rezki.net

Accueil > Brèves > Plagiat, suicide, zèle et autres brèves

Plagiat, suicide, zèle et autres brèves

dimanche 8 février 2009, par Rezki Mammar

Un homme averti en vaut deux, alors parlons du plagiat et du suicide des jeunes qui sont deux des fléaux dans lesquels se débat la Kabylie, sans oublier le discours des associations un peu trop proches du pouvoir en place. Ce sont là quelques uns des thèmes abordés dans les brèves parues sur notre fil info entre le 31 janvier et le 8 février.

L’association Iqraa de Draâ El Mizan alphabétise les femmes des villages. La Dépêche de Kabylie du 1er février a consacre un article élogieux à cette activité, sans préciser dans quelle langue a lieu l’enseignement en question. Iqra a commencé en janvier au village Tafoughalt à Aït Yahia Moussa (sud-ouest kabyle) auprès de 20 femmes. Coïncidence, la présidente d’Iqraa affiche son soutien au président sortant Bouteflika le 4 février à en croire un article de La Dépêche de Kabylie du 5 février.


Le site norvégien Document.no a empêché une loi interdisant de critiquer les religions, d’après un article paru sur Afrique du Nord.com le 1er février dernier.


La Dépêche de Kabylie a encore publié une image volée à Rezki.net sans en préciser la source. La photo figurait à la page 11 de l’édition du 1er février, elle représente la chanteuse Malika Dormane, que nous avions photographiée le 25 mars 2007. En avril 2008, le journal avait déjà publié cette image sans demander la permission, il n’avait pas non plus répondu à notre mail. Contrairement à ce média, nous citons scrupuleusement nos sources et nous ne mettons pas de copyright sur nos publications.


La Dépêche de Kabylie commet une erreur en parlant de la misère culturelle, elle titre sur « l’oisiveté » le 2 février.


53 suicides ont été enregistrés en 2008 dans le département de Tizi Ouzou d’après le bilan de la protection civile publié 1er février. De manière générale, il ne se passe pas deux jours sans que la presse n’annonce que quelqu’un s’est donné la mort en Kabylie.


Les étudiantes de la résidence ex-ILE ont manifesté le 2 février pour exiger le départ de leur directrice à Tizi Ouzou.


Le gouvernement algérien annonce 1er février un projet de loi contre la multiplication des antennes paraboliques.


Un article sur la vie du chanteur Mohand Saïd Oubelaïd (1923-2000) dans La Dépêche de Kabylie du 3 février.


Le contexte des émeutes de Berriane vu par la sociologue Fatima Oussedik interviewée par LematinDZ.net le 1er février.


Berriane : Le 2 février la majorité des élus locaux ont demandé le départ du chef de daïra accusé de favoriser les arabophones.


Berriane : un reportage sur les affrontements de la journée du 1er février dans El Watan du 2 février.


Le colonel Kadhafi a été élu président de l’Union africaine le 2 février à Addis Abeba (Ethiopie).


Berriane : les deux victimes des affrontements (Zahir Benzaït et Omar Kerrouchi) ont été inhumées 3 février sous haute protection.


Le rappeur Lotfi Double Kanon a tenu des propos guerriers lors d’un concert de solidarité avec Gaza 28 janvier à Alger.


L’avocat Karim Achoui a été libéré sous caution par une décision du 4 février après avoir été condamné dans l’affaire Antonio Ferrara.


La compagnie Aigle Azur va utiliser la langue kabyle sur ses vols algériens selon La Dépêche de Kabylie du 5 février.


Le Mak France organise une conférence intitulée « Kabylie : passé, présent et avenir » 8 février à Paris.


Deux sit in auront lieu les 14 et 18 février au Maroc en soutien aux prisonniers politiques amazighs.


Vgayet (nord-est kabyle) sera à « 3 heures 31 » d’Alger par train annonce le chef de gare de Bgayet 4 février.


Trois hommes attaqués par des chacals 4 février à Akbou (est kabyle) selon La Dépêche de Kabylie du 6-7 février.


Le poète kabyle et animateur de radio Mohamed Benhanafi a fêté ses 82 ans 7 février.


Le quinzième Maghreb des livres a eu lieu les 7 et 8 février à Paris. Cette année, le Maroc était à l’honneur. Ce sera ensuite le tour du Maghreb des films du 11 au 17 février.


63 vendeurs à la sauvette ont été interpellés en 2008 dans la ville de Tizi Ouzou selon la Dépêche de Kabylie du 8 février.

Messages

  • Merci rezki d’avoir enfin songer à évoquer le suicide. Ce qui intrigue dans les médias berbères c’est leur détachement sur ce qui se passe chez leurs lecteurs. Le suicide en kabylie a atteint des proportions telles que chacun de nous doit s ’impliquer ne serait ce que pour parler et mettre des mots sur cette calamité. Il n’y a pas une semaine qui passe sans que quelqu’un ne se donne la mort quelque part en kabylie. La science a pourtant fait des progrès dans la compréhension et la prévention de ce phénomène. La sociologie nous apprend par exemple que lorsqu’un suicide se produit dans un périmètre donné, cela Provoque inévitablement d’autres passages à l’actes. La kabylie nous dément pas cette règle. Les médias publics nous absolument rien contre cela. Les institutions traditionnelles semblent dépassées. En notre qualité de kabyles instruits, nous avons en tout cas un devoir moral envers nos frères et sœurs en kabylie. Il faut absolument qu’on se mobilise pour mettre un coup de frein à cette calamité. Un peuple d ont les jeunes se donnent la mort ne peut avoir d’autre priorités que celle ci.
    Mohand

    • Voila je viens de lancer un groupe d’action pour prévenir et lutter contre le fléau de suicide en kabylie. Je vous invite à en parler sur Rezki. net et pour ceux qui veulent s’impliquer un peu plus à me rejoindre sur facebook. Il est honteux que les kabyles restent indifférents face à cette calamité. La moindre des actions serait de briser ce fatalisme morbide et en parler. l’intitulé de la cause est Prévenir et combattre le suicide en Kabylie

      http://apps.facebook.com/causes/?m=f053ea07

      La presse rapporte chaque jour des cas de jeunes et de pères/mères de familles qui mettent fin à leur jour. Essayons au moins de faire quelque chose.

    • Merci pour l’information. Le site fontionne au ralenti en l’absence de son propriétaire. On en parlera à son retour.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.