rezki.net

Accueil > Politique > Les Saoudiens diffusent Le Coran à Tizi et Bgayet

Les Saoudiens diffusent Le Coran à Tizi et Bgayet

dimanche 23 août 2009, par Rezki Mammar

Des exemplaires du Coran ont été distribués en Kabylie par des Saoudiens. Les autorités algériennes ont laissé cette opération se dérouler sans communiquer sur le sujet. Mais le 14 août, le quotidien El Watan a dénoncé une « ingérence wahhabite » et mis le sujet sur la place publique.

L’affaire se déroule dans les départements de Tizi Ouzou et de Bgayet en Kabylie : l’ambassade d’Arabie Saoudite y a procédé à une distribution d’exemplaires du Coran en français et en berbère, ni vu ni connu. Le 14 août le quotidien francophone El Watan publie une tribune intitulée « Grave ingérence wahhabite ». L’article s’interroge sur la légalité des faits : en Algérie, la distribution du Coran relève des autorités religieuses. Le journaliste estime que les Saoudiens ont outrepassé les règles et se sont rendus coupables d’une ingérence. S’ensuit un rappel sur le rôle de Ryad dans la diffusion du terrorisme : « Son obstination nous rappelle que le wahhabisme a financé le FIS et ses bras armés, l’AIS et le GIA, et que, de ce fait, il a une lourde responsabilité dans les massacres de dizaines de milliers d’Algériens par le terrorisme islamiste. L’affaire du World Trade Center a d’ailleurs dévoilé au grand jour le rôle de l’Arabie Saoudite dans le financement du terrorisme ». El Watan rapporte qu’en 1999 déjà les Saoudiens avaient mis en circulation une version du Coran plus proche du wahhabisme. La manœuvre avait fini par être déjouée.

Wahhabisme contre syncrétisme

Le wahhabisme, c’est l’islam pratiqué dans la péninsule arabique et orienté vers le contenu du Coran. On est loin des pratiques nord africaines, qui se caractérisent notamment par le culte des saints et souvent par un syncrétisme local né du contact de l’islam avec des traditions antéislamiques et berbères. C’est ainsi qu’en Kabylie une fête comme Laid Tameziant s’accompagne d’un partage des viandes codifié, tandis que les religieux n’ont aucun monopole lors des cérémonies funèbres. Quant au culte des saints, il concerne aussi bien des saints marabouts que des entités païennes.

Le 21 août, El Watan revient sur le sujet et nous apprend qu’il a été contacté par l’ambassade d’Arabie saoudite d’Alger. Cette dernière a fait état de son « étonnement » suite au premier article, mais elle a bien confirmé avoir procédé à une distribution du Coran.

Trafic d’influence

De son côté, le Mak, le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie a dénoncé une « islamisation acharnée » de la Kabylie. Mouloud Mebarki, secrétaire général de l’organisation rappelle que l’Algérie s’est fixé pour objectif de dépersonnaliser la Kabylie par l’assimilation linguistique et la religion et que cette opération a eu lieu avec la complicité d’Alger. « Aujourd’hui, c’est l’Arabie Saoudite qui vient à la rescousse de cette entreprise anti-kabyle en organisant elle-même, avec la complaisance du gouvernement algérien qui ferme les yeux, une distribution de Corans dont elle a, elle-même, commandé la traduction. Ceci montre que l’Algérie, dès lors qu’il s’agit d’aliéner les Kabyles, se permet volontiers de se transformer en une république bananière où des pays étrangers s’adonnent en toute liberté à toutes sortes de trafics d’influence. », explique le cadre du Mak dans un communiqué publié 21 août.

Personne ne parle des dommages collatéraux : des milliers d’arbres coupés pour fabriquer les exemplaires du Coran.

