rezki.net

Accueil > Politique > Les associations amazighes se mobilisent contre les violences

Les associations amazighes se mobilisent contre les violences

jeudi 17 mai 2007, par Rezki Mammar

Les agressions contre les étudiants du MCA, le Mouvement culturel amazigh (berbère) ont coûté la vie à un jeune homme de vingt-cinq ans le 12 mai. La presse marocaine mentionne bien l’accrochage mortel d’Imteghren (Errachidia), mais garde le silence sur les autres expéditions menées contre les berbérophones dans le reste du pays. De leur côté, les associations se solidarisent avec les victimes et les personnes arrêtées.

Après plusieurs semaines de violences contre des associations de berbérophones marocains, la presse nationale donne sa version des faits.
La crise remonte au 20 avril, date de la première expédition punitive de groupes nationalistes arabes contre des étudiants d’une association rifaine à Taza (nord du Maroc). D’autres attaques ont eu lieu à Agadir au sud, à Rabat la capitale, à Meknes, à Marrakech et à Imteghren (Errachidia est le nom en arabe donné par Hassan II à la ville).
Dans cette dernière ville, des étudiants du mouvement marxiste la Voix démocratique s’en sont pris à ceux du MCA (Mouvement culturel amazigh) favorable à l’ouverture du Maroc à la langue et à la culture berbères. L’affrontement s’est soldé par la mort d’un jeune étudiant de 25 ans, Abderrahmane El Hassnaoui, originaire de Goulmima.

Dans les cuisines de la presse marocaine

Dans un article du 15 mai, Aujourd’hui Le Maroc parle d’une lutte de leadership entre deux « groupscules ». Le quotdien ne mentionne pas les autres agressions subies par les association berbérophones dans le reste du pays. Cité dans Amazighworld.org, le MCA raconte l’expédition dont il a été la cible le 12 mai à 21h00.
Un autre média de masse, Libération évoque l’arrestation de cinq élèves à Tinejdad, près de Goulmima. Le journal explique qu’ils ont détruit des drapeaux marocainx ainsi que des portraits du roi Mohamed VI. Une source locale nous indique un autre chiffre, celui de 13 jeunes. Ces lycéens, tous mineurs, s’en sont pris à des symboles de l’Etat pour manifester leur soutien aux étudiants amazighs agressés au cours des semaines précédentes. Tamazgha.fr confirme cette version.
Si la presse marocaine oublie les agressés, les associations berbères de leur côté se solidarisent, comme Azemz. Les sites Tamaynut France, Kabyles.net, Kabyle.com, Afrique-du-Nord.com et Tamazgha.fr ont repris le communiqué du MCA. Une pétition de soutien aux victimes et aux personnes interpellées est disponible sur Internet.

Messages

  • Contre les agressions sauvages makhzenienne et arabistes partout dans les universités contre le MCA, les arrestations arbitraires , les condamnations injustifiées et les procès bidon qui ont visé les militants du MCA a Agadir Imteghren et Meknes, les militants et sympathisant du MCA d’Oujda ainsi que les défenseurs de la cause amazighe ont décidé d’organiser une série d’action de protestation et de dénonciation.
    Ainsi un débat élargi a été fait pour expliquer les circonstances de la détention et de l’agression des militants du MCA dans plusieurs universités .dans la soirée du lundi 21 mai 2007 jusqu’à une heure du matin une grande manifestation de protestation. les manifestant ont scandé des slogans qui dénoncent la politique makhzenienne destructrice a l’égard du MCA ainsi que des slogans pour la cause amazighe. une grande banderole devançait la manifestation où était écrit "Libérez nos militants"
    dans la perspectives d’autres actions le MCA d’Oujda assure que"si les ennemis peuvent arracher quelques fleurs ils ne pourront jamais arrêter l’élan du printemps surtout si ce printemps est amazigh"

    • Uninon Nationle des Etudiant du Maroc
      Mouvement Culturel Amazigh
      Meknes
      Communiqué:Mise au point

