rezki.net

Accueil > Politique > Le drapeau kabyle dévoilé par l’Anavad

Le drapeau kabyle dévoilé par l’Anavad

mercredi 11 mars 2015, par Nadia Mechiche

Le gouvernement provisoire kabyle a révélé le drapeau retenu suite à la consultation menée depuis un an.

Le drapeau kabyle sera frappé du signe azza (la lettre Z amazigh) et d’un double rameau d’olivier sur fond bleu et or. Ce modèle est le résultat d’une consultation menée depuis 2014 par le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) dans plusieurs localités kabyles et dans l’émigration. Cet emblème destiné à représenter la Kabylie a été dévoilé le 10 mars par l’Anavad, le gouvernement provisoire kabyle dirigé par Ferhat Mehenni. Un premier lever de drapeau est prévu le 4 avril.

Cette annonce d’un drapeau fait l’objet d’un décret paru sur Kabylie-gouv.org et repris par les sites d’information du MAK. Le texte précise que le 10 mars a été choisi en référence au trente-cinquième anniversaire de la première marche kabyle de protestation contre l’Etat algérien, au cours du Printemps berbère de 1980, à la suite de l’interdiction d’une conférence de l’écrivain kabyle Mouloud Mammeri.

Messages

  • Le Drapeau régional, après l’Hymne régional et le Gouvernement régional : La " symbolique " est là, pas " l’effectivité ". Mais alors, quel impact direct, quel visée réelle, quel but immédiat ? Ce sont les questions qui s’imposent.

    On admet en effet que ces trois éléments – population permanente, gouvernement élu, territoire défini– sont constitutifs d’un Etat. Mais ils ne suffisent pas à rendre compte de la dynamique de la création d’un Etat. Pour être indépendant, un Etat a besoin du " regard des autres", de la reconnaissances de bon nombre d’Etats. On peut penser par exemple au cas de l’Ossétie du sud, de l’Abkhazie ou de la République turque de Chypre Nord qui se sont proclamés indépendants, mais qui ont été reconnus par un si faible nombre d’Etats qu’en fait, leur effectivité internationale est quasi nulle.

    Or, cette reconnaissance n’est pas immédiatement donnée, c’est un processus long et complexe. Un processus long parce qu’il s’agit d’amorcer des relations diplomatiques, des discussions entre les représentants et à la fin du processus, il s’agit d‘échanger des " Lettres " entre les Etats qui se reconnaissent mutuellement.
    C’est aussi un processus complexe parce qu’il y a des enjeux politiques régionaux et internationaux la plupart du temps à la clé. On a vu cela avec le Soudan du sud indépendant depuis 2011, avec le Monténégro indépendant en 2006 et puis le Kosovo qui a proclamé son indépendance en février 2008. La définition d’un Etat relève finalement autant du politique que du juridique.

    Et si la reconnaissance des autres Etats est essentielle, elle permet aussi – dans certaines conditions de majorité bien évidemment – l’adhésion à des organisations internationales et régionales.

    D’un autre côté, l’adhésion à l’ONU – au premier rang de ces organisations internationales – ne va pas déterminer la nature étatique d’un territoire. Certains Etats dans les faits, comme Taïwan, ne sont pas membres des Nations Unies.
    Un Etat ce n’est pas seulement un ensemble de règles, un ensemble d’institutions, c’est aussi une pratique. Une pratique de la souveraineté chez soi et vis-à-vis des autres Etats.

    Or le Pouvoir militaire en Algérie demeure fort -et ne cède rien, et n’accepte aucune solution- car il a le soutien de l’Occident, et est " arrimé dans l’orbite américaine ", et bénéficie du soutien politique de la France (qui détermine la politique algérienne de l’Europe), il a la manne financière issue de la rente pétrolière qu’il accapare, a sous sa férule les forces de répression et les moyens de propagande, la population est traumatisée, l’opposition décimée, la protestation maitrisée, les syndicats réprimés...

    Dans le cas de l’action du MAK-GPK (laissé agir librement en Kabylie et en France, alors qu’il n’est pas agrée), c’est la symbolique qu’il faut donc cerner, l’impact direct du coup, le but politique immédiat visé vraiment, ce n’est pas l’effectivité, un Etat kabyle, mais plutôt " rendre réel, concret, vrai " (ce qui n’était que propagande officielle, avant 2001), et donc de " parvenir au point de non retour , à l’achèvement " de " la séparation définitive, l’isolement complet, de la division réelle et la délégitimation politique " de la Kabylie (une région, plusieurs départements), ce qui garantit alors " un sursis assuré " pour le Régime militaire en place....qui ne sera plus menacé par une quelconque rébellion ou mouvement insurrectionnel, une fois ce bastion de la contestation, proche d’Alger (lieu géographique du pouvoir) est neutralisé (isolé, séparé, divisé, délégitimé/discrédité) !

