rezki.net

Accueil > Brèves > Ramadan, la chasse aux non-jeûneurs a commencé

Ramadan, la chasse aux non-jeûneurs a commencé

samedi 28 juillet 2012, par Nadia Mechiche

A At Dwala un homme a été passé à tabac et emmené au commissariat pour avoir mangé en public pendant le ramadan. Aux Issers ce sont deux jeunes sont poursuivis pour avoir fumé.

Le 26 juillet à At Dwala un homme originaire de Taddart Ufella a été battu puis arrêté et relâché selon la presse. Le tort de cette personne, avoir bu en public en pleine ville de Larvaa, le chef lieu de la commune. Le 27 juillet c’est au tour de trois jeunes d’être arrêtés dans la commune des issers à l’Ouest de la Kabylie. Les intéressés auraient été surpris en train de fumer dans une maison abandonnée, ils ont été présentés à la justice et placés en détention préventive. En 2010, la Kabylie avait déjà été le théâtre de poursuite contre des objecteurs de ramadan également appelés « dé-jeûneurs ».

Mordue par une femme voilée

Des policiers ont été pris à parti à Marseille dans la nuit du 24 au 25 juillet. Les agents étaient sur le point de verbaliser une femme portant une burqa, le voile intégral. Un attroupement s’est formé pour protéger la femme voilée, elle même a mordu une policière arrivée en renfort. Résultat, trois personnes sont renvoyées devant la justice pour faits de violence. De leur côté les syndicats de police accusent l’institution d’avoir agi avec mollesse (en période de ramadan).

Un kidnapping à Iwadiyen

Un commerçant a été enlevé le 24 juillet dernier dans la soirée à At Aabdelmumen dans la commune de Iwadiyen en Haute-Kabylie. La victime a été libérée par ses ravisseurs au bout de quelques heures en affirmant avoir payé une rançon de 1,6 million de dinars.

Mise à jour 31 juillet 2012 : Nous avons écrit cette brève en prenant en compte la presse, mais une source villageoise nous indique qu’en réalité ce sont deux personnes qui ont été enlevées : le commerçant et son père. De même la rançon serait sous évaluée, elle dépasserait les dix millions de dinars.

Takfarinas sur scène à Tizi Ouzou

Le chanteur se produira le 9 août prochain au stade Oukil Ramdane. L’artiste avait défrayé la chronique pour avoir appelé à voter durant les législatives ce qui lui avait valu des critiques, on l’avait notamment accusé d’avoir voulu pactiser avec le régime en échange d’un retour sur scène en Algérie. La veille de ce concert c’est Lounis Ait Menguellet qui chantera à Oukil Ramdane le 8 août, l’occasion pour le poète d’oublier l’incident survenu au Festival de la chanson arabe où il a été hué par un groupe de spectateurs, selon l’agence Siwel.

Messages

  • l’islam est religion de l’etat,la formule magique,ces 3 mots,a eux seuls,constittue la négation des droits et des libértes individuelles..un non jeuneur est considérer comme etant plus dangereux qu’un terroriste islamiste..voila pourquoi ce pouvoir infame préfére lacher ses voyous en uniformes,payés gracieusement par l’argent du contribuable,contre d’innocents citoyens que pour lutter contre les maux qui rongent le pays comme la corruption,le banditisme et le terrorisme islamiste..

  • Cette énième « provocation » vise à braquer les phares vers Kabylie, et participe de la volonté du Régime militaro-mafieux de poursuivre dans sa « Stratégie délibérée » de « l’isolement-division-séparation de la Kabylie » qui a pour objectif final d’endiguer tout mouvement révolutionnaire qui puisse l’ébranler. Comme à l’accoutumée, depuis 1962, le Régime militaire veut montrer une région hostile, réfractaire, défiante, antinationale, impie ! Donc à ne pas suivre dans ses velléités révolutionnaires et oppositionnelles. C’est un classique des Régimes dictatoriaux, comme les colonialismes, qui ont toujours joué et amplifié les antagonismes identitaires, religieux et ethniques….pour « diviser et régner » ! Sans cesse désignée séparatiste, irrédentiste, pro-occidentale, etc., et il y’a des « agitateurs politiques » locaux qui jouent dans le sens de ces stratagèmes et intrigues ourdis par les Maitres du DRS…qui les ont sponsorisés et propulsés au devant de la scène !

    La Junte agit à sa guise du fait de la neutralisation de l’Opposition, les partis réduits à des officines de khobzistes...« irrésistiblement attirés par la mangeoire » (APN, APW, APC) ! Grave !

    Second objectif : Le Régime donne des « gages » aux baassistes et islamistes qui sont dans son giron.

    • Le régime nous divise ? Mais nous sommes déjà divisés sans lui. Le régime accuse la Kabylie d’être séparatiste ? Il n’a pas besoin, les Arabes n’ont pas attendu le régime pour s’en rendre compte. La réalité c’est que le régime en a marre de voir qu’en Kabylie tolérer les non pratiquants. Chez les Arabes on lapiderait quelqu’un qui mange en public. En Kabylie non. Alors la police s’en prend à eux pour créer une terreur. Le but c’est de faire peur aux Kabyles de manière à ce qu’ils dénoncent eux même les mangeurs de ramadan.

