Accueil Rezki.net

" Ils peuvent nous oter la vie... Mais ils ne nous oteront jamais notre liberté. " William Wallace - Braveheart

Accueil > Société > Rassemblement à Paris contre l’inquisition en Kabylie

Rassemblement à Paris contre l'inquisition en KabylieRassemblement à Paris contre l’inquisition en Kabylie

samedi 3 août 2013, par Rezki Mammar

Des manifestants ne sont rassemblés à Paris sur le parvis des Droits de l’homme place du Trocadéro pour dénoncer la répression des non-jeûneurs par les autorités algériennes.

C’est sous un soleil radieux qu’une foule parsemée de drapeaux amazighs (bleu vert et jaune) est venue soutenir la mobilisation contre « l’inquisition » organisée en Kabylie ce 3 août. Les participants sont venus dénoncer les intimidations et la surveillance des non jeûneurs, ces citoyens qui ne pratiquent pas le ramadan et refusent de se cacher pour manger. Certains manifestants ont apporté des sandwichs, parfois même une canette de bière par bravade.

JPEG - 43 ko
Rassemblement en faveur de la libert de conscience, 3 aot Paris

Plusieurs personnalités sont intervenues pour témoigner leur soutien aux non-jeûneurs et condamner la pression islamistes en Algérie, parmi eux des féministes, dont Souad Baba Aïssa et de militants d’Amérique latine. Le comédien Nafa Moualek a lu un texte de Mohya sur les dangers de l’obscurantisme et Yasmina Oubouzar, porte-parole du MAK [1] à l’étranger a annoncé que le rassemblement de Tizi Ouzou a réuni plus de 2 000 personnes, dans le calme.

Cette action parisienne a été lancée par un Collectif laïc créé récemment, au sein duquel on trouve des militants de plusieurs bords politiques. Parmi eux Mourad Tagzout et Ali Bouzidia (membre du Réseau Anavad). L’un des signataires de l’appel au rassemblement, Mohand Bakir a créé la surprise lors de cette manifestation. D’abord ce journaliste militant a revêtu deux drapeaux, l’un amazigh et l’autre algérien. Lorsqu’une personne a reproché la présence de l’emblème algérien, M. Bakir s’est mis à crier, sous le regard étonné des autres organisateurs. Quelques personnalités invitées sont intervenues pour ramener le calme. Mais un peu plus tard, lors de l’intervention de Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, Mohand Bakir a scandé des slogans pour « l’unité » de l’Algérie et contre le « séparatisme », visant la présence massive d’autonomistes dans la foule. Les militants du MAK ont répliqué par des slogans en faveur de l’autonomie. Le journaliste a fini par quitter les lieux.

En plus des rassemblements de Tizi Ouzou, d’Aokas (près de Vagyet) et d’Alger, d’autres actions ont eu lieu à Montpellier, à Montréal comme ici à Paris. Dans la capitale française, les organisateurs affirment avoir réuni deux à trois cents personnes.


[1Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie

Commentaires

  • Le journaliste a fini par quitter les lieux
    Rezki, vous prsentez la chose comme si Monsieur Bakir avait fui, or, ce dernier, entour de ses amis dont le souci tait de le calmer, a prfr partir pour ne pas envenimer les choses, du moins je le pense, alors que le rassemblement tait dj fini (il tait en ralit en train de discuter avec ses amis dans le parc juste aprs le parvis des droits de lhomme et navait donc pas vraiment quitt les lieux). Je naimerais juger aucun des protagonistes, mais je pense que si les autonomistes ou indpendantistes ont le droit de dfendre leur vision des choses (dans ce cas, ils devaient le faire un autre jour) et dafficher le seul drapeau amazigh, le journaliste en question a aussi le droit darborer le drapeau algrien et le drapeau berbre dans ce rassemblement en faveur du respect des liberts individuelles, de conscience et de culte. Cela dmontre ainsi quil sinscrit dans une vision algrianiste, dmocratique et respectueuse de sa dimension berbre (il ny a aucun mal cela et cest mme honorable).
    Mme si la Kabylie reprsente la rgion la plus emblmatique, je fais remarquer que ce ne sont pas seulement les Kabyles qui sont concerns par ces perscutions de d-jeuneurs, dathes et de chrtiens ; du reste, les Kabyles nhabitent pas seulement en Kabylie, mais aussi Oran, Alger, Constantine, etc. Aussi, dans ce rassemblement, la rcupration na pas lieu dtre : toutes les tendances politiques, toutes les organisations et tous les citoyens ont leur place, mais en ce jour, uniquement pour dfendre les d-jeneurs et la libert de croyance et dincroyance.
    Jai comme le sentiment que votre billet est orient vous avez notamment omis de dire que le journaliste que vous anathmatisez a reu des insultes graves de la part dun makiste/gpkiste connu comme tant chanteur (bien sr, il ne sagit pas de Da Ferhat). Je fais remarquer que Monsieur Bakir na pas rpondu aux insultes.
    Sachez que je suis totalement neutre, que je ne fais que rendre compte de ce dont jai t tmoin et que je ne suis amie avec aucun des concerns.
    Je tenais faire remarquer votre impartialit qui rien qu voir le ton de votre article, est beaucoup trop flagrante
    Cordialement,
    Sonia

  • Peste soit de l’algerianisme et de ses prophetes les Kabyles de service.

