rezki.net

Accueil > Société > Le commerce équitable, un business comme les autres ?

Le commerce équitable, un business comme les autres ?

mercredi 16 juillet 2014, par Rezki Mammar

Né de la volonté de mieux rémunérer le producteur et de favoriser un développement profitable au plus grand nombre, le commerce équitable s’est laissé séduire par des producteurs peu respectueux des normes sociales.

Max Havelaar est un grand nom du commerce équitable, son crédo certifier des produits qui garantissent un salaire décent au producteur. Cela signifie que dans les pays développés des consommateurs sont prêts à payer leur café, leurs bananes ou leur thé plus cher pour participer à ce cercle vertueux. Le problème, c’est que cette filière s’est laissée envahir par les abus. Le documentaire Le business du commerce équitable de Donatien Lemaître montre des exemples précis de récupération du secteur par des as du marketting, il a été diffusé sur la chaîne Arte le 15 juillet.

La grande distribution accorde une place croissante aux produits équitables, mais les marges prélevées par ces magasins dépassent le prix reversé aux producteurs. Au final, les enseignes profitent donc doublement de cette participation à la filière, par des bénfices qui dépassent 30% du prix de revient tout en redorant leur image auprès des consommateurs. Le documentaire montre que pour répondre à une demande croissante les labels ont certifié des marques peu respectueuses des règles sociales qui régissent la filière équitable. En République domincaine par exemple Max Havelaard a cautionné des producteurs employant des Haïtiens sous-payés et mal logés, parfois sans-papiers. De leur côté, les multinationales ont flairé l’intérêt du commerce équitable pour leur image. Lipton, qui appartient au groupe Unilever produit une gamme de thé équitable au Kenya grâce à un partenariat avec le label Rainforest Alliance. Sur place, les ouvriers sont regroupés dans des villages entourés de barbelés. Ces villageois ne sont pas rémunérés en heures de travail, mais en fonction du poids de la récolte. Pour couronner le tout, en novembre 2011 une ONG néerlandaise a dénoncé des cas de harcèlement sexuel de la part des contremaitres sur les ouvrières.

Le documentaire Le business du commerce équitable de Donatien Lemaître est disponible sur le site d’Arte pendant sept jours.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.