Accueil Rezki.net

" Ils peuvent nous oter la vie... Mais ils ne nous oteront jamais notre liberté. " William Wallace - Braveheart

Accueil > Société > Un cours de programmation en rifain sur YouTube

Un cours de programmation en rifain sur YouTubeUn cours de programmation en rifain sur YouTube

samedi 7 mars 2015, par Rezki Mammar

Une chaîne propose depuis quelques jours des tutoriels pour apprendre à coder, notamment en HTML.

Si on cherche du contenu en berbère, on peut trouver des vidéos signées Mohamed El Bastrioui depuis le 2 mars. Cet habitant d’El Hoceina au Maroc a créé une chaîne pour apprendre à coder en HTML5. La particularité c’est que le cours est entièrement en tamazight, plus précisément en rifain. Voici par exemple la toute première vidéo.

On ignore encore si d’autres langages de programmation seront abordés mais le contenu est bien conçu, en chapitres, avec une introduction générale et des thèmes sur l’outil l’éditeur Notepad++, les URL et ainsi de suite. La plateforme YouTube est très utilisée par les Nord Africains, mais surtout pour l’humour et très peu pour y diffuser du contenu éducatif.

Commentaires

  • Une très bonne nouvelle. Et il faut dire que la recherche en Tamazight avance à grands pas dans les domaines linguistiques, éducatifs, culturels, histriques et autres. Elle avancerait encore beaucoup plus s’il n’y a pas tous ces blocages d’ordre " politique ", la question amazigh étant intimement liée à la question du pouvoir, donc à la lutte pour le changement radical, qui veut dire" le combat pour la démocratie et l’Etat de doit ". Sachant que, d’abord (1) les Régimes dictatoriaux, militaire en Algérie, Royaliste au Maroc... font obstruction, jouent le pourrissement et l’exacerbation des conflits et problèmes, et (2) que les " élites " se revendiquant amazighistes, autonomistes, indépendantistes et autres sont majoritairement parrainées et sponsorisées par les Pouvoirs régnants. D’où la désaffection de la population (attachée à la question sociale, économique et politique, car appauvrie et exclue), le désengagement militant, la dispersion et l’effritement. Or, il faut un " véritable rapport de force politique " pour arracher Tamazight -La liberté. L’histoire l’a certifié, et le présent l’atteste ; la liberté s’arrache, et ne se donne pas. D’où la nécessité de fonder des vrais mouvements " véritablement oppositionnel ", oppositionnels (anti-collaborationnistes), donc crédibles, donc légitimes, donc capables de susciter l’adhésion populaire, comme le MCB (unitaire, fédérateur et rassembleur) naguère, " mis à mort " par les criminels et mafieux de la SM (Sécurité militaire), avec leurs valets et ponce-pilâtes Sadi, Ferhat, Ait Hamouda, Lounaouci et autres faux-opposants et pseudo-démocrates....Ou Aherdane et compagnie, au Maroc. Bref !

    Tamazight (la liberté) ne pourra vraiment s’épanouir que dans la démocratie et l’Etat de droit moderniste, progressiste, pluraliste, laïc, pluraliste, unitaire.... Pas sous la dictature !

  • Sans " rapport de force politique ", ces Régime dictatoriaux, ultra-autoritaires, criminels et mafieux, ne cèderont sur rien. Ce qui veut dire que tant que ces Dictatures sont là, président aux destinées de ces pays (Tamazgha, Afrique du Nord), ça restera ainsi, aucun résultat concret, probant, mais uniquement des petites miettes....L’on comprend alors que l’on ne peut escamoter ou éluder la question principale, capitale, essentielle, cardinale.....qu’est la " question du pouvoir, de la légitimité du pouvoir ", une question en suspens depuis les indépendances. Car les pouvoirs régnants sont installés par la force, et règnent par la force, la domination, la répression, l’oppression, la prédation, le mépris de l’individu et de la collectivité, la négation des droits (...), violence et la terreur d’Etat.....

    " Un rapport de force politique " pacifique, ne peut être construit que par des élites et des mouvements vraiment oppositionnels, farouchement et frontalement opposés (condition sine qua none de leur crédibilité, donc de leur légitimité) aux Juntes régnantes. Donc de vrais " opposants politiques ", et des " agitateurs extrémistes " ( au discours culturaliste, différentialiste, essentialiste) qui ne font que diviser, séparer, isoler, délégitimer (discréditer politiquement).....au profit des Pouvoirs dictatoriaux en place ! Et pas du tout pour Tamazight ou l’autonomie des régions amazighs (une revendication juste, légitime, judicieuse et pertinente) !

  • Je corrige ( erreur au 2° paragraphe, 4° ligne) : " des vrais opposants, et non des " agitateurs politiques "....

    Excusez-moi cet oubli ! Merci d’avance.

    Cordialement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.