rezki.net

Accueil > Politique > Un rassemblement contre la « nord-malisation » de l’Azawad

Un rassemblement contre la « nord-malisation » de l’Azawad

samedi 20 juin 2015, par Karim Tilmatine

Tamazgha appelle à une manifestation près de l’Assemblée nationale à Paris le 20 juin afin de défendre l’option indépendantiste pour l’Azawad.

En janvier 2012, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a pris les armes pour créer un Etat pour les Touaregs et les autres populations qui vivent dans la moitié nord du Mali. Trois ans et demi plus tard, les défenseurs de l’indépendance de l’Azawad dénoncent des pressions de la part du Mali, de la France et de l’Algérie, pour les obliger à signer l’accord d’Alger, un texte qui selon eux referme tout débat sur l’avenir de l’Azawad. L’association Tamazgha qui suit de près le dossier appelle à un rassemblement de soutien à l’indépendance de ce territoire. L’action est prévue à Paris le samedi 20 juin à 15 heures sur la place Edouard Herriot, près de l’Assemblée nationale.

La CMA menace de signer l’accord

On se souvient que dans un premier temps le MNLA a infligé une défaite à l’armée malienne en avril 2012. Le mouvement a été ensuite confronté à une série interventions dirigées depuis l’étranger. Plusieurs mouvements islamistes ont occupé la quasi totalité de l’Azawad, Ces acteurs, ce sont AQMI, la vitrine maghrébine d’Al Qaida, le Mujao, sa version dissidente et Ansar Dine, un mouvement islamiste touareg téléguidé par Alger.

Un manifestant pour l’indépendance de l’Azawad, photo Tamazgha.fr

En janvier 2013, les alliés du Mali sont intervenus à ltravers l’opération Serval. Officiellement la coalition est venue déloger les organisations terroristes et rétablir l’autorité de Bamako. La coalition menée par la France a peu à peu imposé la normalisation du Nord Mali. Un accord a été paraphé à Alger le 1er mars dernier. Le MNLA s’oppose à une signature parce que pour lui elle met un terme à sa revendication indépendantiste. En revanche, lors des discussions, le MNLA a été représenté par le CMA, un regroupement de plusieurs organisations armées de l’Azawad. Ce CMA précisément n’exclut pas de ratifier le texte et avec lui le projet d’un Etat azawadien.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.