rezki.net

Accueil > Brèves > Une conférence sur Jean Amrouche interdite à Alger (Brèves)

Une conférence sur Jean Amrouche interdite à Alger (Brèves)

mercredi 11 novembre 2009, par Nadia Mechiche

L’anthropologue Tassadit Yacine était venue au Salon du livre d’Alger pour y présenter le Journal de Jean Amrouche réédité aux éditions Non lieu. Mais la conférence qui était prévue pour le 30 octobre a été purement et simplement annulée. La chercheuse n’a visiblement pas voulu faire de scandale dans la presse, mais il semble que l’écrivain kabyle mort en 1960 dérange encore. Dans nos brèves, nous parlons également du député Nourredine Aït Hammouda, qui s’en est pris aux deux pères spirituels de l’Algérie, deux partisans de l’identité arabo-musulmane sans partage.

Des milliers de personnes ont manifesté pour l’indépendance des Canaries 24 octobre d’après Tamazgha.fr. Le leader autonomiste kabyle Ferhat Mehenni était présent à cette manifestation, d’après la même source.


Il y a 21 ans, le chanteur Meksa est mort mystérieusement, le 31 octobre 1988 à Créteil, au sud-est de Paris.


Une conférence de l’anthropologue Tassadit Yacine a été interdite au Salon du livre d’Alger. Elle était prévue pour le 30 octobre. La conférence annulée avait pour objet une présentation du Journal de Jean Amrouche. Tassadit Yacine était venue à Alger pour présenter une réédition du journal parue en France aux édition Non lieu.


Un hôtelier kidnappé a été libéré suite à une mobilisation populaire à Iflissen au nord de la Kabylie 1er novembre.


L’écrivain Boualem Rabia a publié 1er novembre un roman Nnig usennan (éditions Odyssée) en langue kabyle.


Une bombe a blessé au moins trois militaires à Aghribs au nord de la Kabylie 2 novembre.


L’armée a abattu deux terroristes à Si Mustapha et à Ammal 3 novembre.


Un terroriste a été tué par l’armée 2 novembre à Tifra à l’est de la Kabylie d’après la Dépêche de Kabylie du 4 novembre.


Tizi Ouzou a été encombrée par les ordures ménagères suite à une grève des agents d’entretien depuis le 2 novembre.


Le livre Lhesnawi d Ccix sur le chanteur Cheikh El Hasnaoui est en vente à Tizi Ouzou et à Vgayet.


L’ACB Paris accueille en novembre une expo photo Vie en Kabylie de Ahmed Kahil, le vernissage a lieu 6 novembre et l’expo se termine 30 novembre.


Les habitants d’Issenadjen à Iflissen racontent leur mobilisation contre les kidnappeurs dans El Watan du 6 novembre.


74 jeunes filles stagiaires d’un centre de formation ont été victimes d’une intoxication alimentaire à Boukhalfa 5 novembre d’après Liberté du 7 novembre.


Un député de Haute-Kabylie Noureddine Aït Hammouda a critiqué Abdlakder, Messali Hadj et le dictateur Boumediène d’après le site Kabylienews. D’après ce site, les propos ont été tenus à Timezrit à l’est de la Kabylie, puis révélés au public par le journal arabophone El Khabar 7 novembre. Pour Nourredine Aït Hammouda, Abdelkader et Messali Hadj se seraient comportés en traîtres à la nation.


Bachir Boumaza, ancien messaliste et panarabiste devant l’Eternel, puis président de la chambre basse du Parlement algérien est mort à Genève 6 novembre à 82 ans. Kabyles.net a rendu hommage à sa manière à cet homme du régime.


La gendarmerie a rouvert sa brigade à Aït Douala, 1er novembre dans les locaux même où le jeune Massinissa Guermah avait été assassiné le 18 avril 2001 et dont la mort avait provoqué les émeutes du Printemps noir.


Trois terroristes, dont un chef local ont été tués par l’armée algérienne près d’Aït Mahmoud en Haute-Kabylie 7 novembre.


Un officier a été tué et deux militaires blessés par une bombe 9 novembre à Cap Djinet au nord-est de la Kabylie.


Belqacem Ihidjaten vient de publier son cinquième recueil de poèmes, Itij asemmad (Soleil froid) annonce Kabyle.com qui a interviewé l’auteur.


L’Etat algérien surveille étroitement Internet depuis quelques semaines avec des outils de pointe. Le 1er juillet dernier, les députés algériens avaient adopté une loi, officiellement dirigée contre la cybercriminalité mais qui peut dans les faits menacer la liberté d’expression sur le réseau.


Le site de l’Association des Kabyles de France a changé d’adresse. Depuis début novembre, l’URL est Askaf.net.


Les enseignants de tamazight de Vgayet dénoncent de nouveaux obstacles d’après La Dépêche de Kabylie du 11 novembre.


Une bombe artisanale blesse deux villageois à Sidi Daoud à l’ouest de la Kabylie 10 novembre.


Un photographe a été agressé par la police à Alger 10 novembre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.