  • @Zzz , azul
    Tout un chacun a le droit de vouloir etre algérianiste comme il a le droit d’etre autonomiste, federaliste ou indépendantiste : la démocratie c est la liberte de choisir le sentier politique qu’on veut et le bulletin qu on veut pour les urnes. Moi j aime les algerianistes , les independantistes et les autonomistes et je les respecte tous. Pour ce qui est du choix, je suivrai celui qui me presentera le meilleur projet…

  • @Rezki : on ne peut vraiment plus ecrire correctement sur ce site ! n avez-vous pas trouvE une solution depuis ? Tant pis , vous devez aimer les fautes d orthographe

  • azul
    l’Algerianisme est comparable l’histoire de l’ane qui a ete emporte par la riviere et il reve de brouter des deux cotes de la riviere dont l’herbe est abondante.

  • @ aman idurar c’est une bien belle image qui illustre le dilemme dans lequel se vautrent certains Kabyles.

  • @ Mayu Votre commentaire est bien dans l’ensemble, mais vous y traitez quelqu’un de voyou, du coup le commentaire est parti vers la poubelle.

  • Je ne peux pas comprendre ce que vient faire une personne contre les d-jeuneurs dans un rassemblement organiser pour les soutenir si encore ils s’tait content de parler comme de tout le monde. C’est un provocateur qui sert certainement ses matres car je ne l’ai jamais vu ni entendu critique nos bourreaux DRS ou oudjdistes.
    Je suis dsol ..IL S’tait comport comme tel.
    car on peut dfendre ses ides mme les plus abjectes avec les mots comme le font les makistes. On peut tre ou pas d’accord.
    SANS RANCUNE
    Ce bakir ne s’tait pas content de prendre le micro et de nous rabcher sa ritournelle algrianistes plus qu’use alors que la Kabylie et dvore par cette Algrie arabe.
    parler comme de tout le monde. C’est un provocateur qui sert certainement ses matres car je ne l’ai jamais vu ni entendu critique nos bourreaux DRS ou oudjdistes.

  • Effectivement, ce Bakir n’a jamais fait un mot contre le Rgime militaire et ses allis. Ses crits sont la meme longueur d’onde que les organes propagandistes de la Junte d’ALger et ses allies....
    Il ne fait aucun doute quue ce type roule pour le DRS. Une accusation lrgement partagee par bon nombre de gens....

  • A lire les a cotes, entre les lignes, les insinuations, l enonciation qui en decoule des textes de ce Bakir, il ne fait aucun doute que celui ci soutient le Regime militaire. On decele facilement ses silences sur les exactions massives des Genaraux : il denonce uniquement les crimes des islamistes, pas ceux des Geberaux " crminels " et prdateurs. c ’est une vulgate connue chez les plumitifs, snipers, des "porte-flingues" et "chiens de garde" des Generaux. Une vulgate infeste rabachee dans les " organes de propagande " du DRS : Liberte, Horizons, L"Hebdo libere, Le Soir, le matin,TSA, DNA, algeriepatriotique, etc., etc.pilotes par le Departement de l’intox et desinformation des Colonels Mraou, Zoubir, Fawzi et cie. Dans leur sillage, ce Bakir se contente de faire quelques mots sur les "modalites de fonctionnement du regime", mais jamais une attaque en regle, jamais il ne dit sa nature militaire et clanique, criminelle et mafieuse, encore moins ses pratiques meurtrieres (massacres, assassinats, enlvements....).
    Malheureusement, ils sont nombreux des gens comme ce Bakir, cette secte collaborationniste et harkiste du Regime militaro-mafieux au pouvoir depuis 62. La SM, puis le DRS ont depuis toujours trouve une clientele maleable et servile.....
    Il ne faut pas etre naif, sur une chaine communautaire, donc sensible, comme BRTV, les Services des deux rives (DRS et DCRI, tres lies, lies d’une " Sainte alliance " ) n’accepteront jamais un chroniqueur ou journaliste oppositionnel, radical.....mais seulement quelqu’un qui leur obeit, suit une ligne editoriale favorable aux deux pays, qui ne derange pas le Rgime dicatorial d’Alger, ni les interets diplomatiques et strategiques" du pays hote, la France ( qui soutient a fond les Generaux destructeurs nihilistes, corrompus et...corrupteurs (paient les partis, journaux, personnalites et parlementaires influents dans l Hexagone).....Et n accepteront pas a des vrais Opposants au Regime d’Alger agir librement en France. Les prcdents cas nous renseignent : Mecili, Ben Barka, September, Curiel, etc....Quant aux faux-opposant et pseudo-dmocrates, on sait pertinemment qu’ils ont "une accreditation " offerte par les Maitres gestapistes du DRS !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.