rezki.net

Accueil > Brèves > Nouveaux affrontements à Berriane et autres brèves

Nouveaux affrontements à Berriane et autres brèves

dimanche 1er février 2009, par Rezki Mammar

Depuis le 31 janvier, la ville de Berriane située au Mzab, en plein Sahara est la théâtre de tensions. Cette cité a déjà connu des heurts à plusieurs reprises entre les arabophones chaâmbas et les berbérophones mozabites. Au printemps 2008, des violences avaient fait plusieurs victimes. Le 28 décembre, de nouveaux échauffourées ont laissé place à un climat tendu. Une chose est sûre, la presse algérienne Dans les brèves ci-dessous, nous évoquons également la consigne donnée par les autorités marocaines à leurs ambassades d’interdire les prénoms berbères à leurs ressortissants. L’information a été relatée par un site néerlandais et reprise en français. Ce sont quelque uns des faits marquants parus sur notre fil info entre le 27 janvier et le 1er février.

Le blog Kabylienews a dépassé le cap des 200 000 visites le 27 janvier.

Une association de handicapés a été cambriolée à Ouzellaguen (ouest kabyle) dans la nuit du 23 au 24 janvier.

Pas de dialogue entre les deux partis kabyles. Le 26 janvier, Karim Tabou du FFS (Front des forces socialistes) a décliné l’offre d’entente du RCD (Rassemblement pour la culture et la démocratie).

L’éducation nationale algérienne a donné pour consigne stricte de faire organiser dans les classes des « concours de solidarité » avec les enfants de Gaza. Les élèves du primaire et du secondaires vont être appelés à envoyer des lettres et des dessins. Les autorités ont dépêché des agents chargés d’appliquer cette opération

L’Algérie, le plus beau secret est le nom d’un documentaire de marketing touristique annoncé 28 janvier par le ministère du Tourisme.

Le chanteur kabyle Slimane Azem est mort en exil en France le 28 janvier 1983, il y a 26 ans.

Un militaire tue un collègue et en blesse un autre par accident à Tubirett (Bouira) sud-ouest kabyle, le 28 janvier.

Il y a 15 ans, le 31 janvier 1994, Rachid Tigziri militant berbériste était assassiné par les islamistes dans la banlieue est d’Alger.

La filière universitaire de langue berbère à Tizi Ouzou compte 150 étudiants.

La huitième édition des Journées théâtrales d’expression amazighe s’est déroulée à Tizi Ouzou et Bgayet (Béjaïa) du 1er au 6 février.

Le Maroc fait à nouveau interdire les prénoms berbères, cette fois-ci aux Pays-Bas, info publiée par le site Nisnews.nl le 29 janvier. L’article a été traduit en français par Bovouac-ID 30 janvier.

Nouveaux affrontements à Berriane (Ghardaïa, Sahara algérien) depuis le 30 janvier entre Chaâmbas (arabophones) et Mozabites (berbérophones). Le 31 janvier au soir le bilan établi par les forces de l’ordre s’élevait à deux morts. La ville était alors paralysée et isolée de l’extérieur. Le quotidien algérien Liberté du 1er février a publié son récit des faits. L’ensemble des articles ne donnent aucune précision sur les protagonistes et se contentent de décrire une situation d’ensemble. Le 19 mai 2008 des précédentes lors de la dernière vague de tensions, RFI.fr avait publié une analyse de la situation à Berriane.

Messages

  • Les affrontements étaient entre berbères mozabites et arabes chaambas. Mais nous avons constaté que certains ont tenté de les teinter de communautarisme religieux Ibadhites/malekites. Les mozabites appartient en effet à un schisme musulman minoritaires ibadhite. la manipulation étant claire , tenter d’isoler les mozabites d e leurs autres frères berbères( kabyles chaouis , rifains...) Et c’est comme cela que s ’organisent les manipulations.

    • ce que vous dites est veridique,les mozabites l’ont clairement souligné sur les colonesd’El Watan que le probleme est ethnique et qu’is subissent du mépris de la communaité arabe avec la complicité des forces de l’ordre.Cette situation est semilaire que celle vecue par les kabyles il ya 8 ans notamment lors de la marche du 14 juin a alger ;les arabes manipilés ou non nous ont sauté dessois surtout les Djijliens de Belcourt.
      Tenez bien freres du M’zab et rappelez vous qu’avant que vous soyez des musulnans et Ibadites vous etiez Amazigh.
      Nous sommes de toit coeur avec vous.Votre frere de kabylie

      Voir en ligne : Solidarité

    • C’est lords des evenements que c eux que connait en ce moment Berriane à ghardaia que doit s’exprimer la solidarité berbère. Sachez que nos freres Mzab regardent vers nous. Montrons leurs notre solidarité.
      Mohand

  • Bergan .. ville martyre, ou Izkar montrent leur muscles face a une population demunie, qui a la tare de vouloir vivre tranquillement chez elle. (en Izukaristan, il s’agit d’un crime).

    Encore une fois, Imazighen sont utilises pour cimenter l’identite batarde car la populace IZIKER ne peut etre unie que dans la haine du Amazigh.

    Mohand, je suis d’accord qu’il faut montrer notre solidarite. Je suis contre toute forme de regionalisme, Imazighen sont un seul peuple.
    Cependant, nous n’avons pas de troupes a envoyer. La solution ne peut venir que d’Imzaviyen, ou prendre son destin en main et se battre ou alors se faire eradiquer par Iguenouren gu’i**n agui.

    Dans les deux cas la fin sera belle. Ou alors fracasser le bras de ces sangsues ou alors, disparaitre en ayant l’esprit tranquille du Amazigh qui a accompli son devoir et qui est reste fidele a Dihiya.

    Gladiatoramazigh

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.