rezki.net

Accueil > Société > Numidia Tin-Ass, le consulat marocain accepte le prénom

Numidia Tin-Ass, le consulat marocain accepte le prénom

lundi 31 décembre 2007, par Rezki Mammar

Les autorités consulaires chérifiennes acceptent désormais que Lhoussain Azergui enregistre le prénom de sa fille. Mais le nom berbère n’a pu être autorisé que plus d’un an après la naissance de l’enfant. Confronté à l’interdiction, le père s’est battu pendant dix mois. Le journaliste veut étendre son action aux autres prénoms amazighs (berbères) interdits par l’Etat marocain.

Le 6 mars dernier, le consulat général du Maroc à Lille avait refusé d’enregistrer le prénom Numdia Toi,-Ass. Au Maroc, comme dans l’émigration, les prénoms amazighs (berbères) ne sont pas appréciés par l’administration, qui préfère les noms arabes. Dans cette affaire, le père, qui n’est autre que le journaliste et militant Lhoussain Azergui, a décidé de se battre. Pendant dix mois, il a tenu un blog, écrit des lettres au conslat et enouragé d’autres parents concernés à protester. Finalement, le 18 décembre, un courrier du consulat annonce donne son feu vert.
« Il n’y a rien à attendre d’un Etat qui vous refuse même un prénom », confie Lhoussain Azergui que nous avons eu au téléphone. Rappelons que Numdia Tin-Ass a eu un an ce mois de décembre était déjà enregistré à l’état civil de la mairie de Roubaix (Nord).

Lire également Numidia Tin-Ass, un prénom berbère interdit au Maroc

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.