rezki.net

Accueil > Politique > Liberté de la presse, le classement RSF 2008

Liberté de la presse, le classement RSF 2008

mardi 28 octobre 2008, par Rezki Mammar

Reporters sans frontières a publié le 22 octobre son classement annuel des Etats en fonction du dégré des conditions faîtes à la liberté de la presse. L’organisation en a profité pour souligner que les conflits aggravaient les conditions d’exercice du métier de journaliste. Mais que dire de l’Afrique du Nord au sens large ? Même si RSF ne les pointe pas du doigt, la Libye et la Tunisie restent de mauvais élèves, suivis par l’Algérie et la Mauritanie. Le Mali fait figure de modèle tandis que le Maroc, la Mauritanie et le Niger sont épinglés pour des poursuites contre les journalistes au cours de l’année écoulée.

Comme les années précédentes,Reporters sans fronitères continue à dissocier l’Afrique du Nord du reste du continent. L’association a mis ce qu’elle appelle le « Maghreb » avec le « Moyen Orient ». On peut s’étonner de l’émergeance de ce continent artificiel « arabo-musulman » qui met l’Afrique du Nord en position de périphérie. Dans notre lecture nord africaine du classement annuel de RSF, nous allons justement inclure le Niger et le Mali, deux Etats dans lesquels vivent d’importantes populations touaregs, des berbérophones comme on en trouve d’autres en Algérie, au Maroc, en Tunisie, en Libye et en Mauritanie.

Voici le classement en question : Le Mali est passé de la 52ème place en 2007 à la 31ème en 2008, c’est la seule bonne nouvelle de l’année dans la région. Les autres pays stagnent : l’Algérie est au 121ème rang, la Tunisie au 143ème, ils gagnent chacun deux places en un an sans que cela ne se traduise par des avancées. La Libye recule un peu plus et passe de la 155ème à la 160ème place.

RSF pointe des atteintes graves dans trois Etats. Le Maroc passe du 106ème au 122ème rang à cause des poursuites engagées contre des journalistes comme Mostepha Hurmatallah et les blogueurs Fouad Mourtada et Mohamed Erraji. La Mauritanie, qui a connu un coup d’Etat en août dernier passe du 50ème rang au 105ème. Au Niger, Moussa Kaka, correspondant pour RFI a passé plus d’un an en prison après avoir été accusé de complicité avec la guérilla touarègue du MNJ. Du coup, le Niger dégringole de la 87ème à la 130ème place.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.