rezki.net

Accueil > Société > Le logiciel libre sur Le Divan berbère

Le logiciel libre sur Le Divan berbère

dimanche 1er mai 2005, par Rezki Mammar

" Tu ne copieras pas le Windows de ton prochain... " Qui n’a pas déjà lu ou entendu la sentence ? C’est la différence entre logiciels propriétaires et logiciels libres. Ces derniers ont une licence qui rend le code ouvert à tous et accorde une liberté entière à l’usager. Nous recevons cette semaine Alix Guillard et Maher Bensalah de l’association Parinux pour parler ensemble des logiciels libres et de Linux.

Que peut-on faire avec un logiciel ? Bien souvent l’utilisateur est obligé de signer un licence réduisant ses libertés au strict minimum : il peut juste utiliser ce produit pour son usage personnel. La copie, l’accès au code source (la recette du logiciel), la modification sont interdits.
La logiciel libre offre à l’utilisateur une plus grande liberté, grâce à une licence qui fait de tout usager un acteur à part entière : il peut contribuer, tester, suggérer en permanence. Cette logique n’empêcher pas le logiciel libre de gagner du terrain sur le plan économique.

La communauté du libre

Quasiment tous les logiciels ont un ou plusieurs équivalents libres : Open Office pour la bureautique, The Gimp pour la retouche d’images... Ils sont disponibles y compris sous Windows et Mac. Depuis novembre 2004, le navigateur libre Mozilla Firefox connaît un succès croissant face à Internet Explorer.
Faire tourner un ordinateur sur GNU Linux devient également de plus en plus simple : y compris grâce à l’effort de la communauté d’utilisateurs.

Parinux->http://www.parinux.org] est un groupe d’utilisateurs parisien du libre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.