rezki.net

Accueil > Société > Tifra, descente de gendarmerie contre des non-jeûneurs

Tifra, descente de gendarmerie contre des non-jeûneurs

vendredi 26 juillet 2013, par Nadia Mechiche

Les forces de l’ordre ont fait irruption dans une cafetière et filemrnt les consommateurs. Dans un premier temps le comité de village annonce une action pour dénoncer la descente de la gendarmerie et défendre la liberté de conscience, dans un second temps les organisateurs font marche arrière. Depuis, la gendarmerie donne sa propre version des faits.

Les faits se sont déroulés le 19 juillet dernier à Tifra, un village de la commune de Tigzirt, au nord de la Kabylie. La gendarmerie a pénétré dans une cafétéria pour surprendre les consommateurs. On est en plein mois de ramadan, les autorités algériennes ont l’habitude de pourchasser les non-jeûneurs. Cette fois-ci, les agents ont interpellé le responsable de l’établissement et ont poussé le zèle jusqu’à photographier les consommateurs présents selon l’Observatoire des droits de l’homme de Tizi Ouzou. Un reportage de Kabyle.com permet de suivre le fil de cette affaire. D’après l’auteur, certains gendarmes portaient un uniforme, d’autres étant en civil. Dans cette localité, les habitants considérant qu’ils ont été victimes d’un abus portent cette affaire devant tajamaât, l’assemblée villageoise traditionnelle pilotée par un comité local. Dans un premier temps, les villageois ont convenu d’organiser une manifestation dès le lendemain. Sentant venir la mobilisation, les autorités ont entrepris de démobiliser la population, en prenant contact avec le comité de village, ils restituent les papiers du patron de la cafétéria. La manifestation a été annulée. Deux jours après sa descente, la gendarmerie a même fait une mise au point pour donner sa propre version des faits. Les forces de l’ordre nient désormais avoir fait une descente, ils sont venus là pour une simple « patrouille de routine », de même qu’ils déclarent ne pas avoir confisqué les papiers du propriétaire des lieux. Les habitants ne décolèrent pas, à leur yeux le comité de village a reculé face à un « abus de pouvoir ».


Voir une carte plus grande

Cette affaire est un nouvel épisode de la politique d’intimidation des autorités à l’encontre de ceux qui ne pratiquent pas le ramadan. L’auteur de reportage, qui s’est rendu dans le village constate que beaucoup d’habitants ne jeûnent pas, qu’ils mangent en public et que la tolérance règne dans cette localité.

Messages

  • CE POUVOIR MAUDIT N’A RIEN DE FAIRE QUE DE SURVELLER LES KABYLES.
    COMME LA MEILLEUR DEFENSE C’EST L’ATTAQUE ALORS IL AGRESSE LES KABYLES AVANT QU’ILS NE LUI PORTENT UN COUP FATAL.
    A FORCE DE PROVOQUER AUSSI EN OBTIENT LE CONTRAIRE DE CE QUE L’ON VEUT.
    GARE AU REVEIL !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.