Messages

  • Le coran traduit en français et en Berbère est une arme à double tranchant. Il y a fort à parier que le résultat de cette distribution ne soit pas celui escompté par les saoudiens car l’adhésion des kabyles à la religion islamique est favorisée par la méconnaissance de la plupart des Kabyles, y compris des lettrés kabyles arabophones, de cet arabe ancien dans lequel le coran a été écrit. C’est l’ignorance qui a bien travaillé à répandre l’islam en Kabylie, cette ignorance des idées et des valeurs énoncées dans le coran, associée au besoin naturel de l’homme d’implorer une force supérieure lorsqu’il est accablé par les problèmes de la vie, cette ignorance associée à la vanité de l’être humain qui lui fait souhaiter un sort et une fin différents de celles des autres formes de vie (animale et végétale), cette ignorance a servi aux Kabyles un fragile apaisement aux angoisses suscitées par leur questionnement existentiel. Mais la traduction crèvera le ballon de baudruche ( !) et sèmera vite le doute dans le cœur du Kabyle qui n’a pas pour tradition de gober toutes les couleuvres. Le mystère divin entretenu par l’ignorance sera dévoilé et l’on verra qu’à l’égal des autres religions monothéistes, l’islam n’a pas échappé aux gifles de la science. Le kabyle est doté d’un esprit critique qui le porte à adopter toute évolution et tout progrès pouvant le libérer de ses entraves physiques et morales. Je parie que la compréhension du texte coranique, avec toutes ses incohérences et ses invraisemblances, sonnera en Kabylie la fin d’un mythe qui n’a que trop duré. Combien de lecteurs parmi ceux qui ont lu le coran dans sa traduction française n’ont pas été déçus de voir que l’islam a repris, avec de légères modifications, les mythes fondateurs des religions judaïque et chrétienne qui ont elles-mêmes plagié les croyances établies en Mésopotamie avant elles ?
    Quant à la manière d’agir de l’ambassade saoudienne, elle devient compréhensive dès que l’on a compris que l’après-pétrole est pour demain. Le tourisme religieux remplacera le pétrole ! Qui irait visiter ce pays sinon les fervents musulmans ? Et les saoudiens savent que la nation islamique est un château de cartes qui s’effondrera, avec elle l’islam, dès la première défection d’un pays musulman. Eux savent ce que leur rapporte cette religion. Ils l’ont répandu pour des raisons économiques, ils la maintiendront, contre la volonté des peuples s’il le fallait, pour les mêmes raisons. L’impérialisme arabe se souvient que les turcs et les berbères leur ont confisqué l’islam et réduit leur influence, faisant d’eux des colonisés après avoir été colonisateurs. Ils se sont libérés de l’empire ottoman musulman grâce à l’aide de l’occident chrétien. Ils savent aussi que l’Irak, l’Egypte et la Syrie dont l’apport à la civilisation humaine est incontestable se rebelleront un jour ou l’autre contre l’ordre imposé de force par les bédouins saoudiens. J’ai vu des Irakiens pleurer devant la porte d’Ishtar du musée de Pergame de Berlin, j’ai entendu des Iraniens protester contre une exposition de l’institut du monde arabe qui avait qualifié les savants perses de savants arabes.
    Plutôt que de perdre notre temps à blâmer leur stratégie, essayons de la contrer de manière concrète et efficace. Ils distribuent le coran, distribuons l’histoire des religions, propageons les idées des Lumières, diffusons largement les revues scientifiques qui mettent à mal les vérités religieuses, racontons à nos enfants l’histoire sanglante des conquêtes islamiques. Seule une contre offensive énergique et déterminée pourra stopper cet impérialisme saoudien qui s’acharne à effacer notre identité et notre histoire. Beaucoup de peuples musulmans n’attendent qu’une petite brèche où s’engouffrer pour se libérer de cette religion qui les séquestre depuis des siècles. Puisse la Kabyle être le premier pays à faire la reconquête de son identité et de sa dignité.

