rezki.net

Accueil > Culture > Ma mère m’a dit, actuellement dans les salles

Ma mère m’a dit, actuellement dans les salles

jeudi 24 mai 2007, par Rezki Mammar

Le premier film franco-kabyle est actuellement projeté en région parisienne. Le public a pu rencontrer le réalisateur Younes Boudaoud et ses acteurs. Ce long métrage raconte l’histoire d’une jeune fille confrontée à un mariage arrangé par sa propre mère. L’héroïne se trouve obligée de faire des choix difficiles, mais un drame la précipite sous l’autorité d’une famille en Kabylie.

Doudouche vit en France, mais sa mère veut la marier à Bélaïd, son cousin sans papier. Fraîchement arrivé de Kabylie, le jeune homme n’a qu’une idée en tête se « mariager » pour obtenir des papiers à « Bombigny » (la préfecture de Bobigny). Tourné en France et en Kabylie, le film de Younes Boudaoud aborde la vie dans l’immigration kabyle, un sujet inconnu en France. Doudouche est confrontée tour à tour à la perspective d’un mariage arrangé, puis se retrouve prisonnière d’une famille qui refuse de la laisser repartir en France. Le scénario utilise l’humour pour peindre les rapports entre les Kabyles des deux rives de la Méditerranée.

Le tournage s’est déroulé en quelques mois dans des conditions extrèmes, faute de moyens. Younes Boudaoud a confié les deux principaux rôles à Lamia Lahiout (Doudouche) et Lounès Semsoum, plus connu sur Internet sous le nom Lounès le Kabyle comme auteur d’un blog.
Le film a été projeté en région parisienne. La prochaine séance a lieu 26 mai à Aubervilliers, au cinéma des Quatre Chemins.
Projection suivante, le 2 juin à partir de 15h00 à la Salle des Fêtes de Moret-sur-Loing (route St Mammès) dans le cadre d’une journée festive organisée par l’Association franco-berbère de Seine et Marne. L’entrée est à 15 euros.
Les deux principales actrices du film, Lamia et Nouara nous ont accordé une interview à paraître sur Rezki.net et Kabyles.net.

Messages

  • bonjours, je voudrais savoir si ce film est diffusé dans d’autres salles de ciné en région parisienne ?

    • Il existe actuellement seulement deux moyens de le savoir : suivre de près le blog de Lounès le Kabyle, un des acteurs du film ou appeler le numéro de téléphone de Younès Baoudaoud, le 06.69.27.31.32.

    • azul flawen .je peut dir un mots sur ce filme ma mere m’a dit.dommage et mill fois dommage pour les kabyle ce filme la c’est la honte pour la kabyle parsq les kablye son pas comme dns le film et je sais bien c’est matoub est en vie va fermer cet telivision berber de .
      mais ca va fermer un jour parsq elle donne la mauvaisd image de ce peple kabyle.mais bon "ANDATHE UQVAYLI ISS-HAN DE TISG-NITHE DAKHLE BALIM "

    • Franchement tu raconte que de la merde. Et ton avis sur le film n’est pas interessant.................Bref je trouve que ce film reflète vraiment les histoires de mariage ’mixte’. Si tu n’est pas d’accord montre nous ta vision des choses.

    • je n’ai vu que des extrait du film et je peu dire chapeau a tous.maintenant reste a savoir si sa ta choquer par-ce-que qu’un nul et par-ce-que on ta bien identifier nulard.enfin on ne te changeras pas

    • bonjour,
      la culture de la médioctité, du manque d’imaginaton et de la recherche artistique, ne doit jamais être salué, un scénario, qui reprend un certains nomdre de clichés, ne peut jamais prétendre prendre le titre d’une réalisation cinématographique, l’art c’est la finesse, c’est la subtilité, des mots d’esprit qui stimule l’immagination, au-delà des clichés il n y a pratiquement rien a tiré de ce film.

    • tu as bien raison coucou

    • tu dit vraiment que de la merde ce film est super j’ ai même vu belaid en vrai au concert de mohamed allawa il est comme dans le film il se la pete pas frenchement bien walah

  • Tanmirt pour l’article a gma

    Voila un avant goût

    la suite ...

    Dimanche 3 Juin à 16h au cinéma

    à l’ Espace Cinéma Pantin

    Métro ligne 7 : Aubervilliers 4 Chemins Pantin

    Renseignements et Reservations : 06.69.27.31.32

    ..............................................................................................................

