rezki.net

Accueil > Politique > Maroc : l’enseignement du berbère suspendu aux choix du (...)

Maroc : l’enseignement du berbère suspendu aux choix du CSE

mercredi 27 janvier 2010, par Rezki Mammar

Sous la pression des institutions internationales, le Conseil supérieur de l’Education marocain est en train de mener une réflexion sur les langues dans le système éducatif du royaume. D’après un document que nous mettons en ligne ci-dessous, l’amazighe (le berbère) pourrait purement et simplement passer à la trappe et son introduction compromise. L’auteur de cet appel est l’Observatoire amazigh des droits et des libertés. Qu’elles soient efficace ou pas, la voix choisie depuis le début du règne de Mohammed VI pourrait être revue.

Le texte suivant nous a été envoyé par un chercheur, il s’agit d’un appel à l’ensemble du mouvement amazigh. Nous ne manquerons pas de suivre le sujet et d’y apporter des éclaircissements.


Rabat le 25 janvier 2010

Appel à une mobilisation générale pour faire face au grand complot visant à saper l’intégration de l’amazighe dans l’enseignement public

 

Depuis quelques mois, le Conseil Supérieur de l’Enseignement (CSE) entame une réflexion sur la situation des langues dans l’enseignement public marocain. Une réflexion suscitée par un rapport de la banque mondiale sur l’enseignement qui attire l’attention sur le fait que les apprenants marocains accusent une baisse de niveau d’acquisition des langues enseignées au Maroc. Ce rapport souligne notamment la nécessité de veiller à la qualité requise et à la garantie d’une bonne maîtrise des langues, pour palier à cette énorme régression constatée dans ce domaine.
 

Cela étant, une bonne partie des représentants des partis politiques et des syndicats au sein du CSE, ont aussitôt sauté sur l’occasion pour dévoiler leur orientation en absence d’une représentation de la société civile amazighe. Cette orientation vise le renforcement de la langue arabe et des langues étrangères au détriment de la langue amazighe que certains membres du prestigieux conseil ont qualifiée de "frein pédagogique" ; ce qui signifie en clair qu’elle fera les frais de cette machination crapuleuse d’autant que l’avis du CSE sur le sujet sera soumis au Roi en juillet prochain.

Cette campagne organisée au sein du CSE contre la langue amazighe vise donc à saper les quelques acquis réalisés jusqu’ici, notamment le "curriculum de l’enseignement de la langue amazighe", élaboré depuis 2003 par le ministère de l’éducation nationale en concertation avec l’IRCAM dont voici les quatre principes généraux :

  1.  L’obligation : l’amazighe devant être soumis à un protocole d’évaluation au même titre que l’ensemble des matières enseignées ;
  2.  La généralisation, tant horizontale que verticale : l’amazighe devant être enseigné en tant que langue nationale à tous les Marocains et dans tous les cycles de l’enseignement ;
  3.  La normalisation et la standardisation progressive de la langue amazighe.
  4.  L’adoption et l’aménagement de la graphie tifinaghe comme caractère officiel pour enseigner l’amazighe.

Mais, ce sont ces principes justement que certaines composantes du CSE cherchent à amender afin que l’amazighe ne soit plus enseignée que comme matière optionnelle, sous forme de dialectes distincts et – le comble – en caractère « arabe ». Ce qui n’est en d’autres termes que la programmation de sa mort, les experts de l’UNESCO l’ayant déjà classée parmi les langues menacées de disparition à l’horizon de 2050, si des types de mesures appropriées ne lui sont pas aménagée pour faire face aux défis à venir.
 

Le CSE devant tenir sa prochaine session les 22 et 23 février 2010 pour débattre de ce sujet et prendre une décision, les acteurs amazighes, face à la gravité de cette étape qui devient une question de vie ou de mort pour leur langue, sont tous appelés à se mobiliser quelle que soit leur position, quel que soit leur domaine d’action, pour sauvegarder les acquis réalisés jusqu’ici, pour les développer et lutter pour leur assurer une garantie légale et constitutionnelle,

Observatoire Amazigh des droits et des Libertés OADL Le Secrétariat Exécutif

Tel : 0661.69.54.70 / 06.61.30.15.16 / 06.61.32.27.78 observatoireamazigh@gmail.com

Messages

  • Depuis 2007, le régime marocain s’en prenait aux adversaires de sa politique linguistique, c’est à dire les étudiants du MCA. donc l’aile radicale. Cette fois-ci, il s’en prend aux modérés, c’est à dire les éléments actifs depuis l’intérieur (l’Institut royal et les associations qui travaillent dans son sillage). L’Etat a beaucoup testé le mouvement amazigh, cette fois, il lance une offensive.

  • azul,

    grave erreur impardonable, ils incitent les bérberes à prendre les armes comme dernier recours ,mais croyez- moi qu’ ils le regreteront à jamais ces arabo-bathiste qui, d’ailleurs , signeront eux mêmes leur decadence du pouvoir de l’afrique du nord,du coup le peuple amazigh se liberera (peut-être c’est voulu ou à quelque chose malheur est bon ,qui sait !
    Bonne guerre AUX IMAZIGHEN.TANMIRT

    • Ils ne regrettent rien justement. S’il nous incitent à prendre c’est parce qu’ils ont choisi le moment où ils ont le plus de chance de mener une répression

  • voila ce que c’est de faire confiance aux ennemis de l’amazighité

  • Azul,

    mes freres, l’heure est grave. c’est le moment que tous les berberes (d’Algerie ou du Maroc et autres) se réunissent afin de prendre de vraie initatives pour notre identité.

  • Les "choix" du CSE sont connus d’avance !
    Les berbères n’auront d’autre choix que la résistance ou la disparition.
    C’est en France que moi j’ai la chance de pouvoir faire apprendre leur langue à mes enfants...et je sais que leurs enfants n’auront pas ces prénoms fassis rassis que l’état arabe nous impose au Maroc !

    SOS Je voudrais écrire sur un bijou "NORA PETITE FILLE DE LALLA AICHA ALI" mais je ne sais pas l’écrire en tifinagh !
    Quelqu’un pourrait-il m’envoyer cette inscription ?
    Merci d’avance.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.