rezki.net

Accueil > Société > Les approches de l’écriture en Afrique, journée d’étude à (...)

Les approches de l’écriture en Afrique, journée d’étude à Villejuif

mercredi 2 février 2011, par Karim Tilmatine

Plusieurs chercheurs vont se pencher sur la manière dont les Africains s’approprient l’écrit, comment ils le pratiquent et le perçoivent. Parmi les participants, Amar Ameziane évoque le cas du kabyle et Lahoucine Bouyaakoubi celui du berbère du sud du Maroc.

Parler de l’écriture en Afrique, c’est parler d’une autre manière de s’exprimer. On sait le poids de l’oralité dans ce continent, de la parole. La journée d’étude qui aura lieu le 9 février prochain va donner quelques exemples de l’approche de l’écriture, à travers les langues bambara, wolof, swahili, kabyle, tachelhit et d’autres. Cet événement nous a été signalé par Lahoucine Bouyaakoubi, qui traite justement de la production écrit en berbère au sud du Maroc à 15h. Juste avant, à 14h30, son confrère Amar Ameziane parle de l’impact des Cahiers de l’auteur Bélaïd Aït Ali sur la littérature kabyle.

Campus CNRS de Villejuif, salle de conférences Bâtiment D, 7 rue Guy Môcquet, Villejuif

Programme

9h30 - 9h45 : Introduction (Mélanie Bourlet et Aïssatou Mbodj-Pouye)

Enjeux d’un rapprochement sur les terrains africains.

Thème 1 - Alphabétisation et littérature 14h30 Discutant : Xavier Garnier (Paris 3)

- 9h45 - 10h15 : Nadia Cohen (Bibliothèque universitaire, Frankfurt)

Entre écrits « fonctionnels » et écrits « littéraires » au Mali : la littérature publiée par les

maisons d’édition en bambara.

- 10h15 - 10h45 : Abdoulaye Keïta (IFAN, Dakar)

Le roman wolof : de l’alphabétisation à la littérature. L’exemple de Sey xare la de Ndèye

Daba Gnane.

11h - 11h15 : Pause

- 11h15 - 11h45 : Flavia Aiello Traore (Università della Calabria, Cosenza)

Alphabétisation et littérature en Tanzanie : l’écriture pour l’enfance en langue swahili.

12h00 - 12h30 : Discussion générale

Thème 2 - Genres et formes des écrits
Discutante : Cécile Van den Avenne (ENS, Lyon)

- 14h - 14h30 : Emmanuel Isnard (EHESS/CEAf, IRD, Paris)
Pratiques locales d’écriture et littérature sacrée. Approche anthropologique de
l’appropriation de l’écrit dans le village de Bougretenga au Burkina Faso.

- 14h30 - 15h00 : Amar Ameziane (INALCO, Paris)

L’écrit et son impact sur le renouvellement générique dans la littérature kabyle. Le cas

des cahiers de Belaïd.

Thème 3 - Langue écrite, langue de l’écrit
Discutante : Cécile Van den Avenne (ENS, Lyon)

- 15h30 - 15h45 : Lahoucine Bouyaakoubi (INALCO/EHESS, Paris)

En quête d’une langue littéraire : réflexion sur la production écrite en berbère du sud du Maroc.

- 15h45-16h15 : Aliou Mohamadou (INALCO/LLACAN, Paris)

De quelques problèmes rencontrés dans l’édition de textes de littérature écrite en peul.

16h30-16h45 : Pause

- 16h45-17h15 : Tal Tamari (ULB, Bruxelles / CEMAf, Paris)

Quelle langue de l’écrit à l’oral ? Parole ordinaire et parole littéraire. Le cas d’un

programme de radio à Banamba (Mali).

- 17h30 - 18h00 : Discussion générale

Télécharger la plaquette au format PDF

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.