    Vendredi 22 Juin à Marseille

    L’association Culturel Amazigh de Marseille projete le Film Franco Kabyle
    " Ma mère m’a dit = Tena-yi Yemma" de Younes Boudaoud

    A l’ Espace Matoub Lounès au 130 Chemins de la Madrague Ville 13015 Marseille

    Infoline et Réservations : 04.91.02.00.51

    Voir en ligne : http://lounes-le-kabyle.skyblog.com/

  • Voila un avant goût

    La suite Vendredi 8 Juin à 19h00 à l’ ESPACE CULTUREL DE DRANCY

    RER B : Le Bourget puis le bus 143 Mairie de Drancy .

    Renseignements et Reservations : 01.45.80.23.90 ou 06.69.27.31.32

    ..............................................................................................................

    Vendredi 22 Juin à Marseille

    L’association Culturel Amazigh de Marseille projete le Film Franco Kabyle
    " Ma mère m’a dit = Tena-yi Yemma" de Younes Boudaoud

    A l’ Espace Matoub Lounès au 130 Chemins de la Madrague Ville 13015 Marseille

    Infoline et Réservations : 04.91.02.00.51

    Voir en ligne : http://lounes-le-kabyle.skyblog.com/

  • Tous mes compliments pour cette réalisation de Younes Boudaoud, un grand bravo aux acteurs et bonne réussite pour les autres réalisations qui verront le jour prochainement encore une fois un grand bravo à Younes et à son équipe.
    a.ali

  • azul j’ai vu ce film il est super l’histoire et les comédiens sont vraiment bien. bonne continuation inchallah vous ferez un deuxième !!

    • franchement je suis tte a fait dac le film est super je lai regarder plusieurs fois

    • azul ’j’ai vu ce film il me plait énormement et pour le frère qui dit que c’est une honte pour les kabyle je suis contre ton avis’ car c’est la réalité il éxiste beaucoup des cas ou les jeunes voient les filles comme papier pas comme un sentiment de l’homme envers sa femme.
      on ne peut pas caché la réalité.
      d’après une fille qui a une bouble natuinnalité qui dit ça c’est pas un monsenge merci.

      Voir en ligne : page avis

    • bonjour
      je confirme, ce film est une honte qui n’a pas de nom, une insulte à l’intélligence, à l’imagination, au septième art, a mameri,a kateb, a matoub, a Issiakhem, igarbouchène, a tous les vai artistes, les vrai hommes de culture.
      A tous ceux qui se sentent atteints par l’indécence, l’incoyable manque de talent de ce film, qu’ils se manifestent, qu’ils se révolte, stop basta,
      je ne me cache pas mon nom est SALMI Mohamed de boghni.
      je me déclare ouvertement contre l’idée de ce film, je ne me reconnaîs nullement dans ce genre de " cinéma"

    • je répond au message de Mr salmi mohamed je peux dire que ce n’est une honte c’est un trés bon film qui raconte une actualité vivante quotidiennement avec des témoignages vivants imagine que ta soeur était victime de cette trahison des papiers.
      on voit bien et trés nêtement que ce film révéle la première marche du cinema kabyle.

    • je rêve ou quoi ? je ne parle pas du thème qu’il soit claire, je parle de l’aspect cinématographique, cénario, dialogue, prise de vue, tout est raté dans ce film, une vraie catastrophe. certaine paroles frolent l’insulte.

    • c’est un trés bon film c’est pas la peine de dire n’importe quoi sur le film vous povez arrêtez vs monsonges en plus ça c’est un début au moment ou tu dois encourager younes boudaoued tu le ctitique ce n’est de nos habitudes.
      98% ont dit que c’est un trés bon film sauf toi et les gens comme toi.........

    • Je pense que techniquement, ce film est de très mauvaise qualité (le scénario est pauvre, la bande son lamentable). D’accord, il faut encourager les Kabyles à faire du cinéma, il faut aller voir les nouveautés. Mais malheureusement, Younes Boudaoud a choisi la facilité : le film croit aborder la question de la liberté de la femme, mais sans remettrez zn cause le paternalisme kabyle et l’islam. On se croirait sur TF1. Il faut savoir accepter la critique. Espérons que l’argent de ce film servira à former des comédiens dignes de ce nom.

    • je réponds a agezoum vraiment tu dit n’importe quoi calme toi

    • Je suis d’accord avec toi : oui à une critique constructive. Techniquement, c’est pas terrible comme film. Sur le plan artisitique, il peut mieux faire. Symboliquement c’est mieux que rien. J’espère quand même que les Kabyles vont s’améliorer.

    • bien sur ke lé kabyles vont s’ameliorer km dab si les francais les americains et meme les arabes y arivent pkoi pa nous tahia kabylie

    • c’est la critique qui fait évoluer les choses, dans tout les domaines, on fait évoluer une personne plus avec la critique, qu’avec les flateries et les compliments.
      par contre si les kabyles on un aussi mauvais goût, alors là c’est une autre histoire. je persiste et je signe, ce film est une catastrophe.

