reste en usage en périphérie.
Amirouche est l’une des voix de la scène chaouie engagée. Les Kabyles ne le connaissent pas encore, mais lui les connait bien. Le 1er juillet, l’enfant terrible des Aurès s’est ainsi produit sur la place de la République en hommage à Matoub Lounès. Ce 23 août à 20h00, il chante dans une salle de taille modeste, le local associatif de la rue Gergovie, mais ce sera l’occasion pour le public de le voir de près.

Plus de détails sur le site Tamazgha.fr.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.