rezki.net

Accueil > Société > Un collectif Tafsut 2010 pour les 30 ans du Printemps berbère

Un collectif Tafsut 2010 pour les 30 ans du Printemps berbère

lundi 20 juillet 2009, par Rezki Mammar

On le sait, les associations berbères de France sont nombreuses et profondément divisées. Actuellement, les unes et les autres travaillent chacune de son côté. En 2010, pour marquer les trente ans du Printemps berbère, un groupe d’associations ont décidé de mener une action commune. Ce collectif baptisé Tafsut 2010 (Printemps 2010) a publié un communiqué daté du 7 juillet.

Le Printemps berbère de 1980 est un mouvement de contestation populaire né en Kabylie autour de revendications linguistique et culturelle et contre la politique d’arabisation menée par l’Etat algérien. A quelques mois du trentième anniversaire de cette date, plusieurs associations émettent la volonté de travailler à une célébration commune. Les précédentes années, les unes et les autres organisaient des manifestations séparément, parfois même le même jour. Un collectif du nom de Tafsut 2010 -(Printemps 2010) a vu le jour. Le communiqué daté du 7 juillet est un appel à l’unité, il fixe une réunion de travail pour le 19 septembre prochain. Le document a été lancé par sept organisations. L’une d’elle, le Cabil est elle-même composée de 22 associations. Les autres participants sont notammnet l’Akmam, Taferka et Tamazgha.

Nous avons reçu le communiqué ce 20 juillet au matin. Les associations signataires n’ont pas mis en ligne cet appel au moment où nous écrivons ces lignes.

Lire également Tafsut 2010 appelle à un rassemblement le 18 avril et Tafsut 2010 à quelques jours des rassemblements de Paris et Marseille


Appel Tafsut 2010

Pour un 30ème Printemps berbère du rassemblement
 
 
En avril 2010, nous commémorons le 30ème anniversaire du Printemps berbère. Si jusque-là, cette commémoration se fait de façon disparate et chacun dans son coin, ce 30e anniversaire mériterait de l’innovation pour redonner un souffle nouveau aux épris de la culture berbère. Pourquoi ne pas le marquer avec l’esprit de fraternité et de cohésion que cette date, si symbolique pour la lutte amazighe, implique.
 

C’est dans cet objectif que des représentants associatifs et des militants amazighs se sont réunis le 29 juin à Paris.
 

- Convaincus que la convergence de nos actions est à même de faire rebondir le combat amazigh bien essoufflé ces derniers temps,
- Ayant pris conscience que la réalisation d’un tel projet donnera, certainement, un nouvel élan au mouvement amazigh aussi bien dans l’Hexagone qu’en Afrique du Nord,
- Ayant mesuré le potentiel non négligeable dont jouissent Imazighen à travers l’Hexagone, gage de réussite d’une action d’envergure,
 

Nous appelons l’ensemble des associations et acteurs de la question amazighe en France à nous rejoindre pour la préparation d’une action collective en vue de la commémoration du 30ème anniversaire du Printemps berbère.
 

Pour ce faire, nous proposons une réunion de travail, qui aura lieu le 19 septembre 2009 à Paris, afin d’élaborer un projet et mettre en place une stratégie d’action en vue de la réalisation de notre objectif.
 

Aujourd’hui que le combat amazigh traverse une période difficile, que l’amazighité est menacée de tous côtés, il est plus que jamais nécessaire de nous dépasser et, enfin, nous mettre autour d’une table afin d’œuvrer pour la réalisation d’un tel projet qui, sans aucun doute, fera l’unanimité. La diversité de nos opinions et de nos sensibilités ne fera qu’enrichir cette commémoration dont l’expression sera ainsi plurielle.

 
Collectif "Tafsut 2010"

 
Paris, le 7 juillet 2009.

Premières associations et fédérations d’associations signataires :
 
-  ACBK (Montpellier)
-  AKMAM (Paris)
-  Association culturelle berbère IMAZIGHEN 44 (Nantes)
-  Association Kabyle n’Imazighen de l’Essonne (Chilly-Mazarin)
-  Fédération CABIL (Paris, Nancy, Lille, Montpellier, Val d’Oise, St Dizier.....)
-  Taferka (Montreuil)
-  Tamazgha (Paris)

Banderole d’un rassemblement organisé le 18 avril 2009 par le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, à Paris Place de la République
Il est écrit « Halte aux persécutions des militants du MAK »

Messages

  • C’est une très bonne initiative. Il est vraiment urgent que nous puissions nous unir pour nous affirmer en tant que culture identifiée donc existante. Cela me réjouit vraiment et j’espère ne plus entendre les oiseaux de mauvaise augure détruire ce bel objectif de réunification d’un grand peuple que nous sommes. Soyons donc vigilants pour répondre présent(e)s lorsque les moments seront venus. Tamccict.