      Azul ameghnas, salut militant

      l’université de Moulay Smail a Meknes a subi le 8 mai 2007 une offensive sauvage organisé par le Makhzen et ses relais du campus à savoir le soi disant "Barnamaj Marhali".
      Cette agression a visé et blessé gravement les militantes et militants du MCA(Mouvement Culturel Amazigh) et même les étudiants ordinaires ,ce qui a créé un climat de terreur dans l’enceinte universitaire
      .Les blessés ont été transportés a l’hôpital et ensuite aux commissariats où ils ont subi les harcèlements et la maltraitance. sans tenir compte de leur grave état de santé.
      Convaincu en tant que MCA que l’université est un espace des débats intellectuels et de ’acquisition du savoir, de la nécessité de bannir toute forme de violence dont la victime en fin de compte n’est que l’étudiant, nous avions décidé de déserter le campus universitaire et de rester dans nos domiciles.
      Soutenues par le makhzen ,les hordes criminelles pseudo marxistes ont exploité cette occasion pour intimider les militantes du MCA .ces hordes ont également mis le drapeau amazigh a l’entrée d’un amphithéâtre et obligé les étudiants de le fouler. ce qui dévoile le vrai visage e cette tendance et sa haine de tout ce qui est amazigh.
      le 22 mai 2007 nos militants ont été surpris par des interventions policières et violation de leurs domiciles sans que nous en sachions les motifs. plus de 20 militants ont été arrêtés et leurs bien personnels ont été saisis ( ordinateurs, livres, drapeaux amazighs..).Nous ignorons jusqu’a maintenant leur sort.
      Dans la suite des pratiques hideuses et puériles qui visent a ternir le MCA et son image, nous étions surpris par un communiqué fallacieux de ces hordes qui accuse le MCA d’avoir tué un étudiant. alors que tous nos militants avaient été acculés a rester dans leur domiciles, privés de suivre leurs études et d’encaisser leur bourses .depuis l’agression du 8 mai.
      La presse à l’accoutumée a continué a maintenir la confusion en répandant les rumeurs sans respect aucun a la sa déontologie et de l’objectivité de l’investigation, tout cela pour endosser au MC l’étiquette de la violence.

      Ameknes le 24 mai 2007-05-25
      vive le MCA résistant et militant
      vive l’UNEM


      Le comité de soutien pour les détenus
      Du Mouvement Culturel Amazigh

      Le procès de l’assemblée

      Suite aux agressions qui ont sévi dans les universités marocaines et qui ont visé les étudiants amazighs militants et sympathisants du Mouvement Culturel Amazigh qui ont subi toutes les formes de violence ,poursuite judicaires ,condamnation arbitraires et emprisonnement.

      Nous lançons l’initiative de la création d’un comité de soutien pour les détenus du Mouvement Culturel Amazigh , et de solidarité avec toutes les victimes de ces agressions criminelle et avec les détenus poursuivis pour des chefs d’accusations arbitraires qui visent a faire taire toutes les voix libres, a subjuguer les militants amazighs et réprimer les luttes légitimes de l’étudiant marocain .
      Nous lançons un appel à tous les militants et à toutes les militantes Amazighs(es) pour réagir en faveur de cette cause, à savoir la libération des militants détenus auprès des autorités Marocaines,soit avec l’adhésion à ce comité ou de soutenir financièrement ou moralement ses démarches dans les jours à venir.

      La première assemblée de la création de ce comité tenu le dimanche 20 mai 2007 à 15:00 au local de l’association Azemz Bumal n Dades ,Warzazat .Après avoir passé en revue les détails du projet et discuter des démarches à prendre ,l’assemblée a élu les membres volontaires présents et a chargé d’autres membres qui ont confirmé leur adhésion par émail ou téléphone,comme des représentants pour le comité dans leur région de leur résidence .

      Pour verser vos contributions le comité a met un compte Bancaire à votre disposition :

      ATTIJARIWAFABANK 497 A 300 554

      La liste des membres ainsi leurs adresses sont comme suit :

      Autres informations Profession Adresse Qualité Nom et Prénom
      - Ex-militan MCA
      Agadir Licence en Hist -Geo Bumal n Dades Warzazat -Coordinateur 1 Khalid Elamri
      - Ex-militan MCA
      Agadir Tinghir
      Warzazat Coordinateur 2 Chenouan Elhusin
      - Ex-militan MCA
      Agadir Licencié en L.L.Anglaises Bumal n Dades Warzazat Secrétaire Général Omar Zanifi
      - Ex-militan MCA
      Agadir Bumal n Dades,Warzazat Vice secrétaire Agmou Abdesslam
      - Ex-militan MCA
      Agadir Agent E.
      Money Gram Tazarin,Zagora Trésorier Nait Ahda Mohamed
      - Ex-militan MCA
      Agadir Licence en Hist. -Géo Bumal n Dades
      Warzazat Vice trésorier Aknouch Brahim
      - Ex-militan MCA
      Marrakech Licence en Droits Arabe Zagura Conseillé Moujan Lhusin

