rezki.net

Accueil > Brèves > Le terrorisme en Kabylie, un conflit utile

Le terrorisme en Kabylie, un conflit utile

mardi 9 novembre 2010, par Nadia Mechiche

Des hommes se font tuer chaque jours dans les forets du Djurdjura. La guerre réelle ou supposée telle est peu médiatisée à l’étranger, mais elle offre à l’Etat algérien un alibi durable pour tenir en respect toute forme de contradiction.

Il ne se passe pas une journée sans que la presse algérienne n’annonce une embuscade des islamistes contre l’armée, ou à l’inverse un ratissage sanglant. Les chiffres importent peu, étant donné qu’ils émanent des autorités. Seuls comptent les conséquences : des barrages militaires qui ralentissent la circulation, un sentiment d’insécurité qui pénalisent l’économie et permettent au régime de faire taire (momentanément) les critiques. Ainsi, au moins deux militaires auraient été tué le 28 octobre par un groupe armé islamiste à Yakouren (Haute-Kabylie). Le 29 octobre une bombe a fait trois blessés dans les rangs de l’armée à Ahnif au Sud de la Kabylie. A son tour, l’armée annonce avoir tué au moins 6 terroristes à Yakouren (Haute-Kabylie), info donnée le 30 octobre. Enfin, le 6 novembre, deux autres islamistes armés auraient été abattus à Baghlia (nord-ouest de la Kabylie), selon les autorités.

Les autres brèves

Djenat Amar devient le nouveau chef de la sûreté de la wilaya de Tizi Ouzou 26 octobre selon TSA Algerie du 26 octobre.

Le procureur a requis 5 peines de 3 ans et 23 peines de 2 ans ferme contre des manifestants de Boudouaou 25 octobre (El Watan du 26 octobre).

Le député RCD Nordine Aït Hamouda a accusé la mairie d’Alger d’avoir donné aux poubelles le noms de héros nationaux. L’élu kabyle a tenu ces propos le 21 octobre en pleine séance parlementaire.

Un livre sur les Archs kabyles a été interdit en Algérie selon le quotidien arabophone El Khabar du 30 octobre.

La maison natale d’Abane Ramdane à Azouza, à Larbaa Nat Iraten est devenue un musée, inauguré le 1er novembre.

L’auteur Mohya, mort en 2004 aurait eu 60 ans le 1er novembre, un collectif a tenu à marquer cet anniversaire à Paris.

Messages

  • La mascarade des usurpateurs du fruit du combat des novembristes.
    J’ai nommé le clan d’Oujda et la compagnie LACOSTE a qui De gaulle a remis les clefs de l’Algérie pour miner justement cette indépendance en faisant allégeance à la France et à l’Égypte de Nasser qui nous ont confisquée cette dernière pour se comporter encore pire que les colons.

    Finalement un colonialisme en chasse un autre résultat des course pour les combattants et les citoyens...rien ne change, sinon la forme..

    Le terrorisme en Kabylie, un conflit utile ,pour qui ?

    Ce pouvoir sait que la kabylie est la région rebelle qui peut le faire chuter anticipe à la maintenir sous ses sabots pour la maitriser à défaut de pouvoir la détruire ..

    Gare à l’éveil kabyle...

    • Vous avez mille fois raison. Je me permets d’ajouter deux remarques à ce que vous dîtes.
      - D’abord je n’ai aucune sympathie pour le mouvement né de Novembre 1954, qui tire ses références de l’islam et de l’arabité, même s’il parle de l’Afrique il est complêtement accaparé idéologiquement par l’arabisme.
      - Je considère comme vous que les Kabyles sont les seuls à résister, mais malheureusement le mouvement de protestation est coupé en plusieurs morceaux (FFS, RCD, Archs et MAK). Certes le MAK est une avancée, car il romp avec l’algérianisme, mais il est bien parti pour être un espace non démocratique.

    • Qu’est ce qui vous fait dire que le MAK est un espace non démocratique ? Où est la dictature dans le MAK ? Les militants du MAK sont ils des enchaînés, des fous, des masochistes qui seraient dans un mouvement non démocratiques ? Ou est ce l’existence du GPK qui vous dérange ?

    • Je n’ai pas dit disctature, je dis juste absence d’esprit démcratique, il n’y a qu’à voir sur Internet, dès que t’es autonomiste mais pas du mak t’es lynché, agressé avec une furie dévastatrice. Le MAK c’est le nouveau RCD, avec un ancien RCD à sa tête et plein de déçus du RCD dedans. Regarde le rassemblement du 20 avril dernier, vois comment le MAK s’est attribué l’événement après coup. Ce qui vous sauve, c’est que le mouvement kabyle est tellement dévasté que personne ne peut rien contre vous.

  • Internaute vous dites :

    -Il est bien parti pour être un espace non démocratique.

    pouvez-vous apporter de l’eau à votre moulin pour justifier vos dires ?

    Quand on avance qq chose il faut lui joindre les faits pour conforter vos allégations..

    Ne pas le faire ,vous discréditerez et dénoterait votre mauvaise foi..

    j’attends votre réponse..

  • Le MAK est un mouvement qui oeuvre sous le contrôle de son vrai chef au MDN , sir General mohammed medienne alias Toufik, Ferhat n ’ a le droit de dire et de faire que ce que lui demande son chef , il n ’echappe à personne que le RCD de madame khlida messaoudi qui a trahi la cause des femmes algeriennes dont elle defendait les droits mais qui a preferé une situation confortable chez les generaux , une carriere politique et surtout de l ’argent , beaucoup d’argent en euros.
    Il y a une entente entre Ferhat et Toufik pour mener un combat contre les anciens du FLN que le chef de la DRS ne veut pas voir au pouvoir apres la mort de notre president Boutef , Toufik manipule Ferhat pour lui faire faire un boulot de propagande sur une utopique autonomie de la kabylie aupres de l ’immigration kabyle en France que même Ferhat n ’ y croit même pas tellement elle est irrealisable mais il lui a promis une situation et une carriere apres la mort de Boutef , comme said saâdi exactement.La kabylie restera comme d’habitude le fond de commerce des rapaces.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.