    • je suis désolé ma belle mais m salmi à vraiment raison je pense que se filme n’est bien réussi mais j’éspère que le prochain filme ne donnera pas une mauvaise image de nos jeunes kabyles.

    • AZUL , J VU CE FILM 1 AN APRES SA SORTIE , NE SOYEZ NI ATTEINT NI FIER

      QUE LES POURISTES CONTINUENT DANS CE REGISTRE ARTISTIQUE EN TOUS CAS DANS CETTE VOIES D’EXPRIMER UNE VISION ET LA RACONTER
      ET
      QUE LES CONTRISTE PROUVERONT LE CONTRAIRE , SE REFERANT OU INVANTANT D’AUTRES CADRES DE RECIT

      N’AYEZ PAS PEUR CA NE PEUT QU’APPORTER QUE DE LA NOUVEAUTE DU CHANGEMENT AU MOINS " je suis daccord ça na rien avoir avec ce que faisait Mameri , ça je l’admet

    • bjr tout le monde moi je repond a Mr salmi je veux simplemens vous dire que vous vous trompez mais grave car matoub ou toutes les personne ke vous avez cité auparavant serait contente au contraire si elles étaient encors en vie car ces personnes la ont mennés un combat pendant toutes leurs vie pour defendre la cause bérbére é moi je pense ke ce film é le fruit de leurs combat ou encor la chaine bérbére en fin on a une chaine mondialement reconu comme chaine officielle matoub serait pas déçu de voir une chaine bérbére ou encors un films en notre langue c’est vrais k’ils ont pa encor beaucour de moyens mais au moins il essaient de faire de leurs mieu dans tout les cas tt a un début é je souhaite une bonne continuation a ces gens qui y travaillent de tout leurs coeur é si vous n’étes pa conten vous avé qu’a aller nous montrez ce que vous pouvez faire alr mé nn ba nn rien du tout bien sur a part juger les otres alors détrompez vous voila,, et laissez les autres travailler. bonne courage bye

    • Et bien tu refuse de voir la réalité en face. Et pourtant c"est ce qui se passe sauf si tu veu arnaqué une jeune fille comme dans le film je pense que toi c’est les papier qui t’interesse c’est pour sa que tu veut pas que cela soit dénoncer moi je dis brovoooooooooooooooooooooo à ce film

    • azul je suis tout a fait d’accord avec voussss et vive la kabylie tiziouzouuuuuuuuuuuuuuu

    • bonjour tout le monde
      je doit dire que je suis content que ma critique a fait un aussi grand effet, il faut savoir, que ce qui est valable dans un temps, ne l’ai plus dans un autre temps, MATOUB, MAMERI, KATEB, ces hommes ont fait leur devoir au peril de leur vies, ils ont pris des risques. à ce que je sache, le réalisateur de ce film n’est pas une foudre de guerre, j’ai écouté ses chansons, il n y a malheureusement rien de combatif ni de militant.
      le combat pour la culture pour la démocratie, pour les droit de l’homme et de ....la femme, a besion d’hommes et de femmes forts par leurs convictions, par leurs caractères, par leurs verbes.
      ses hommes doivent être ainsi ou ne pas être.

  • C’est un filme de m..., ch..., il donne une mauvaise image des kabyles, les mariages forcés existent partout dans le monde.

    change de métier younès.

  • J’ai vu ce long métrage plutôt que de dire film, mais malheureusement, les clichées, les stéréotypes, les attitudes négatives à l’égard des nouveaux arrivants kabyles prédominent, cela nous désole, moi, qui suis nouvel arrivant j’ai eu plusieurs discussions avec des jeunes femmes kabyles qui sont nées ici, mais la majorité d’entre elles considère que les kabyles qui viennent de débarquer comme des blédards qui ne sont là que pour chercher le précieux sésame (carte de séjour). C’est pour cela que, en regardant ce cour métrage, j’ai senti que ce dernier ne fait que creuser le fossé qui existe déjà entre les kabyles des 2 rives de la méditerranée, Hélas.
    Mais en ce qui concerne la Dedouche, elle ne fait que refléter la réalité qui prévaut ici en France à l’égard des kabyles venus récemment. C’est pour cela que je veux témoigner d’un fait : beaucoup de femmes kabyles nées ici considèrent leurs frères de sang kabyle, immigrées nés en Kabyles, des chasseurs de gibiers, vous l’aurez compris, de papiers. Partant tous mes amis et mes cousins qui sont venus d’Algérie, même s’ils étaient des sans-papiers, se sont tous mariés avec des françaises de souche ou européennes, ici en France. Et il vivent toujours avec leurs femmes heureux et contents. Je leur tire chapeaux.
    ils ont tous réussi leur vie, bravo

    • soyons heureux ; un film kabyle dans les salles c nest pas tout les jours.Meme ci vous le voyez pauvre et mediocre moi je dirais merci a younes boudaoud et a tout ce qui l ont aidés pour le realisé.on a une culture tres vaste meme tres riche il faut juste la canalisée et pour ce il faut du temps et de la patience je suis pour une critique objective et non pour une critque subjective.et la cinematographie kabyle ce nets pas hollywood s.Pour la vie a l’étrange mes freres et soeures s ce n est ni moi ni younes ni un film kabyle qui va vous la tracée chacun son destin. meme dodouche elle s est marie avec un kabyle.je dirais bon courage et bonne chance a tous et a toutes et merci a vous.