    • Permettez-moi de faire miens vos mots, de me réjouir comme vous de cette initiative tout en partageant votre crainte de voir les éternels briseurs d’élans saper ce beau projet. Votre appel à la vigilance est justifié par toutes les trahisons du passé. Espérons que nous saurons, cette fois-ci, mettre notre cause au dessus de tout calcul mesquin et dépasser nos intérêts particuliers pour affirmer notre existence d’une façon retentissante. Que les coureurs au leadership s’abtiennent pour une fois de nous plonger dans une nuit obscure pour que, aux dépens de notre dignité, leurs petites personnes brillent. Aux yeux d’un étranger qui la juge, nulle personne, quels que soient son pouvoir et son intelligence, ne vaut plus que ne vaut le peuple dont elle est issue. Que notre élite sache que ceux qui la flattent et la caressent dans le sens du poil, la moquent dès qu’elle a le dos tournée. La seule bonne manière qu’elle a de se faire respecter, des siens et des autres, est de servir dans l’abnégation. C’est le renoncement aux intérêts égoïstes qui fait entrer dans l’Histoire, non la convoitise des fauteuils.

  • AFUS DEG FUS.....levri nner AR dat nawed...
    tiddukla tadelsant taqvaylit n clichy.92i

  • Très bonne initiative, j’en serais avec plaisir.

    • Rray agi id bdam atan dayen yelhan, maca iqqim-d kan ma ad idhru negh mdah ? Tura nekni si tama nnegh(iwhiden agi) an raju tighri yagi n-nwen. Adh ig Rebbi ad d dhru ma ibgha Yakuc (Dieu).Tanemmirt i Ferhat Mehnni ak d iqeddacen n M.A.K (sawadhghasen azul), ghas akken tewaar teswiit fellasen, nutni tkemmilen amenugh iman nsen. Wehmegh aygher wid ittughun achal uya tazwara nni, af timanit, ggugmen, ur d-netteqen ara ? Yak ar yiwen usagem in ttaammir, negh ala ?
      Ayagi i tebgham at-txedmem, netrajut achal uya, yerna, cfut belli taattlem imi teqimem armi d ass-a. Tura ilaq an kemmel tamsalt agi nnegh n tmazight alamma nessawedh-itt ar lhedd-is,alamma nessawwedh turtlayt tamazight ttunsibt. Tayedh : Ilaq awen kunwi s wigi isaan dderya nwen dagi, d kunwi i d imezwura ad taghem idlisen i warrawnwen, a ttmeslayem stutlayt tamazight i warrawnwen. Yernu, ur ilaq ara kan agh d-qqarem :"fehmen" taqbaylit, ilaq ad meslayen taqbaylit u atent ceyaam ar ugherbaz akken a tteghren. Attas degwen (sneghten), kunwi s wid iqeddecen deg tdukeliwin, aygher tessawalem kan s trumit, stfersadi, s frengawit, atg...Llan attas tarwansen sawalen asen ala strumit ; Acugher akkagi ? Aani tghunfam lasel nwen ? Safi tewwim-tt-id am wigi ittfen adhabu di Tmazgha ? Tamazight iwarraw ifellahen kan ? Anectagi iwwi-d ad ifak degnegh. Muqlet kan At-Wisraël ma akka i xeddemen ? Lukan att cbum wigi dennigh, ili matchi akka ara-gh tedhru. Ihi cbut igduden id yucrafen ghef wiyadh, macci a tt temkerracem garawen. Ar tagara !
      Sghur : Avehri si Lpari tamanaght.

      Voir en ligne : Lunité des rangs associatifs amazighs ou berbères.

  • excellente initiative,faisant au moins une action d’envergure"un rassemblement de tous les amazighs toute tendance et pays confondus a paris" pour marquer cette date de la renaissance de notre culture et de notre langue amazigh,serait de bonne augure pour la suite du combat.

    • n importe quoi ! !on s’associe dejà à la reflexion...aprés on parle ! alors..deja une ligne directrice....après...on va en reparler.le foklore ...c est bien.l idée est plus complexe...sssssalut amis

  • AZUL

    Une commémoration dans l’unité en Algérie et ailleur, c’est le seul salut à la cause, cela ne concerne pas que les associations mais les partis également.
    Tarik

  • mais après que va faire l’égyptien meganet production ?
    c’est lui qui s’occupe à nous organiser nos fêtes !
    pauvres kabyles !

  • Bravo au collectif. Pour avancer il faut oser.

    Conjuguer au plus que parfait ou à l’imparfait l’important c’est un pas de géant que nous aurons effectué .

    Travailler enfin ensemble, réunir les intelligences pour que notre peuple soit visible par la communauté internationale.

    L’union fait la force faisons de cette maxime notre mot d’ordre.

    Encore Bravo aux initiateurs.

  • azulll falaoine a yimazighen
    et ensuite elle faut que on serait afusse dhk fusse pour un demain plain de jois et de bounheur et comme elle ne fous jamias oublier les homme qui es morte et les homme qui fait tous pour la culture bereber
    et je vous souhait afoudhe igarzenne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.