rezki.net

Accueil > Politique > Le journaliste Arezki Aït Larbi à nouveau arrêté à Alger

Le journaliste Arezki Aït Larbi à nouveau arrêté à Alger

jeudi 26 avril 2007, par Rezki Mammar

Le correspondant du quotidien Le Figaro en Algérie a été interpellé par la Police aux frontières ce jeudi 26 avril . Conduit devant le procureur, Arezki Aït Larbi a ensuite été remis en liberté à titre « exceptionnel » avec l’obligation de se présenter devant le procureur de la République le samedi 28 avril. La rédaction de Kabyles.com qui a joint le journaliste par téléphone nous a fait savoir qu’une pétition allait être mise en ligne en signe de solidarité avec le correspondant.

Arezki Aït Larbi a participé aux événements du Printemps berbère de 1980. Journaliste et militant des droits de l’homme, il est actuellement correspondant pour Le Figaro à Alger. Plusieurs fois arrêté, privé de passeport et poursuivi, Arezki Aït Larbi a continué son travail.
L’arrestation du 26 avril intervient alors que que les Kabyles et les berbérophones en général célèbrent les 27 ans du Printemps berbère pendant lequel la Kabylie a ouvertement dénoncé la politique d’arabisation, les discriminations linguitiques et culturelles en Algérie et en Afrique du Nord.
La pétition de Kabyles.net dénonce les entraves à la liberté d’expression et aux droits de l’homme en Algérie. Le site interpelle également les candidats en lice pour l’élection présidentielle française.
L’article de Kabyles.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.