  • Je trouve effectivement que ce film véhicule énormément de clichés sur les mariages "mixtes".Je suis en France étant mariée avec un homme de Kabylie, j’ai été extrêmement choquée et peinée à la fois lorsque je l’ai visionné.Je l’ai vu en compagnie de mes beaux-frères, cousins, cousines...Et il fallait voir la tristesse qui se lisait sur leurs visages. C’est comme cela que l’on est perçu par nos frères et soeurs vivants en France ? m’ont-ils dit.Que répondre ?
    Alors arrêter de vehiculer une image aussi désastreuse et d’assimiler quelques cas à une généralité.On pourrait mettre les moyens utilisés dans une production plus intelctuelle, culturelle voire historique et pas cette fiction qui fait apparaitre les "zimigrés" comme des gens futiles qui doivent se protéger de leurs cousins "blédards".
    Une kabyle de marseille outrée et frustrée.

    • je viens de voir ce film sur beur tv et franchement , pour une premiere, bravo, j,ai eprouve une grande fierte . c,est extraordinaire les acteurs sont magnefiques j,espere qu,il y,aura d,autres films qui suivront.

    • moi ossi jvien de voir le film sur beur tv il est tro bien de plus jadore la kabylie mai chui pa kabyle chui algeroise(alger) de ma mére et tunisienne de mon pére domage jadore bejaia et tizi ouzou c tro bo

  • Vous aviez raison Intas, votre message ne peut pas être publié. Pour résumer, vous n’aimez pas ce film et vous en avez parlé de ceux qui l’ont fait avec des mots que nous préférons taire.

  • Comme je t ai dit que mon message ne sera pas publie,, mais je sais bien que tu as bien que t as lu mon texte.. c est toi qui a voulu aller loin, mais sachez bien que chaque Tizi tu trouveras des hommes et des femmes de Nif ditmurt,, pas comme toi vendeur de nos malheurs avec tarwa angigul,,

  • Mon dieu, j’ai découvert ce truc il n’y a pas si longtemps que ça, et on ose appeler ça film, mais mon dieu !!!!, boudaoud devrait se faire tatouer le visage avec des excuses pour la cause amazigh pour avoir osé présenter un tel carnage, excusez moi du terme, c’est une diarrhée culturelle si on classe ce truc dans la rubrique culture, c’est une honte, raciste sexiste rétrograde déprimant honteux, affligeant et je pourrais continuer pendant des heures, ça va du senar à la réalisation au jeu pitoyable des pseudo acteurs, mon dieu, et lamia mahiout qu’on présente comme une référence de la beauté kabyle, avec des plans ou les bouts de gras dépassent du jean, mon dieu, les femmes kabyles devraient porter cette affaire devant laarouch pour diffamation, que dire taa yinek arrebbi, mais arrêtons de cautionner de tel sacrilége et de réduire notre identité et nos valeurs à de tels bouses

    • La qualité du film n’est pas digne des studios de l’Entv et de l’argent du pétrole algérien, je te l’accorde, mais parler de racisme n’honore pas ton intervention non plus ! le seul raciste je pense c’est celui qui traite injustement de tels ses "frères" en occultant le racisme de ceux du coté qu’il s’est rangé !

      Montre nous ce que tu as fait, ce que tu fait ou même ce que tu compte faire donc ? (à part laisser mourir cette identité et culture)

      Ur hemmlegh Boudaoud, ur hemmlegh win ara t-iwwten ! D taggi id taqbaylit !

    • je crois que vous devriez lire la définition de "raciste" dans un dico, dieu merci le peu de jugeote de Boudaoud n’est pas lié à ses origines, c’est juste un opportuniste maladroit et ignorant, rien de très grave si sa production pouvait être occultée par d’autres travaux plus méritant mais malheureusement ceux qui préfèrent mettre en avant ce genre de bouses sont ceux qui jouent le jeu des ennemis de l’identité amazigh.

  • voila c un magnifique filme je veut voire la 2em parti svpl voila mon facebook
    qui’l m’envoie le lien ou je peut regardé
    https://www.facebook.com/ibra.toto

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.