rezki.net

Accueil > Politique > Terrorisme, la « réconciliation nationale » montrée du doigt

Terrorisme, la « réconciliation nationale » montrée du doigt

mercredi 20 août 2008, par Rezki Mammar

Les attentats islamistes se multiplient en Kabylie. La dernière explosion, qui s’est produit aux Issers à l’est d’Alger a fait 43 victimes et 38 blessés, selon un bilan officiel. Sur le Web, les internautes mettent en cause la politique algérienne de « réconciliation nationale » visant à amnistier des membres de groupes islamiques armés. Tout récemment, le président Abdelaziz Bouteflika a profité d’une visite en Iran pour rendre un vibrant hommage à l’ayatollah Khomeyni, le guide de la révolution islamique.

Le 18 août au matin, une voiture piégée a explosé devant l’école de gendarmerie des Issers, à 55 kilomètres à l’est d’Alger. Lors des précédentes attaques terroristes, les autorités avaient tout fait pour minimiser le nombre de victimes. Cette fois-ci, c’est le ministère de l’Intérieur qui fait état de 43 morts et 38 blessés. Le gouvernement a-t-il décidé de changer sa communication de crise ? A moins que le bilan soit plus lourd encore. Dans tous les cas de figure, cet attentat est le plus meurtrier commis depuis longtemps, il est plus lourd que la double explosion du 11 décembre à Alger et ses 41 victimes.

L’hommage à Khomeyni

Ce drame survient au cours d’un mois d’août marqué par plusieurs explosions en Kabylie et deux jours après la mort de 11 membres des forces de sécurité à Skikda à l’est de l’Algérie.
Plusieurs sites Internet se sont fait l’écho de cet attentats. Les lecteurs de Tout sur l’Algérie, du Matin ou encore de Kabyle.com mettent en cause le président Bouteflika, son premier ministre Ahmed Ouyahia ainsi que le ministre de l’Intérieur Yazid Zerhouni.
Autre circonstance, quelques jours avant ce carnage, Abdelaziz Bouteflika a effectué une visite en Iran le 10 août. Le chef de l’Etat n’a pas hésité à aller se recueillir sur la tombe de l’ayatollah Khomeyni et à lui rendre hommage en le qualifiant de... « lumière pour les hommes épris de justice et d’équité ».

Le 21 août, nous corrigeons le bilan à 48 morts et 45 blessés.

Messages

  • salut rezki
    il y a beaucoup de sous entendus dans ton texte. des evenements terroristes en kabylie, tu es passé ensuite a la visite du president en iran. est ce que tu ne trouves pas que ces evenement sont liés à une crise politique, dont l’origine provient du fait de la non alternance au pouvoir. quant au deuxieme, il s’agit de la realpolitik. est ce que tu attends qu’il dise aux iraniens que la personne que vous venerez est une ordure.
    j’ai juste ce petit commentaire

    • Merci du commentaire, vos remarques sont pertinentes et méritent qu’on s’y arrête. Un chef d’Etat qui se rend en République islamique d’Iran, c’est déjà en soi un acte politique..L’Algérie officielle entretient des rapports amicaux avec Téhéran, cela permet d’exercer un chantage subtil avec les pays occidentaux qui sont en fait ses vrais partenaires. Cela permet aussi de donner des gages aux intégristes qui soutiennent le régime actuel.
      Ensuite, le président en question, non seulement s’est rendu sur la tombe de Khomeyni, mais il y ajoute un hommage appuyé. Presqu’aucun chef d’Etat du Proche Orient n’aurait fait une telle chose, mais venant de l’Algérie cela passe quasiment inaperçu, ce qui est un autre signe. Cliquez sur le lien vers le site IranResist.org cela est assez instructif de voir que l’Algérie a aussi besoin de l’argent des mollahs.
      Un tel hommage à Khomeyni une semaine avant la vague de terrorisme qu’on a vécu, cela ne peut laisser indifférent.
      Dans cet article, je ne parle pas du feuilleton politique algérien dont tout le monde connaît las épisodes à venir et dont on se moque pas mal. J’espère avoir éclairé l’article.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.