      La liste des conseillés chargés de représentation :

      - Said Bajji (Khenifra,Journaliste ,Ex -Militant MCA Meknas)
      Hassan outkhemou (Klaa n Imgun,Warzazat,Ex-militant Agadir )-
      Burda lhusin(Marrakech ,Etudiant ,Ex-Militant Agadir)-
      - Arjdal Said (Klaa n Imgun, Warzazat,Menuisier)
      - Idrissi Abdelhadi (Klaa n Imgun,Warzazat,Eléve EMCAK)
      - Lemnea Mohamed (Imider,Warzazat,Ex-militant Agadir)
      - Faisal Ainani (Bumal n Dades ,Wrazazat,Eléve EMCAB)

      Pour le comité du comité de soutien pour les détenus
      Du Mouvement Culturel Amazigh

      Fait à Bumal n Dades (Warazazt )
      Le 20-05-2007.


      TAMESMUNT TAMETTIT TADELSANT TILELLI

      ASSOCIATION SOCIOCULTURELLE TILELLI

      B.P. 69, GOULMIMA- E-mail : associationtilelli@caramail.com - Tel : 035 78 47 28

      COMMUNIQUE

      Non à la violence !

      Depuis des semaines, les étudiants du Mouvement Culturel Amazigh (MCA) au sein des universités marocaines ne cessent d’être victimes d’agressions physiques et morales perpétrées par des étudiants acquis à l’idéologie hégémoniste arabiste. C’est le cas notamment à Taza, Agadir, Meknès, Marrakech et Errachidia, où des milices arabistes, munis de bâtons, de barres de fer et d’armes blanches organisent des attaques diurnes et surtout nocturnes contre les étudiants militants du MCA pour "en finir avec les sales Chleuhs" et pour "exterminer les Chlihates" ...

      Ces attaques d’un autre âge ont fait plusieurs blessés dans les deux "camps" ainsi que le décès tragique du regretté Abderrahmane HASNAOUI, étudiant à la Faculté des Sciences et Techniques d’Errachidia.

      Les forces de l’"ordre", qui n’arrivent toujours curieusement sur les lieux que tardivement ont arrêté plusieurs étudiants militants du MCA victimes de ces agressions. Ils sont traduits en "justice" et risquent d’être condamnés à de lourdes peines.

      L’Association Sociocultutrelle Tilelli, en apportant son soutien de principe aux étudiants militants du MCA, dénonce les auteurs et les instigateurs de ces agressions terroristes.

      Elle dénonce l’assassinat du jeune Abderrahmane HASNAOUI et demande aux responsables de faire la lumière sur ce crime odieux et de punir son (ses) auteur(s) quel qu’il(s) soi(en)t.

      Elle lance un appel aux étudiants militants du MCA à être plus vigilants et à continuer la lutte pacifiquement pour le recouvrement des droits culturels, identitaires et politiques du peuple amazighe.

      Elle lance un appel à tous les étudiants à faire de l’Université ce qu’elle devrait être, à savoir un lieu d’apprentissage, de tolérance, d’ouverture, et de progrès, un espace où tout fanatisme, tout hégémonisme et toute violence seraient bannis.

