rezki.net

Accueil > Société > Les Kabyles vus par les Indigènes de la République

Les Kabyles vus par les Indigènes de la République

mercredi 12 septembre 2007, par Rezki Mammar

Le Petit Facho de gauche est paru dans deux numéros du mensuel L’Indigène de la République, le journal du mouvement les Indigènes de la République. Le texte est une tentative pour parodier le racisme ordinaire et renverser le discours. Sauf que l’article règle des comptes, notamment avec les Kabyles, présentés comme d’éternels traîtres. Le mouvement perpétue ainsi les clichés des théoriciens du nationalisme arabe.

Depuis 2005, les Indigènes de la République défendent l’idée que la France se comporte comme un Etat colonial. L’exclusion des élèves voilées, les discriminations à l’embauche, l’absence de diversité dans les médias, tout cela serait le produit d’une « domination » perpétuée par les descendants des colonisateurs.
Le Petit Facho de gauche se situe dans cette même veine. Fatouche Ouassak, le rédacteur de ce texte parle des contrôles d’identité et autres devoir de mémoire. J’y ai consacré un article sur Vox Populi. Voici les deux principaux passages commentés :

« Kabyles : Hommes et femmes à l’esprit beaucoup plus laïc, poétique, dithyrambique et anthropo-sidérurgique que les algériens d’origine maghrébine. En effet, eux ont le bon goût d’avoir la peau claire, certains poussant même leur soif d’universalisme jusqu’à avoir les yeux verts ».

Ici, le Kabyle apparaît comme le chouchou de l’opinion. Normal (selon cet article), il est laïc, il a la peau claire, voire même les yeux verts, au point de ressembler au blanc.
Cette vision est-elle à prendre au premier degré ? On se souvient que dans leur appel lancé en 2005 les Indigènes avaient écrit « Comme aux heures glorieuses de la colonisation, on tente d’opposer les Berbères aux Arabes, les Juifs aux « Arabo-musulmans » et aux Noirs ».
Le mythe du Berbère utilisé par la France contre les « Arabes » date des années 30. A l’époque, le nationalisme arabiste a étendu son influence sur L’Afrique du Nord et imposé à tout le monde un alignement sur l’identité arabe. Les Indigènes ont puisé là une référence permettant de rappeler aux Berbères ce qui les attend s’ils ne rentrent pas dans le moule de la communauté arabe. Cet article peut sembler banal pour ceux qui ne connaissent rien, mais pour les personnes concernés, le message est à prendre au premier degré.

Autre article :
« « Ma femme kabyle et moi » : Façon de présenter sa femme à ses amis de gauche en rentabilisant de façon maximale un mariage mixte. En effet, cela permet d’être intouchable en matière de tolérance et de grand-humanisme, même lorsqu’on s’accorde, au cours d’une discussion de gauche, une blague un peu raciste mais pleine de tendresse sur ces bons à rien d’Algériens ».

Là encore, les Kabyles sont présentés comme des complices du racisme ambiant, une sorte de population lèche-bottes. L’auteur de l’article a également des idées très spéciales en matière de mariage.

Quelques lectures supplémentaires :
Le mythe kabyle revisité par Vincent Geisser et Aziz Zemouri, paru dans l’Observatoire berbère. Il s’agit d’une réaction au texte disponible en ligne sur le site de la Ligue des droits de l’homme de Toulon.
Kabyle.com a lui aussi commenté.

Messages

  • Pour lire aussi mal, il faut être d’une mauvaise foi crasse ou être un con fini... Ou peut-être les deux ?
    Les "Indigènes" Kabylophobe, pouf, pouf, pouf...

  • RIEN A DIRE MISE A PART VIVE L’ALGERIE AMAZIGHES(BERBERS POUR CERTAINS) ET ARABES. SA FAIT DES ANNEE QU’ON FORME LE MEME PAYS ET CE N’EST PAS UNE PETITE MINORITE DE POLITICIENS OU JE NE sais QUOI QUI VONT TENTER DE SEPARER CE PEUPLE.OCCUPER VOUS DONT DE VOS PROBLEMES D’INTEGRATION . LA BALLE EST DANS VOS CAMPS .

  • vive l’algerie arabe et berbere et surtout musulmane

    • Il y a 40 ans, beaucoup de gens prétendaient que les Berbères existaient pas, qu’ils étaient tout droit sortis de l’imagination coloniale. Ce discours raciste a été un peu abandonné, maintenant on ne nie plus les choses et c’est grâce au combat de Mammeri, Ferhat, Matoub et Haroun. Je ne dirais qu’une chose, le combat continue, contre les ennemis des Berbères.

    • Et vive la résistance kabyle contre le délire de ceux qui nous attaquent, notamment les Indigènes de la République.

  • Euh... Les conquérants arabes qui ont investi l’Algérie (ce qui allait le devenir) devaient être grand maximum 10.000 et donc il n’y a pas d’Arabes et de Kabyles mais des Berbères (qui ne se limitent pas aux Kabyles) arabisés et d’autres pas (ou moins). L’Algérie et le Maghreb ne sont ni arabes ni berbères, mais arabo-berbères et c’est tout ! D’où le fait qu’il y a un Maghreb et des Maghrébins, et le Machrek, différent (ils ne se comprennent pas quand ils parlent).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.