rezki.net

Accueil > Politique > Régionales : débat à Paris VIII

Régionales : débat à Paris VIII

dimanche 14 mars 2010, par Rezki Mammar

Dans le cadre de la campagne électorale, deux associations étudiantes de Paris VIII ont invité les formations politiques à venir discuter avec la commuauté universitaire à Saint-Denis. Europe Ecologie a fait le déplacement. Le débat a porté sur l’Europe, sur l’environnement, le social, la laïcité et les Kabyles en France.

Nora Azoug et Allexis Prokopiev. Ces deux jeunes candidats se présentent en deuxième et septième position sur la liste Europe Ecologie en Seine-Saint-Denis. On attendait des gens plus connus comme Stéphane Gatignon (maire de Sevran) ou encore Augustin Legrand, le fameux initiateur du mouvement des Don Quichotte, ils n’ont pas fait le déplacement, officiellement faute de temps.

Le débat a été organisé ce 12 mars par deux associations de l’université Paris VIII : Tikli et Oxgène. Les organisateurs expliquent qu’ils ont invité les différents partis, mais que seuls les Verts ont accepté de venir.
Dès les premiers échanges, le public met en avant les contradictions à l’intérieur du parti écologiste, dont certains responsables ont soutenu le très controversé Traité constitutionnel européen en 2005. Sans l’attaquer directement, les propos visent Daniel Cohn Bendit, ancien leader des événements de 1968, que plusieurs intervenants suspectent d’être passé au libéralisme. Pour notre part, nous avons abordé le problème de l’incohérence des écologistes en matière de laïcité. Nous avons cité le cas de la sénatrice Alima Boumediène,ne Thiéry, qui affiche des liens avec l’islam radical.


Régionales : débat à Paris 8
envoyé par rezki. - L’info internationale vidéo.

Kamel Saïdi, président de Tikli a évoqué la question de l’enseignement du berbère en France, du regard que porte la société française sur les Kabyles, considérés comme des « Arabes » et des liens ténus que la France entretient avec les régimes répressifs, dont l’Algérie.
Nadia Azoug, qui a elle-même des origines kabyles et chaouies estime que c’est aux organisations de porter des projets devant les institutions, chose qu’elle ne font pas actuellement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.