      Goulmima le 22 mai 2007

      Pour le Bureau de l’Association Socioculturelle Tilelli

      Le président : Ali HARCHERRAS


      à l’entrée de la faculté de droit de Meknes a été peint le drapeau amazigh sur le sol juste au pied du grand portail. le drapeau amazigh était curieusement juxtaposé au drapeau d’Israël. entre les deux était écrit le signe égal(=) Cela veut dire tout à propos de l’injure arabiste a l’égard des imazighen et le degrés de leur haine aux imazighen qui n’egale que la haine des arabistes a l’Etat et le peuple d’Israël. une provocation immense certes mais la direction de la faculté qui représente la makhzen en responsable puisqu’elle n’avait pas réagi comme il le fallait pour effacer ce qui etait une irresponsabilité de sa part et une incitation à la haine et à la violence
      les étudiants amazighs ainsi que les militants du MCA sont partis a la dite faculté pour l’effacer sans incidents aucun.
      un journaliste sur place raconte qu’il est allé rencontrer le doyen pour avoir des explications a propos de ces actes dangereux. ce dernier lui a affirmé que les peintures des deux drapeaux avaient été là depuis 26 heures. le journaliste lui a posé la question pour savoir qui a fait ces peintures et pourquoi il ne les a pas effacées puisqu’il était au courant de ce fait et ce depuis 26 heures Subitement le doyen a appelé ses subordonnées au téléphone pour leur demander d’effacer vite les peintures.
      le soir on a parlé d’un étudiant mort mais cette fois selon la MAP tué par des inconnus. mais la mauvaise foi joue encore de l’autre coté arabiste car le soir un site Internet publie une déclaration ou les basistes arabistes parlent déjà d’un martyr des leurs .des informations recueillis sur place affirment qu’il avait été agressés par des clochards a un kilomètre loin de la faculté et que une instruction est ouverte pour savoir les circonstances de cette mort.
      il semble que il y a une volonté hideuse a vouloir faire du MCA et des imazighens la brebis galeuse dont il faut se débarrasser et laisser libre cours de l’autre coté a la violence arabiste téléguidée par le makhzen et les groupes de pression arabiste. d’ailleurs un grand meeting a été tenu a Meknes ville ou il a été dit expressément"il faut battre les berbères car ils ont tué a Meknes et à Errachdia". une "justice de vengeance" serait elle en train d’être mise en place, la mort de cet étudiant a-t- elle été préméditée par ceux qui ont peint les deux drapeaux au su et au vu de la direction de la faculté ?tout laisse a penser que cela a été un plan prémédité encore une fois pour salir tamazight et imazighen.
      hier la police a fait violé le domicile des étudiants amazighs dans un quartier a coté e la faculté. elle avait arrêté 17 militants et sympathisant du MCA dont ceux qui avaient été blessés par les basistes lors de leur derniere agression. apparemment la police n’arrête que les imazighens.
      voici le nom des 17 détenus
      . 1-Mustapha OUSAYA
      2-Hamid OUADOCH
      3-Saïd BERDAHEM
      4-Youssef AHID
      5-Med OUDAOUD
      6-Med NOUARI
      7-Abdeslam MIMOUNI
      8-Youssef AIT ELBACHA
      9-Amar OUDDI
      10-Moha CHAMI
      11-Yidir AIT ELKAID
      12-Nacer BAHA
      13-Lahcen AJJA
      14-Lahcen ABAOUZ
      15-Med ZADDOU
      16-Med LAMGHARI
      17-Med AIT ALI ADDI
      et le combat continue

      le combat continue
      NB:une rectification de la liste parvenue hier

      Voici la liste définitive des 10 détenus du MCA à Meknès
      Ils ont quitté le commissariat et ont été amenés à la prison de
      Meknès
      Présentés au parquet aujourd’hui, le 25-05-2007,
      ils seront soumis à l’enquête
      approfondie le 27-06-2007
      - Mustapha OUSAYA
      - Hamid OUADOCH
      - Med NOUARI
      - Amar OUDDI
      - Yidir AIT ELKAID
      - Med ZADDOU
      - mouhamed Chami
      - younes Hejja
      - youssef Ait Lbacha
      - aameur taghlaoui est en prison
      Le onzième est encore recherché par la police

      les avocats qui sont constitue pour la défense des dix détenus a Meknès
      devant le parquet et le juge d’instruction sont :
      - maitre Eljabri de Meknès
      - maitre Sabri lhu de Meknès Gsm 061502917
      - Ahmed Adghirni de Rabat
      - Chichoui Mohamed avocat stagiaire a Meknès gsm 068510431

    • Des associations et organisations nationales et internationales se solidarisent avec le MCA suite aux agressions, aux détentions et aux procès dont font l’objet ses militants

