Accueil Rezki.net

" Ils peuvent nous oter la vie... Mais ils ne nous oteront jamais notre liberté. " William Wallace - Braveheart

Accueil > Brèves > Le visiteur de Vgayet et autres brèves

Le visiteur de Vgayet et autres brèves

mercredi 24 décembre 2008, par Rezki Mammar

La ville de Vgayet (que d’aucuns appellent Béjaïa) s’apprête à accueillir un personnage insolite. Le chef de l’Etat algérien, en campagne pour une élection déjà acquise, aurait décidé de se rendre dans la capitale des Hammadites. C’est l’une des informatons de notre synthèse de l’actualité kabyle et plus largement amazighe, publiée entre le 15 et le 24 décembre sur notre fil Twitter.

Pour avoir rencontré le président algérien, huit maires FFS (un parti kabyle) sont passés en conseil de discipline 16 décembre dernier. Par contre, nous ne connaissons pas la décision prise par le parti.

Une fatwa d’Al Qaida demande aux Kabyles de payer un impôt spécial, la « djizia ». L’idée vient du djihadiste Abou Tourab Al-Djazairi qui reprochent aux intéressés d’être chrétiens. Nous avions déjà parlé de cette fatwa dans nos synthèses.
Voici la réaction de Tamazgha.

Deux chasseurs ont été blessés par une bombe artisanale à Michelet (à l’est de Tizi Ouzou) 15 décembre. L’une des deux victimes a succombé à ses blessures le lendemain. Une enquête est en cours.

L’auteur et traducteur Abdallah Hammadi s’en est pris à l’oeuvre de Mohamed Dib et Mouloud Mammeri lors d’une rencontre au début début du mois de décembre, selon El Khabar du 6 décembre dernier.

La résidence étudiante des filles ex-ILE de Boukhalfa, à Tizi Ouzou a été le théâtre d’une journée de protestation le 16 décembre à cause des conditions de vie. Un photographe de La Dépêche de Kabylie a été frappé par le directeur de la résidence lors de cette journée.
Un étudiant a également été agressé à l’arme blanche par des inconnus dans cette résidence le 15 décembre.

Le film « Mano Dayak Un Touareg prince du désert », de Howard Reid sur Mano Dayak, a été projeté par Tamazgha à Paris 19 décembre.

Un policier a pris en otage un procureur général au tribunal de Bgayet (Béjaïa) 16 décembre. Le forcené a été raisonné. Le 22 décembre, il a été condamné à cinq ans de prison ferme.

Venu soutenir des gréviste hospitaliers à Alger, Saïd Sadi, président du RCD (un parti kabyle) a été refoulé par la foule présente sur place, 17 décembre.

La police de Tizi Ouzou a officiellement participé à une « Journée de la police arabe », organisée le 18 décembre dernier.

Un colloque « Amazighité et histoire, onomastique et identité » a eu lieu à Zeralda, près d’Alger les 17 et 18 décembre. La rencontre est une initiative du HCA (Haut commissariat à l’amazighité). Les participants ont interpellé les autorités pour qu’elles prennent en compte la toponymie et l’anthroponymie berbères.

Des dizaines de jeunes ont fermé la mairie d’Akbou (en Basse-Kabylie) 20 décembre pour réclamer des emplois.

Le FFS (un parti politique kabyle) proteste contre une visite controversée du wali (l’équivalent d’un préfet) le 6 décembre dernier à Aghbalou.

L’élection de Miss Kabylie aura lieu du 8 au 12 janvier prochain à la Maison de la culture de Tizi Ouzou. Ce sera la quatrième édition de ce concours.

Cinquante suicides auraient été enregistrés depuis début 2008 dans la seule wilaya (département) de Tizi Ouzou. Ces chiffres officiels ont été repris par La Dépêche de Kabylie ne signifient pas grand chose, il faudrait connaître la population totale du département et calculer le taux pour 100 000 habitants.

Un hommage a été rendu à Cheikh Nordine, chanteur, comédien et homme de radio, 18 décembre au Théâtre de Verdure à Alger.

Trois militants berbères ont été blessés 20 décembre lors d’une conférence donné dans le cadre des 1200 ans du Maroc (Rezki.net).

Le directeur du quotidien francophone algérien El Watan et une journaliste condamnés à trois mois ferme 22 décembre.

Abdelaziz Bouteflika pourrait se rendre en janvier 2009 en Kabylie à Vgayet pour y annoncer sa candidature aux présidentielles. L’info est parue dans La Dépêche de Kabylie du 24 décembre.

Une conférence sur les « Algériens » de Nouvelle Calédonie et de Guyane a eu lieu 22 décembre à Bgayet, animée par l’anthropologue Malika Ouennoughi. Ceux que l’on appelle curieusement les « Algériens » sont en fait les Kabyles du Pacifique, déportés par la France après la révolte de 1871.

Numidya est une association kabyle d’Oran, d’abord clandestine, puis autorisée en 1991. La Dépêche de Kabylie lui a consacré un article au parcours de ces militants.

Commentaires

  • En ce moment, la kabylie et les kabyles semble abattus. Nous sommes évidement a bout de force comme ca nous est arrivé plus d ’une fois dans l’histoire.1786, 1856, 1872, 1940. 1948. 1963. 1983, 1995 et j’en passe. cela est le propre de tous les peuples. Aujord’hui que nous sommes affaiblis, le commanditaire des crimes du printemps 2001 s’apparentent à souiller la mémoire des nos vaillants martyrs en se rendant à begayet. Des traitres comme nous en avons toujours eu , se préparent à l’accueillir. Qu’il en soit ainsi
    la prochaine révolte ne sera que plus profonde. D’ici là laissons le petit savourer petite victoire. Mohand

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.