    • C’est le moment d’aller vers l’autonomie de la Kabylie sinon le pire nous attend.

      Voir en ligne : Les Saoudiens diffusent Le Coran à Tizi et Bgayet

    • La kabylie n’est pas un pays elle est et reste une partie de l’Algérie, alors pourquoi s’attaquer à un phénomene tout en disant des bourdes de cette ampleur, soyons raisonnables et disons les choses tel qu’il se doit.
      PAS D’EXAGERATION svp.

    • arju alalma sersen nagh tivardiwin !!!!!!!!!

      Voir en ligne : Les Saoudiens diffusent Le Coran à Tizi et Bgayet

    • Vous n’avez aucun amour-propre : entre les Kabyles (des Berbères comme vous) et des étrangers (qui font tout pour entretenir l’instabilité en Afrique du Nord) vous préférez les seconds. Elle est belle votre fraternité, si c’est ce que vous proposez.

    • La kabylie existait et était libre du temps ou le patchwork (l’extrême Nord de l’Algérie actuelle, beylik est, beylik ouest, beylik centre et et Titteri) était un jardin potager de ces virils de Turkish. Alors, lequel des deux est un pays ? Vous croyez qu’un carton d’identité suffit à fabriquer du pays ? Décidemment l’expérience française ne vous a rien appris.

    • Tu dis n’importe quoi, laché nous avec vos histoires de l autonomie, l Algerie est une et le restera à vie, je suis algérien kabyle et très fier de l’être. Arrêter de faire le jeu du pouvoir, n’oublié pas les autres berbères de notre pays, il faut être unis et non désunis...

  • C’est le moyen le plus sur de détourner les kabyles de leur objectif à savoir qu’ils ne sont ni arabes ni obligés d etre musulmans.
    En mettant des coups de millairds pour tout ce qui représente la religion, le pouvoir tente de faire dormir la kabylie pour la détourner de ses objectifs : à savoir oublier Matoub, oublier les martyrs du prientemps noir, oublier Meziane (le fils de Ferhat, ect...
    Le pouvoir , par sa logique d’anéantissement de la kabylie, tente tous les moyens : folklorisation de la chanson ;n a t’il pas apater les grosses poitures de la chanson ?)n a t’il pas incendié cet été ? ...

    Comme à notre habitude, qu’il détiennent une certaine presse, certains sites, et certains kabyles de service...tant qu’il y aura des hommes et il y en aura toujours, la kabylie ne cédera pas d un yota ; elle ira jusqu’au bout.

    • c bien de donnai le coran on et kabyle imazighen et musulman hamdolah, notre probleme c la france qui et deriere tou le mal nik la france ou nik elharka, imazighen c amirouche ait hamouda allah yerahmo le pure kabyle, la france veu toujours cree des problem pour ke lalgerie ne se develope pa na vance pas, lekbayel erjal kharjo fransa nshalah nerefdo bladna ou tahya imazighen ou gaa les algeriens on et touses nos freres ...

    • Vas donc prêcher ailleurs bonimenteur, faux Kabyle.

      Quand l’Arabie Séoudite construira des écoles, des centres culturels, des hôpitaux, je pourrai considérer votre religion. En attendant, allez voir ailleurs vous et votre religion obscurantiste.

      Cela fait 800 ans que vous prêchez chez nous,vous avez apporté que la misére et la désolation.

      Si beaucoup de kabyles ont sombré dans le néant,en devenant musulman, il restera toujours des irréductibles pour continuer le combat.

      Nous vaincrons parceque notre combat est juste !

  • je suis kabyle en ame et conscience je continue tjrs la lutte pour la promotion de ma langue et de ma cultura amazighes lhemdoulleh je suis musulman et fier de l etre mais je ne partage pas l avis de ceux qui veulent jouer avec le feu qui finira par les bruler soyez raisonnables ayez un peu de bon sens merci de m avoir supporter tanemirt_nwen a tarwa

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.