rezki.net

Accueil > Culture > Roman de Kabylie présenté à Montreuil

Roman de Kabylie présenté à Montreuil

jeudi 11 novembre 2010, par Karim Tilmatine

L’association Taferka invite Arezki Metref à parler de son livre le 13 novembre.

La Kabylie, c’est un territoire, une société, et une culture foisonnante au contact de plusieurs civilisations. On y croise des artistes traditionnels et quantité de musiciens et auteurs qui écrivent dans plusieurs langues, y compris la leur. L’un d’eux, Mohya a d’ailleurs adapté en kabyle des œuvres du monde entier. Dans un ouvrage paru en octobre dernier et intitulé Roman de Kabylie, le journaliste et écrivain Arezki Metref a entrepris une tableau amoureux, une sorte de déclaration d’amour à la patrie.

Conférence-débat 13 novembre à 15h, autour de Arezki Metref, auteur de Roman de Kabylie, Le livre des ancêtres (édition Franco-berbère). à Taferka, 49 bis avenue de la Résustance, à Montreuil, métro Croix de Chavaux. La rencontre sera modérée par Hacène Hirèche, universitaire, enseignant à Paris VIII.

Lire également Arezki Metref, un itinéraire en pays kabyle

Messages

  • l’écrivain Rezki metref ?

  • Ali metref bien sur qu’il a fait le tour de l’Algérie pour recueillir des élément de son livre ,et qu’on lui a posé la question comment qu’il voit l’avenir de l’Algerie il n’a sut le dire par peur , d’islamiste dans le débat, ou alors ne sait vraiment pas ,il à fait des recherche en posent des question à des vieux qui n’ont aucune valeur de l’avenir ,des gens qui pense seulement a la mort pourquoi,il a posé des questions à chikh amokrane un religieux musulmans de père en fils ,qui ne connais absolument rien ,a par sa prière ,qui fait parti des gens de la destruction un peut de l’Algerie en construisant des mosquées a tard larigot ???????
    IL FALAIT POSER DES questions à des jeunes que l’avenir concernent et qui pense a construire dans l’espoir d’une Algérie nouvelle et autonome ,pour la vie ,et non a la mort j’ai trouver les jeune très vivant ,pense beaucoup a leurs avenirs .
    L’écrivain ALI Metref n’a pus ce défendre contre l’algérois islamiste qui défend boutef c’est quoi ce délire

    • Sliman, avant d’insulter un auteur et de dire des bétises, il faut avoir lu son livre. Qu’est ce qu’on a fait au ciel pour avoir des commentaires pareils ?

  • Bonjour

    Il est judicieux de ne pas dire des bêtises, une personne qui n’arrive pas a concordé ces phrases, ose dire des sottises sur Arzki Metref, c’est le monde a l’envers, le degré zéro de l’imbécilité.
    Il n’y a pas d’Ali, il y a Amar Metref et Arzki , qui a écrit en 1979 La gardienne de feu sacré, Alger, ENAL.
    J’aimerais savoir si je peux avoir les coordonnés d’Arzki Metref.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.