rezki.net

Accueil > Politique > Nora Larfi : le berbérisme « la seule idéologie capable de contrecarrer (...)

Nora Larfi : le berbérisme « la seule idéologie capable de contrecarrer l’arabisme »

vendredi 4 avril 2008, par Rezki Mammar

Nora Larfi vit actuellement au Canada, elle appartient à la génération des militants du Mouvement culturel berbère. Invitée à un débat par l’association Tamazgha le 22 mars dernier, elle nous a accordé un entretien. Nous avons voulu connaître son regard sur l’évolution de les revendications kabyles. Cela tombe bien, l’un des intervenants, Yidir Plantade a brossé une description très critique du discours berbériste des années 1980. Ce dernier reproche notamment au discours du Printemps berbère de ne poas assumer son ancrage kabyle.

Rezki.net : Quelle est votre réaction par rapport à l’intervention de Yidir et sur sa déconstruction du berbérisme ?

Nora Larfi : L’explication de Yidir par rapport au berbérisme est pertinente mais à nuancer, parce qu’il a réduit le berbérisme en général au berbérisme algérien. Or, pour moi, le berbérisme, c’est plus complexe et plus large que cela. C’est d’abord une idéologie qui a mis au jour l’identité nord africaine, donc on ne peut pas réduire le berbérisme à sa dimension algérienne. C’est une réalité anthropolique, sociologique et surtout historique. Elle a permis à l’identité amazighe de retrouver ses fondements et sa légitimité. C’est aussi la seule idéologie capable de contrecarrer l’arabisme. Il faut faire cette nuance. Maintenant, est-ce que le berbérisme est à réinventer, je dirais qu’il faut sûrement le faire. Aujourd’hui, le berbérisme ne peut plus se contenter de concepts qui ne correspondent plus à la réalité : Tamazgha entre autres.

Nora Larfi

L’Etat a aussi vidé le berbérisme de son contenu en le récupérant.....

Il l’a vidé sûrement, Mais je ne peux pas mettre en opposition le berbérisme et le kabylisme. En fait, c’est bel et bien une récupération. Yidir parlait de « victoire » du berbérisme, en fait ce sont des victoires factices, elles ne sont pas réelles. Parce que par la suite, dans la pratique, dans la réalité, le pouvoir travaille à l’anti-berbérisme. Même les maigres acquis ne sont que des trompe-l’oeil. Est-ce qu’on n’aurait pas récupéré le kabylisme s’il avait été revendiqué en tant que tel ? On l’aurait récupéré d’une autre manière, comme on le fait aujourd’hui. Il ne faut pas opposer berbérisme et kabylisme, car le problème n’est pas là et ne vient pas des Kabyles eux-mêmes.

Vous utilisez vous-même le mot kabylisme...

Je l’appellerais moi-même ainsi, mais sans fanfare.

Serait-il approprié de parler d’un nationalisme kabyle ?

Si le nationalisme kabyle signifie prendre conscience de soi et pour soi, je suis d’accord, il faudrait l’assumer.

Vous vivez au Canada, comment vivent les Berbères dans ce pays ?

Pour être plus précise, puisque vous étiez plus précis, je vais parler surtout des Kabyles au Canada. On peut les estimer à 50% des Algériens dans ce pays selon des chiffres officieux, ce qui nous fait à peu près 25 000 personnes. Actuellement, cette communauté fait sa percée essentiellement au Québec. Il s’agit d’une immigration très récente. Il existe quelques groupes installés ici ou là depuis les années 1970, mais c’est plus rare. Cette population est arrivée dans les années 1990 et surtout à partir de l’an 2000. C’est une communauté qui essaye de s’imprégner des réalités nord américaines très différentes de ce qu’elle a connu jusque-là. Cependant, même si le Canada est un pays multiculturel, qui pousse à la création de communautés, on ne peut pas parler d’une communauté kabyle structurée, consciente d’elle-même. Il existe des tentatives, mais elles restent au niveau du folklore, ce qui n’est pas mauvais en soi...

Il faut un début à tout.....

Oui, il faut un début à tout, mais j’espère quand même que c’est un début, parce que si on se contente de cela, on risque de danser encore longtemps.

Lire également l’article La Kabylie, entre berbérisme et refondation

Messages

  • je vous filicite bravo (c’est yanis) je vous adore

  • si l’arabisme existe en adn c’est grace aux etats coloniaux arabes et a leurs institutions qui le sponsorise et le finance,malgré qu’il est stérile et improductif.reste a savoir maintenant si le berberisme existe reellement ?
    pour moi,le berberisme n’existe pas en tant ideologie,par contre,il existe des berberes,qui devrons d’abord s’assumer en tant que kabyle,chawi,twareg,mozabite,chenwi,canarien,rifain et autres.et le jour ou ca arrivera,on pourra parler de l’ideologie berberiste.cela dit,entre berberes,nous devrons cultiver une solidarité fraternelle a toute epreuve,qui constituera le ciment du futur berberisme en mesure d’influencer les politiques des etats nords africains,pourquoi pas au dela.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.