rezki.net

Accueil > Société > Les ex-musulmans de France créent un conseil

Les ex-musulmans de France créent un conseil

vendredi 12 juillet 2013, par Rezki Mammar

Le 6 juillet dernier les athées qui ont apostasié l’islam se sont dotés d’une instance pour les représenter.

Ils se désignent comme ex-musulmans, c’est à dire des personnes ayant pris leur distances avec l’islam. Les médias français n’en ont pas dit un mot, mais une organisation a été créée à Paris le 6 juillet dernier pour représenter ces athées dont on ne parle jamais. Une rencontre accueillie par l’organisation Femmes Solidaires s’est déroulée à Paris. Parmi les fondateurs du Conseil des ex-musulmans de France, le Palestinien Waleed Al-Husseini, militant et blogueur qui a fait de la prison pour des propos jugés blasphématoires dans son charmant pays. A ses côtés, des invités ont pris la parole, comme la journaliste et essayiste Caroline Fourest, ou encore Maryam Namazie, membre du Council of Ex-Muslim of Britain, qui représente d’anciens musulmans au Royaume-Uni, l’une des premières à avoir vu le jour.

L’objectif est donc clair, il s’agit de porter la parole de personnes entrées en dissidence avec l’islam, mais le CEMF veut aussi dénoncer les méthodes de Riposte Laïque, connue pour avoir mené des actions aux côtés du Bloc identitaire (une organisation d’extrême droite française). Maryam Namazie a fait une mise au point pour renvoyer dos à dos l’islamisme et l’extrême droite, la militante l’a déclaré le 6 juillet et l’a répété sur son blog.

« Vous ne pouvez pas attaquer l’islamisme, un mouvement d’extrême droite, avec un autre mouvement d’extrême droite. Nous combattrons l’islamisme et nous vous combattrons. »

Waleed Al-Husseini abonde dans ce sens dans une interview à Enquête et Débat, le seul média a avoir couvert cet événement :

« Nous sommes issus des familles musulmanes, nous avons des amis musulmans et nous n’accepterons pas qu’ils soient la cible de quelconque attaque raciste. Le CEMF est indépendant. »

En attendant les actions du Conseil des Ex musulmans de France, ses membres ont déjà commencé à libérer la parole sur Internet, notamment sur leur page Facebook.

Messages

  • "les ex-musulmans" ??????????? On refuse tout simplement de ne plus etre membre de la oumma musulmane.
    N’oublions pas que l’islam a ete impose en Afrique du Nord. Aujourd’hui les descendants de ceux que les armes arabes ont forces a "embrasser" l’islam sont dans leur droit de reprendre leur religion anterieure ou pas. Il n’y a pas apostasie ! les musulmans peuvent dire ce qu’ils veulent. Ils ont nationalise Dieu et ils veulent imposer leur facon de voir sur la terre entiere.
    ON PEUT CROIRE EN DIEU SANS ETRE MUSULMAN.

  • MILLE FOIS OUI .
    Je souscris votre dmarche ..
    De tous les croyants ,i l na pas plus tolrant que les athes qui les subissent sans se dfendre car souvent stigmatiss.
    Il serait tant qu’ils se dfendent des agressions et humiliations des religieux imposteurs auto-proclams gardiens de dieu.
    Que les athes crent leurs moyens de le faire savoir travers toute la plante.
    PS:Je ne vois pas juste pourquoi afficher votre postriorit muz..

  • Sincrement je m’en fiche

  • Moi je suis un ex-kabyle (comme beaucoup mes parents ne m’ont pas appris le dialecte de mon village). Nous sommes nombreux dans ce cas,que ce soit en algrie et plus encore ici en france. Qui va nous reprsenter ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.