    • Ah ! non, Jugg ! Il n’y’a pas de cohérence dans votre raisonnement. Pas de de corrélation logique ! Il faut voir cette réalité en face, cette vérité : nous avons affaire à un Régime militaire qui, pour dmeurer à jamais au pouvoir, "divise pour régner", réprime, tue, massacre, manipule, instrumentalises tous les extrémistes (...), et toujours à l’attaque, en guerre contre le peuple, comme tous les Pouvoirs dictatoriaux, qu’ils soient militaires, policiers ou royalistes. Votre raisonnement est "essentialistes", ethniciste et culturaliste, propres à la culture politique de la droite dure et l’extrème droite, et qu’on entend malheureusement chez les notres qui se disent berberistes, autotonomiste ou démocrates, mais en réalité un tel positionnement conforte et arrange le Pouvoir militaire en place.....qui est pourtant "l’Ennemi commun", "l’Ennemi principal" comme le démontre magistrament Salem dans son commentaire. Bref.

      Merci Salem pour votre clairvoyance, et votre analyse pertinente.

      Jugg, ne le prenez mal, je vous en supplie !

    • C’est justement le refrain des algérianistes. A vrai dire les Kabyle ne sont ni meilleurs ni pires que les autres. Notre plus grande erreurs c’est de nous disputer entre nous et de vouloir que les autres s’associent à un projet d’Algérie. Formons déjà un peuple uni soucieux de ses intérêts et les autres peuples d’Algérie nous regarderont autrement.

    • Je suis "berberiste" comme tu le dis si bien... Si j’ai bien compris ton raisonnement je serai raciste ?!?! Moi qui en souffre jusqu’à l’extermination ! Tes arguments sont connus et ceux qui les mettent sur la table sont justement les pires des racistes, je nomme les arabises d’Afrique du nord qui ont peur de se regarder un jour dans un miroire authentique et blablabla....
      A la fin y’en a marre de voir se défendre même de ceux pour qui on croit partager l’ambition...

    • ...Non, il n’est pas dit que tous les berberistes sont extrémistes. Non, loin de là ! Il y’a évidement des modérés, pacifiques, adeptes d’une conception réaliste de la question...Mais, il y’a aussi des extrémistes, majoritairement présents dans les rangs autonomistes....Et, comme tous les extrémistes, ils arrangent et servent le Régime militaire, d’où les soupçons émis dans ces rangs même, soupçons qui ont abouti à l’érosion que l’on connait, bon nombre de militants de base et de cadres fondateurs ont fini par quitter, bref. Pour preuve, la tendance des berberistes extrémistes avait soutenu les Coups d’Etat successifs, leurs campagnes de répression, et n’accusent pas le DRS dans les massacres de la Guerre (1991-2000) civile, les attentats, assassinats, disparitions, etc. Alors qu’en vérité cette guerre était instiguée par un Groupe de Généraux, et mise en pratique par le DRS et l’Etat-major....

      ...Les extrémistes apportent de l’eau au moulin des autres extrémistes : donc ils se rejoingnent....comme dit le fameux principe einsteinien ! Et le Pouvoir militaire, par le biais de son "bras politique" et "main defer" qu’est le DRS, a tout interet à les instrulmentaliser et les manipuler pour demeurer à jamais au pouvoir...La violence verbale et la violence armée gène toute issue pacifique, et bloque tout changemnt. Un aubaine pour les Généraux sanguinaires et prédateurs !

      ...Reconnaitre cette vérité, c’est accépter de se rendre à l’évidence, et aller de l’avant !

    • …Les extrémistes existent dans toutes les mouvances politiques, et, hélas, très souvent ils déterminent leur orientation, et ont pour « dénominateur commun » de servir le Pouvoir militaire ; car, par leurs actions et discours violents, ils optent pour l’exclusion et le rejet d’autrui, et s’acheminent vers le « terrain de prédilection » du Régime dictatorial, la violence meurtrière. Et nuisent de ce fait à la cause qu’ils disent défendre. Fait « inconsciemment » par les « égarés ou manipulés », et « consciemment » par les Agents infiltrés et habilités pour la mission.

      …En jouant la carte des extrémistes, le DRS a réussi à faire en sorte que « l’Ecartement des postions » (vers les extrêmes) soit tel qu’il est difficile de trouver la « ligne médiane », la concertation et la coordination nécessaires pour créer un Front / Pôle capable de lancer la fronde révolutionnaire contre le POUVOIR MILITAIRE qui est « L’ENNEMI COMMUN », le problème principal, la question fondamentale !

