rezki.net

Accueil > Brèves > Protestation sur fond d’enjeux pétroliers en Afrique du (...)

Protestation sur fond d’enjeux pétroliers en Afrique du Nord

jeudi 17 février 2011, par Nadia Mechiche

Depuis la révolution dite du « jasmin », plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Proche Orient sont touchés par la protestation politique. Très peu d’observateurs ont fait le lien entre ces troubles et les enjeux pétroliers. Les Etats-Unis, menacés par la montée en puissance de la Chine lorgnent sur les richesses naturelles de la région.

Iran Resist a l’art de donner des lectures en dehors des sentiers battus. Ce site iranien est une mine d’information sur les dessous du régime des mollahs. Les émeutes qui ont secoué la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte n’échappent pas à ce média. Dans articles permettent de se faire une idée des tentatives américaines pour mettre la main sur le pactole gazier et pétrolier de la région. Il ne s’agit pas d’affirmer que les manifestants sont manipulés mais juste de rappeler que les enjeux économiques sont énormes et que rien n’est encore joué. Les deux articles sont Un parfum de jasmin pour dissimuler l’odeur du pétrole et La cartographie des révolutions à venir.

Les autres brèves

Des émeutes ont éclaté à Akbou, à l’est de la Kabylie 12 février et se sont poursuivies.


Amnesty international a lancé un appel 4 février pour libérer les Berbères Mazigh et Madghis Bouzakhar. Ces deux frères, ont été arrêtés le 16 décembre dernier à Tripoli pour leur militantisme amazigh et leur appartenance au CMA.


Tamazgha a parodié un manifestant algérien complexé par sa kabylité.


La protestation contre une berceuse en arabe fait couler beaucoup d’encre en France. L’affaire a été révélée par le journal Midi Libre du 16 février. Dans une classe de primaire, une enseignante a prévu d’apprendre à ses élèves une chanson dont une partie est en arabe. Des parents ont écrit une lettre de mécontentement. De son côté, l’Education nationale défend l’enseignante et explique que la berceuse fait partie d’une opération visant à promouvoir « l’ouverture » aux autres cultures. Dans ce genre d’histoire les uns détestent, les autres défendent l’arabe, mais personne ne mentionne qu’en Afrique du Nord, l’arabe est une langue archidominante.

Messages

  • Les Maitres de la SM-DRS etles Chefs de l’Etat Major et de La Gendarmerie sont allés trés loin dans les Crimes contre l’humanité, le pillage des richesses nationales, la délapidation des biens publics,le Terrorisme d’Etat à grande échelle,une "Stratégie de la tension"avec son lot de 200 000 morts, 20 000 disparus, 40 000 veuves, 300 000 orphelins, 900 000 exilés,XXX 0000 milliards de dégats matériels,alors, il est difficile de croire que ces criminels puissent se décider à céder.D’autant plus, ces mafieux ont amassé des fortunes colossales, planquées dans les Paradis fiscaux d’Europe et d’ailleurs, en plus du Patrimoine immobillier gigantesque dont ils disposent en France et ailleurs, sans oublier les somptueuses villas en Algérie…Vont-ils lacher du lest, ouvrir un petit peu, changer la façade, ou quoi ?

    Fort de l’accaparment total de la manne pétrolière, du soutien politique et médiatique de la France et des faux-ooposants(RCD,etc), mais aussi de l’omniprésence de la SM-DRS,cette mafia tentaculaire ramifiée partout, dans tous les foyers d’activité…, Le Pouvoir militaro-mafieux fera tout pour s’éterniser ! Entendant le faire par de maigres concessions sans effet réel sur son existence et sa perpétuation, les manipulations et provocations et toutes sortes pièges et sortilèges, comme à l’accoutumée. La ruse et/ou la force sont toujours les deux principes qui ont guidé l’action des Généraux criminels.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.