Accueil Rezki.net

" Ils peuvent nous oter la vie... Mais ils ne nous oteront jamais notre liberté. " William Wallace - Braveheart

Accueil > Société > Tizi Ouzou, le procès d’un étudiant est reporté

Tizi Ouzou, le procès d’un étudiant est reporté

mercredi 2 janvier 2008, par Rezki Mammar

Le procès d’Amirouche vient d’être renvoyé au 14 janvier. Le jeune étudiant en génie électrique avait été roué de coups par un responsable de restaurant universitaire. L’affaire se déroule en plein mouvement social à l’université Mouloud Mammeri à Tizi Ouzou en Kabylie.

Sur les campus de Tizi Ouzou, la mobilisation s’est poursuivie au cours de cette dernière semaine avec une « opération poubelle » contre la direction des œuvres universitaires. Même pendant leurs vacances de fin d’année, les étudiants poursuivent le mouvement social pour obtenir le départ de la directrice des œuvres universitaires : Ourida Laarfi. La responsable a été relevée de ses fonctions, mais le 22 décembre dernier, en l’absence des étudiants, elle a tenté de réoccuper son bureau. La Coordination locale des étudiants à la tête du mouvement a donné l’alerte. Du coup, une « opération poubelle » a été menée contre le siège des œuvres étudiantes. « Nous avons entreposé des détritus et des objets encombrants devant l’entrée du bâtiment » raconte un étudiant. Le siège a finalement été levé le 31 décembre afin que chacun puisse aller passer le réveillon en famille.

Le jugement d’Amirouche reporté

L’autre information concerne le procès d’un étudiant. Amirouche, qui est actuellement inscrit en deuxième année de génie électrique a été roué de coups en février 2007. Ce jour-là, la file d’attente est interminable et n’avance pas. Les étudiants haussent le ton, cela arrive souvent lorsqu’ils doivent patienter des heures durant. Amircoche proteste contre ce blocage auprès d’un chef de service. L’intéressé invite le plaignant à venir s’expliquer dans son bureau : le jeune homme raconte qu’il a été battu à coups de poings. Le responsable a ensuite sorti un couteau et l’étudiant a pu être sauvé par l’intervention de deux employés. Devant la justice, l’accusé a été acquitté et c’est finalement l’étudiant qui a été condamné à trois mois de prison ferme et amende de 10 000 dinars (l’équivalent d’un mois de salaire) en juillet dernier. Le tribunal a considéré que le jeune homme avait troublé l’ordre public. Mais Amirouche a fait appel et demandé réparation pour la violence subie : le 24 décembre, la justice a refusé et le 30 décembre l’étudiant était à nouveau sur le banc des accusés mais la séance a été renvoyée au 14 janvier prochain. Le mouvement étudiant suit de près cette affaire.

Lire aussi Pas de trève hivernale à l’université de Tizi Ouzou (25 décembre 2007)

Commentaires

  • Un de nos lecteurs qui a signé « ETUDIANT D’ALGER », votre message n’a pas pu être publié. Vous avez exprimé votre solidarité avec l’étudiant en procès, mais votre commentaire contient aussi des propos qui pourraient être jugés diffamatoires et qui peuvent provoquer des poursuites contre vous (en Algérie) et contre ce site (en France). Telles sont les lois en matière de communication.

  • merci a vous mes amis de ne pas avoir oublie amirouche tout de meme je propose que la cle le soutien ce 14/01/008 quite a faire un siting devant le tribunale sinon on demande a ce que les poursuites judeciare soit totalement retire car ces poursuite rentre dans le cadre du marasme que madame laarfi ourida a cree a l ummto merci cher camarade syndicaliste a +

  • slt mes amis merci pour cette article et a la solidaritè en vers notre ami etudiant amirouche j’espere que demain la justice gagne parce que notre ami amirouche il n’a rien fait pour etre jugè ................je voulez pas pour suivre mon article parce que je finirai jamais des probleme de ce pays allez a+ et merci encore une 2eme fois pour les administrateur de ce site et afus deg fus
    anem3awen aken lhaq adyarbeh pour la premiere fois i tmurt agui nagh
    sahitou et ar thufath

    • je veu juste porter attention a ce que justice soit faite demain et que nos enfants ne subissent plus de telles humiliations .de nos jours la hogra ce fai sentir dans tt les domains meme dans les ecoles maheureusement ou nous sommes sensé aprendre respect et civilisation.aujourd’hui nous assitons a carement des injustices.alors k justice soit faite pour notre ami amirouche nous te soutiendrons quoi qu’il adviennes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.