rezki.net

Accueil > Culture > Troisième Festival des musiques nord africaines

Troisième Festival des musiques nord africaines

vendredi 29 août 2008, par Rezki Mammar

Les 18, 19 et 20 septembre prochains, le théâtre de la Sucrière à Marserille accueille le Festival Souk Musik, consacré aux musiciens nord africains. Les deux premières soirées nous font revivre l’ambiance des cafés kabyles atour de Cheikh El Hasnaoui et Slimane Azem. Le troisième jour, Jalila, Ali Amran et Takfarinas monteront sur scène. Il s’agit de la troisième édition de cette manifestation musicale.

Le café est le lieu privilégié de la diffusion de musique kabyle en France pendant plusieurs décennies, avant les années 80. A cette époque, le public et les artistes se cotoient encore, loin des grandes salles. L’association Sud Culture, organisatrice du Festival Souk Musik ont voulu fairte revivre ces lieux de rencontre pendant deux soirées, le 18 et 19 septembre au théâtre de la Sucrière à Marseille. Les deux rencontres sont placées sous le signe de Cheikh El Hasnouaui, chanteur chaabi kabyle et Slimane Azem, deux pesonnalités dont la vie et l’oeuvre est marquée par l’exil.
Pour le dernier jour, le chanteur Noureddine Chenoud anime des ateliers artistiques destinés à faire connaître les instruments nord africains.
Le soir, le concert commence avec Jalila pour la musique gnawa, puis Ali Amran pour le rock-folk kabyle et de Takfarinas. A l’exception de ce concert, les autres activités sont en entrée libre.
Pour sa première édition en 2006, le festival avait reçu Majid Soula, puis Lounis Aït Menguellet en 2007.

Messages

  • Dommage la programmation n’est pas si représentative de musiques nord afrique, Mouh tu as oublié à défaut de Dyhia y a pleins d’artistes chawis, dommage encore pour cette 3ème édition

    Voir en ligne : musique chawie

  • il est intéressant de constater le clash idéologique entre le titre de l’événement ("souk" lieu masculin hors du village où l’on parle les langues étrangères) et l’illustration de l’affiche (femme au sein de la maison)
    il y aurait de quoi écrire au moins dix livres rien que sur cette tentative de réorientation de l’identité nord africaine... mais bon

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.