rezki.net

Accueil > Brèves > Un rassemblement en soutien aux Berbères de Libye

Un rassemblement en soutien aux Berbères de Libye

samedi 15 octobre 2011, par Nadia Mechiche

Dans nos brèves de la semaines le rassemblement organisé par Tamazgha à Paris pour soutenir les Berbères libyens, les violences après la diffusion du film Persepolis sur Nessma TV et l’appel des autonomistes kabyles à un rassemblement pour commémorer les 17 octobre 1961.

Quelques dizaines de personnes ont participé à un rassemblement de solidarité avec les Berbères de Libye à Paris ce 15 octobre à l’appel de Tamazgha. Les organisateurs ont lu la déclaration du Conseil national des Berbère de Libye dans laquelle celui-ci exigent une officialisation de tamazight au côté de l’arabe et la fin des discriminations à leur encontre héritées de l’ère Kadhafi. Les personnes présentes ont pu entendre Iderfan, l’hymne berbère libyen. Des membres de plusieurs associations ont pris la parole, parmi eux Kamel Saidi vice-président du Congrès mondial amazigh chargé de la diaspora ainsi que des membres du Collectif des amis de Rachid Ali Yahia, de Azal et de la Charte de Figuig. Des artistes ont également fait le déplacement. Nous reparlerons de ce rassemblement que nous avons filmé.

Nessma présente ses excuses aux intégristes

La chaîne tunisienne Nessma a été l’objet d’une attaque d’un groupe d’intégristes le 9 octobre dernier. Deux jours auparavant, cette télévision avait diffusé le film Persepolis (adapté de la bande dessinée de Marjane Satrapi). Dans ce dessin animé, Dieu apparaît sous la forme d’un vieillard à barbe blanche, ce qui d’après plusieurs médias aurait déclenché la fureur des fondamentalistes. Le président de la chaîne, Nebil Karoui a alors présenté ses excuses le 11 octobre sur Radio Monastir, ce qui n’a pas empêché les intégristes d’attaquer son domicile trois jours plus tard. Considéré comme une œuvre subversive en dehors de l’Iran, Persepolis est en fait un film assez indulgent à l’égard de la République islamique iranienne. D’après le site Iran Resist.org la bande dessinée et le film tentent de cacher le visage le plus repoussant du régime actuel (les pendaisons publiques, l’exposition des cadavres de suppliciés, la lapidation ou encore l’exécution d’homosexuels).

Le 17 octobre 1961, cinquante ans après

Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie appelle à un rassemblement à Paris sur le pont Saint-Michel pour commémorer la répression du 17 octobre 1961, d’après l’agence Siwel. Il y a cinquante ans à Paris, en pleine Guerre d’Algérie, une manifestation organisée par le Front de libération nationale a donné lieu à des violences policières ayant provoqué des centaines de morts parmi les indépendantistes. Dans leur communiqué les autonomistes rappellent que les manifestants étaient majoritairement des Kabyles. En 2010, le MAK et l’Association des Kabyles de France avait organisé une première cérémonie de recueillement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.