    Et puis ce Gouvernement-GPK (1) est contesté et controversé sur le Territoire kabyle(2) par la Population (3), et pas du tout reconnu par les Etats (4), l’ONU (5) et les Grandes intitutions internationales (FMI, BM, etc. etc.).

    Il faut dire que sans " rapport de force politique " vraiment déterminant et conséquent, la Junte dictatoriale au pouvoir ne lâchera pas du lest, n’accepte aucune solution juste et légitime (Tamazight, l’autonomie régionale, démocratie, Etat de droit...), et ne laisse agir que ce qi l’arrange (divisions, violences, extrémismes, pourrissement et exacerbation de la situation, qui lui assument sa pérennité, le prolongement de son existence...).

  • Le drapeau kabyle est né, félicitations au peuple kabyle.C’est un très beau drapeau qui va accélérer je l’espère la décantation au sein de la société kabyle.C’est un petit pas pour le MAK/GPK et un grand pas pour la nation kabyle. A l’avenir cet emblème doit unir tout le peuple kabyle autour de sa libération du joug de l’Etat arabo-algérien.Les kabyles n’ont pas d’autre choix, soit on prends notre destin en mains soit en accepte le statu-quo,c’est à dire notre extinction et notre assimilation dans le moule arabo-islamique.Effectivement c’est une question de rapport de force,mais ce qui nous réconforte c’est que notre cause est juste et que la démocratisation de l’Algérie qu’espère les algérianistes kabyles, est impossible et chimérique à court et moyen terme, faute d’alternative démocratique en dehors de la Kabylie !La solution ne peut venir que de nous mêmes , le MAK roule à contre courant de 7O ans de nationalisme algérianiste.Et ajouter à ça la cécité et l’irresponsabilité du FFS et du RCD qui sont les principaux freins à l’émancipation du peuple kabyle.

  • Je pense que le "z" symbole des imazighen sur le drapeau merite d etre dessiné sans les rondeurs sur ses differents cotés, il fallait peut etre le dessiner avec des angles droits sur tout ses côtés.
    Aussi, le nombre d’olives et de feuilles serait aussi important.
    si on compte sur un coté du drapeau le
    Nbre de feuille =10
    Nbre d olives = 8
    Or, on sait que le chiffre 9 est un chiffre chanceux, alors,pour plus de bonne chance (??) il fallait un rameau de 9 feuillees et de 9 olives
    pour faire 18 , et ce dernier chiffre est lui meme composé du chiffre 1+8 dont l addition donne 9.
    Et le 18 du coté droit + le 18 du coté gauche donne 36 qui est lui meme composé de 3 + 6 = 9 notre chiffre de bonne chance.
    Je ne sais quelle option est la meilleure, car meme si on le laisse com ça, le 10+8= 18 qui est 1 + 8 =9 sur le coté est aussi chanceux , lequel est meilleur .. ?

  • Votre discours défaitiste est connu de tous.
    En 1954, la France volait dans les airs et les kabyles peinaient avec les ânes sur terre.
    Un malin un peu comme vous, tenait un même discours pour décourager les plus vaillants, malgré le résultat décevant, en grande partie dû aux trahisons d’après guerre. Peut on dire aujourd’hui que le malin avait raison dans l’absolu ?

    En 1980 et avant et après, il y avait aussi des petits malins, mais ce ne sont pas les petits malins qui comptent, mais bien les valeureux Hommes et Femme, fort heureusement...

    Vive la Kabylie, vive l’indépendance de la Kabylie.

  • @ Rezki & Nadia,

    vous êtes des médiocres et censeurs lâches et peureux....
    comme l’équipe de kabyles.net du DRS.

    Vous êtes les ennemis des Kabyles....

    • Depuis des mois, une personne pollue le site avec des messages qui répètent toujours la même phrase, mais avec des pseudonymes différents. C’est carrément envahissant et ça consiste à placer son idée dans tous les forums. Votre manège ne passe plus et ces commentaires vont tous à la corbeille.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.