      1- Association culturelle et sociale Azemz , Boumalen Dades
      2-Mouvement des Elèves Amazighs de Boumalen Dades
      3-Mouvement des Elèves Amazighs de Oulmes
      4-Club Tasuta pour le dialogue culturel, Kalaat Mgouna
      5-Association Thamazgha pour la culture et le développement ,Laaroui
      6- Association Association Tankra pour la culture et le développement,Nador
      7-Associatioon Afra pour la culture et le développement ,Haut Midar
      8-Association Tawiza pour la culture et le développement ,Selwane
      9- Association Bouya pour la culture et les arts, Ait Bouayache
      10- Association Thaghzath pour la culture et le développement, Souani
      11- Association Tafsut pour la culture et le développement ,Imzouren
      12- Association Timmuzgha culturelle et sociale Alhoucima
      13- Association Ait Hdifa pour la culture et le développement ,Ait hdifa
      14- Association Asam pour le théâtre amazigh,Imzouren
      15- Association Ajdir pour la culture, le développement et le patrimoine, Ajdir
      16- Association Tinamurin pour le développement culturel et social, Ait Bouayache
      18- Association Ait Said pour la culture et le développement , Dar lkabdani.
      19- Association Abrid Umeghnas pour la culture et le développement, Oulmes
      20-Mouvement Amazigh de Taza
      21-Mouvement Amazigh Alhousima
      22-Mouvement des Eleves Amazighs de Fes
      23-Mouvement Amazigh de Milan, Italie
      24-Mouvement Amazigh de Libye
      25-Mouvement amazigh de Nador
      26- Association Timmuzgha pour la culture amazighe, Tazagurt
      27-Mouvement des Eleves Amaighs de Tazagurt
      28-La Coordination Rif centre des associations amazighes
      29-Mouvement Culturel Amazigh de 14 sites universitaires au Maroc
      30-personnalités indépendantes de France, Hollande...
      31-Association socioculturelle Tilelli ,Goulmima
      32-Association Tamazgha, Paris
      33-Mouvement Culturel Amazigh de Barcelone
      34- Association "Entraide occitano touaregue", saint Remèze
      35-Association amazighe Ayt Merghad n Tamtatouchte, tamtatouchte (sud-est)
      36-Afouss, une main tendue vers le developpement, la ciotat (france)

    • Union Nationale des Etudiants du Maroc
      Mouvement Culturel Amazigh
      La Coordination Nationale

      Communiqué à l’opinion publique estudiantine , nationale
      et internationale

      Dans le cadre de préserver notre lutta pacifique dans l’université,

      En référence à nos principes qui bannissent toute forme de violence qui ne fait que des victimes parmi les étudiants(morts, blessés, traumatisés),

      En référence à la sagesse et a la raison qui caractérisent les luttes et les action du MCA,

      En réponse aux abus des medias, aux délires politiques et les surenchères abusives dont ont fait l’objet les événements

      Nous affirmons que :

      - les événements sanglants fomentés par la makhzen marocain dans les universités marocaines en collaboration avec les composantes de la gauche arabiste, ne nous dévoieront pas de notre lutte pacifique et (de diffusion du savoir et de la connaissance) pour que l’étudiant marocain s’acquitte de ses droits matériels et immatériels et pour une société libre et démocratique.

      - nous sommes une composante estudiantine démocratique, que ne sommes ni un mouvement ethnique ou raciste encore moins une organisation séparatiste comme le prétendent les détracteurs de la cause amazighe.

      - les valeurs de timmuzgha est l’ensemble des valeurs humaines, culturelles et civilisationnelles acquises au peuple de l’Afrique du nord.

      - si, selon leurs communiqués, les gangs des prétendus "basistes" sont déterminés à poursuivre leurs agressions sur le MCA nous n’avons aucune intention de nous engager dans cette sale guerre dont l’unique victime est l’étudiant marocain.

      - les provocations et les intimidations des militantes du MCA a Meknes par les milices de "Lbarnamaj Lmarhali", constituent une violation grave aux droits de la femme et n’exprime que le machisme et la phallocratie de ces gangs. et sur ce nous interpellons les organisation s des droits de la femme d’intervenir a ce propos

      - l’arrestation de nos militants a Agadir, Meknes, et Imteghren(Errachidia) est une détention politique qui vise à subjuguer les vrais militants a faire taire les voix libres suite à l’attachement du MCA a ses principes radicaux qui refuse les approches de compromis, de domestication et d’instrumentalisation politique

      A la fin

      -nous réitérons- notre attachement a l’option de la libération du peuple amazigh,

      - nous interpellons toutes les composantes estudiantine a signer la charte d’honneur estudiantine contre la violence et l’exclusivisme

      - nous réaffirmons notre prédisposition au dialogue permanent et responsable avec toutes les composantes estudiantines comme contribution de notre part au rétablissement du calme dans les campus universitaires.