      …Facilement maniables et manipulables, les extrémistes sont instrumentalisés par le DRS dans l’intérêt politique du Régime militaire. Ainsi, pendant la Guerre civile, les islamistes ultras ont servi « militairement » la Junte par leur « violence armée », et les extrémistes pseudo-démocrates et faux-opposants ont servi « politiquement » la Junte par la « violence verbale », et militairement en s’engageant dans les « milices » créées par le DRS…

    • Il n’a pas besoin d’être extrémiste pour être manipulé. Le FFS et le RCD et les Aarchs sont manipulés pour jouer le rôle d’opposants de service. Les journaux soit disant indépendants sont autorisés pour jouir d’une liberté d’expression au rabais. Moi je dis qu’on a le droit de vouloir en finir avec l’Algérie, je n’ai pas de sang sur les mains je ne touche pas de rente pétrolière. Je vous laisse à vos rêves.

    • et si tu commences par admettre que tu es adepte du "statut quo"que le pouvoir avait mis en place,on serait deja avances en moins d’un pas.faute de s’assumer on designe le mal dans l’autre.je suis autonomiste,voir independantiste,je ne me sens nullement estremistes,bien au contraire !mais ta conception realiste a la question n’invite qu’a la demission si ce n’est a la soumission ?

    • J’en conviens avec toi sur la nécessité de l’autonomie régionale. C’est la solution ! Mais avec aller, avec qui lutter ? La question des alliances et de la crédibilité ne peut être escamottée. Mais aussi, la question principale, celle de "la nature du pouvoir" en place ? Quelle "conception de lutte" ? Les plate-formes politiques et idéologiques, etc, etc. Il faut tout de même se rendre à l’évidence qu’il n’y’aura pas d’Autonomie sous le Régime militaire, aucune solution, ni paix, ni bonheur, ni prospérité, rien du tout....tant que les Généraux criminels et prédateurs détiennent le Pouvoir total. Et certains de ces leaders dits ou auto-praclamés berberistes ou autonomistes ne sont que des ponce-pilates et valets instrumentalisés par les Maitres de la Getsapo d’Alger. Il n’y’a qu’à certainer objectiment et méthodiquement, à la lumière des instruments de l’analyse politique concrète, leurs "mises en scène", leurs discours et communications, leurs affichages et compagnonnages......pour savoir qu’au fond, en vérité, ces gens-là sont parties prenantes d’un plan concerté et planifié par les "stratèges en chambre" de la Junte militaire, les Chefs DRS en l’occurence pour "achever" "l’isolement et la division de la Kabylie", en lui "ôtant sa légitimité politique" d’abord. Sinon, comment soutenir des mégalomanes et aventuriers dont on connait réellement les liens avérés avec les Généraux...Ces gens là ne sont donc pas crédible, ils ne servent pas la Kabylie, mais la Dicature militaire....

    • Vous êtes dans le vrai, s’agissant de tous ces partis. Ils sont tous des succursales, des officines des divers Clans militaro-mafieux qui composent la Junte militaire....Ils ne sont pas crédibles. Ils servent le Régime dictatorial, et non le peuple....Les uns sont roulent pour le Clan Boutef-Zrhouni-Kabila (ex-MALG-SM), les autres sont avec le Clan Mediene-Tartag-Djebbar (néo-MALG-DRS). C’est dire que la ligne de fracture est là, et non dans le vote ou le boycoott. Ceux qui ont voté et participé voulaient conforter le Clan Boutef-Zerhouni, ceux qui avaient boycotté répondaient à un ordre du Clan Mediène(DRS). Rappel : nous avon affaire à un régime de "nature militaire", etde "struture clanique" comme l’a démontré magistralement Salem dans ses commebntaires.....

  • Pas de quoi douter ! La formule « diviser pour régner » est celle de toutes les dictatures militaires, policières ou royalistes. C’est celle du Régime militaire algérien. C’est l’extension du « principe d’action » des Généraux : « la ruse et/ou la force ». La ruse = diversions, tromperies, intox, propagande, etc. La force = répression permanente, assassinats, rapts, massacres, etc. La « bonne question » à poser : comment déjouer les manœuvres, manipulations et provocations du Régime militaire/DRS ? La « bonne réponse » : c’est commencer par cerner la « question principale », celle de la « nature du pouvoir ». Puis déceler sa structure, ses alliés, ses caractéristiques, ses pratiques. Et puis décrypter ses jeux, ses intrigues et complots. Enfin, concevoir les méthodes de lutte adéquates, construire des alternatives, adapter les ripostes, fonder des actions communes, coordonnées, concertées avec des acteurs crédibles, farouchement opposés au Pouvoir militaire et ses « alliés les extrémistes de tous bords ». Il ne suffit pas d’agiter des slogans, de lancer des mots d’ordre ou de s’étiqueter berbériste, autonomiste ou démocrate pour l’être vraiment. Celui qui ne remet pas en cause le Régime militaire n’est pas un opposant…Le « champ politique » est caractérisé par un « façonnage artificiel » composé de faux opposants, pseudo-démocrates, extrémistes manipulés, qui roulent pour les Clans rivaux qui forment la Junte militaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.