rezki.net

Accueil > Politique > Rassemblement parisien de soutien aux Amazighs de Libye

Rassemblement parisien de soutien aux Amazighs de Libye

mardi 20 décembre 2011, par Rezki Mammar

En France et en Amérique du Nord, six rassemblements ont eu lieu les 17 et 18 décembre en soutien aux Berbères de Libye. C’est le cas à Paris près de l’Assemblée nationale.

A Paris, Rennes, New York, Boston, Montréal et Ottawa des associations amazighes ont organisé une mobilisation pour soutenir les Berbères libyens dans leur face à face avec le nouveau régime. Dans la capitale française, des dizaines de personnes se sont rassemblées aux abords de l’Assemblée nationale côté Aristide Briant le samedi 17 décembre à partir de 15 heures à l’appel de Tamazgha.

Masin Ferkal

Les participants ont écouté l’hymne libyen en berbère, ils ont également pu entendre Fethi n Khelifa président du Congrès mondial amazigh. D’autres invités ont pris la parole pour affirmer leur soutien aux Amazighs libyens, parmi eux Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, l’historien Jacques Simon, Masin Ferkal le président de Tamazgha et plusieurs militants l’un libyen, l’autre tunisien, un Marocain, un Touareg et plusieurs Kabyles. Le chanteur Takfarinas devait lui aussi intervenir mais il était absent au moment où son nom a été prononcé.

Jacques Simon

Dans la foule, nous avons croisé Saïd, un ancien enseignant originaire de Aït Ouaguenoun en Kabylie qui s’est rappelé à notre mémoire, il était présent à nos côtés en décembre 2007 lorsque la police a arrêté plusieurs manifestants, notamment des Berbères, pour avoir protesté contre la visite de Kadhafi en France.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.