      VIVE LE MCA
      VIVE L’UNEM
      ,
      28 mai 2007

    • Mouvement Culturel Amazigh
      Agadir

      De la prison de la honte ,
      A toutes les masses estudiantines,

      Nous vous écrivons ces mots comme si nous sommes parmi vos rassemblements en train de scander les slogans de la résistance et de la liberté,

      Au MCA d’Agadir et de toutes les autres universités,

      A toute personne qui porte en elle Timmuzgha,

      Un haut salut pour l’âme limpide de Matoub Lounes,

      Salut de dignité a toutes les victimes des ruses de l’Histoire et de la malédiction de la Géographie, à tous les membres de la Resistance et l’Armée de Liberation,

      Haut salut à Boujmâa Hebbaz, Said Sifaw, Adjou Moha....,

      nous nous adressons à vous en ce jour où nous séparent de vous le lâcheté et la répression sauvage arabistes .

      le MCA, ayant foie en ses principes justes et légitimes a pu enfanter des militants qui sacrifient le plus cher de ce qu’ils ont pour leur cause et se dressent contre toute tentative susceptible de porter atteinte a la dignité de l’homme amazigh. Nous avion démontré que nous sommes des hommes d’action et non de verbiage.

      Ni la mort ,ni la terreur ,ni la torture ne nous feront pas abdiquer parce que ce a quoi nous croyons est la vérité.

      Tous nos respects a nos frères kabyles en Algérie, à tous les mouvements des élèves amazighs et à toutes les personnes et les organisation qui nous ont apporté leur soutien et leur solidarité.

      Afus g ufus A terz ula tekna

      Abdelkrim Massoudi et Nazih Berkan
      prison d’Inzeggan le 31 mai 2007

    • suite a la manifestation du MCA a Barcelone le 2 juin 2007 le communiqué rendu public a rappelé les agressions et la campagne anti amazighes subies par les militants du MCA dans les universités marocaine, les kidnappings et les arrestations extra judiciaires qui frappent les militants du MCA non pas uniquement au Maroc mais aussi a Barcelone même ou un militant a été kidnappé , torturé et interrogé par les services secrets marocains .ce qui ne manque pas a rappeler les années de plomb et leurs exactions selon le communiqué. et décrédibilise les slogans officiels notamment"l’Etat de droit, Equité et Réconciliation .."
      les manifestants ont condamné
      - la campagne sauvage contre Imazighen en général et en particulier les étudiants et les élèves amazighs.
      - les kidnappings, arrestation illégales des militants du MCA
      la torture que subissent les militants du MCA a Meknes Errachidia et Agadir....
      les manifestants ont également appelé a
      - davantage de coordination entre les composantes du MCA au pays et a l’étranger., et
      - davantage de solidarité avec les détenus
      - mettre fin à la chasse policière aux militant du MCA et le siège qu’il subissent.
      - toutes les organisations des droits de l’homme d’intervenir a ce propos
      - la libération immédiate et inconditionnelle des détenus du MCA
      photos au lien
      http://www.thamazgha.org/modules/news/article.php?storyid=161

    • Communiqué de la Coordination Amyafa des associations amazighes du centre du Maroc.

      A la lumière des derniers événements dangereux qu’ont connus les universités marocaines à savoir les attaques fomentées subies par les étudiants du MCA,agressions sauvages, provocations répétitives menées par les milices pseudo marxistes arabistes instrumentalisées par le Makhzen et soutenues en cela par le délire médiatique et la surenchère politicienne hideuse de quelques sbires tristement célèbres de l’ère revoulue-les déclaration racistes de Mohamed Ziyane - en vue de mater l’élan militant amazigh,

      la Coordination Amyafa a tenu son assemblée le 2 juin 2007 a Mrirt pour examiner la situation et faire l’état des lieu de ce tournant dangereux.

      le Conseil tient pour responsable la politique exclusiviste et raciste u Makhzen à l’égard de la cause amazighe, , prend note de l’implication de celui-ci dans ce qui se passe dans les université et considère que les procès intentés aux étudiants du MCA sont des procès politique avant tout.

