rezki.net

Accueil > Société > Le cyberjournalisme expliqué par un professionnel

Le cyberjournalisme expliqué par un professionnel

lundi 29 septembre 2008, par Rezki Mammar

Belkacemi Mohand Said est journaliste et créateur du site Kabylienews. Son Guide du cyberjournalisme paru début 2008 est une initiation au travail d’information sur le Net. L’auteur explique comment rédiger, mettre en ligne et promouvoir un média sur Internet. L’ouvrage est disponible en Kabylie et à Alger mais malheureusement pas en France. Nous nous le sommes procuré pour en commenter le contenu.

Première précision, Le Guide du cyberjournalisme a été conçu pour être pratique et accessible. Le sujet est traité en seulement quarante-huit pages avec des mots simples. L’auteur nous apprend à mettre en place une site Internet d’information sans avoir à dépenser pour acheter des logiciels et sans être spécialement un informaticien. La seule condition est d’accéder à un ordinateur relié à Internet. Pour le reste, l’auteur se charge de vous enseigner à rédiger, à vérifier l’information, à la hiérarchiser. On trouve même des notions sur les droits du « cyberjournaliste », c’est à dire le journaliste du Web.
Dans ce livre, la simplicité tient lieu de fil conduteur. Pour créer des pages Web, pas besoin de logiciels compliqués, un simple traitement de texte suffit. La deuxième étape consiste à mettre ces pages sur Internet et là encore l’auteur conseille quelques outils gratuits et accessibles à tous pour héberger un site, éditer des images.
Des aspects plus complexes sont abordés, notamment l’achat d’un nom de domaine et le référencement du site. Belkacem Mohand Saïd connaît bien le sujet, il anime son propre média sur le Net depuis 2003.

Les flux et les réseaux sociaux

Ce guide mérite d’être amélioré : on pourrait suggérer quelques pistes pour compléter voir dépasser le sujet.
Le Web des réseaux sociaux, souvent appelé Web 2.0, permet aux internautes de créer des réseaux à l’infini afin de partager du contenu en fonction de leurs centres d’intérêt. Un nombre croissant de journalistes indépendants et même des médias ont adopté les portails de diffusion tels que Twitter, Flickr ou encore les réseaux d’échange de vidéos. La BBC, un géant de la radio se sert notamment d’un microblog Twitter pour promouvoir ses annonces et il n’est pas le seul à le faire.
Dans le même ordre d’idées, la diffusion d’un site accompagné d’un flux RSS est quasiment devenu une obligation. Le flux permet aux lecteurs de s’abonner et de connaître les nouveautés pour ne visiter un site qu’en cas de mise à jour. Pour les internautes, le gain de temps est considérable, de son côté le média se trouve référencé à plus grande échelle. Dans ces conditions, créer une page Web avec Word prive l’auteur d’un outil essentiel. D’ailleurs, Kabylienews utilise lui aussi le RSS, puisqu’il est relayé par sa version blog, plus efficace que ses versions HTML brut.

Ces deux remarques ne retirent rien à la valeur du Guide du cyberjournalisme. Avec la multiplication des médias, les lecteurs sont plus exigeants. Les auteurs de sites ont besoin de travailler avec davantage de rigueur. Si l’auteur du livre nous lit, accepterait-il d’écrire en commun une suite du guide ?

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.