rezki.net

Accueil > Politique > Meeting tendu du candidat du pouvoir à Tizi Ouzou

Meeting tendu du candidat du pouvoir à Tizi Ouzou

dimanche 6 avril 2014, par Nadia Mechiche

Abdelamalek Sellal est parvenu à s’exprimer, mais dans une Maison de la culture transformée en camp retranché, en procédant à des arrestations.

Ce 6 avril, le directeur de campagne du président algérien devait considérer Tizi Ouzou comme l’étape la plus tendue de sa tournée électorale. La Kabylie est un territoire largement hostile au régime et abstentionniste pour la même raison. La veille, à Vgayet, une autre ville kabyle, M. Sellal a dû annuler son meeting dans un bâtiment encerclé par une foule en colère.

A Tizi Ouzou, les organisateurs ont donc pris les devants, ils ont transformé la capitale de la Haute-Kabylie en ville morte avec de multiples points de contrôle. Le meeting a eu lieu, mais à quel prix... La police, a procédé à plusieurs dizaines d’arrestations.

Les forces de l’ordre ont tenté de tenir les jeunes en colère à distance de la Maison de la culture, le lieu du meeting. Ce dispositif n’a pas empêché des manifestation de conspuer le régime.

Les slogans les plus courants ont été « Ulac smah ulac » (Pas de pardon, en références à la répression sanglante du Printemps noir de 2001), « Pouvoir assassin » et « Dégage système ». Comme pour la campagne de 2009, les services de sécurité ont reçu l’aide de délinquants payés servir de relais.

Abdelmalek Sellal a profité de son passage d’un jour à Tizi Ouzou pour marquer son territoire en milieu hostile, il s’est fait offrir un burnous blanc par ses hôtes et a déposé une gerbe de fleurs sur la stèle de Matoub Lounès, un chanteur kabyle assassiné en 1998 par des agents de l’Etat algérien.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.