      le Conseil déclare a l’attention de l’opinion nationale et internationale

      - son soutien absolu et inconditionnel des étudiants du MCA, détenus,et victimes de la torture et de la terreur

      - sa condamnation du traitement sauvage et la torture subis par les étudiants du MCA dans les commissariats de police

      - sa condamnation du traitement médiatique makhzenien de ces événements et son dénigrement du MCA en le traitant de raciste, chauviniste etc

      le Conseil demande la libération immédiate et inconditionnelle des étudiants du MCA détenus. et interpelle tous les étudiants des université marocaine a être vigilants , à bannir toutes les formes de la violence et de faire valoir les valeurs de la différence, du dialogue et de la tolérance.

      Pour le bureau exécutif de la Coordination Amyafa des associations amazighe du centre du Maroc
      Mrirt 03 juin 2007

    • Comité de soutien aux détenus
      Du MCA à Mekhnès

      Les événements tragiques qui continuent de secouer les enceintes de plusieurs universités Marocaines depuis le 20 avril 2007, ne cessent d’engendrer différentes réactions au sein de la société. Les choses risquent de mal évoluer encore si rien n’est fait pour y mettre fin.

      La situation que traverse le Mouvement culturel amazigh (MCA) dans les universités est grave : Deux morts, plusieurs blessés, une vingtaine d’emprisonnés, des milliers sont privé de cours dans leurs facultés depuis des semaines, les étudiantes amazigh qui fréquentent encore les universités sont continuellement harcelées et agressées par des étudiants armés se réclamant de groupes d’extrême gauche arabistes.
      La presse qui en donne des explications tendancieuses, relate ces événements tout comme s’il s’agissait de simples faits divers trahissant un parti pris et un manque de responsabilité.

      Face à cette situation dangereuse, et vu l’état déplorable que vit l’université nous sommes tous interpellés. De notre part,
      Convaincus de la justice du combat du MCA, et engagés à lutter pacifiquement par tous les moyens légitimes jusqu’à la reconnaissance officielle et l’institutionnalisation de l’amazighité de notre pays,
      Convaincus qu’aucune cause ne peut justifier la violence, nous condamnons avec force les actes barbares qui ont ensanglanté l’université de Meknés en causant la mort d’un étudiant.

      Vu, les conséquences que les arrestations des dix étudiants détenus au pénitencier de Sidi Saïd à Meknes sur la vie de leurs familles éloignées et profondément bouleversés par ce que rapporte certains medias a propos de leurs enfants,
      Vu que de point de vue de droit, toute personne est considérée innocente jusqu’à preuve de sa culpabilité,
      Etant donné que les prisonniers de meknes ne seront convoqués devant le juge d’instruction qu’à la date du 27 juin prochain et qu’aucune tentative d’influencer le cours de la justice ne doit être tolérée,
      Nous considérons que l’instruction doit poursuivre ses investigations en vue d’un jugement équitable.

      En attendant que la vérité soit faite sur cette affaire, solidaires des parents et des proches des détenus dans leur douleur et dans leur souffrance,
      Nous déclarons la constitution d’un comité de soutien aux détenus et à leurs familles.
      Appelons tous les avocats soucieux de contribuer au bon déroulement de la justice dans cette affaire à s’inscrire en défense et d’assister les détenus à partir du 27juin prochain auprès de la cour d’appel de Mekhnès.
      Appelons toute personnes soucieuse du bon déroulement de la justice dans un état vraiment de droit de nous rejoindre en apportant sa contribution affin d’assurer notre solidarité avec les détenus de sidi said et leurs familles Pour le triomphe de la vérité, toute la vérité.

      Mekhnès, le 02 /06/2007..............
      Membres du comité :

      - chaib smail (077 87 95 49)
      - amougar naima
      - aicha skounti
      - bahmad m’barek
      - boudawd jamal (076 06 80 41)
      - ou mouhou ahmed
      - boughrara youssef (072 14 71 65)

  • COM PRESIDENT DE L’ASSOCITION AIT SGOUGOU DES AGRICULTEURS,ELVEURS ET DE DEVELOPPEME AU MAROC.
    VUE NOTRE ORIGINE AMAZIGHES, NOTRE ASSOCITION AUSSI SE MOBILISENT CONTRE LES VIOLENCES.
    LE PRESIDENT
    BOUTRID JAMAL

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.