rezki.net

Accueil > Politique > Le Mak précise son projet de souveraineté

Le Mak précise son projet de souveraineté

jeudi 21 janvier 2010, par Rezki Mammar

Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie dévoile depuis quelques semaines les contours d’une stratégie de construction nationale. Après avoir lancé un projet de carte d’identité, les autonomistes sont sortis dans la rue pour appeler à la généralisation du kabyle. Deux conférences du président du Mak donnent une orientation plus précise à l’autonomie.

En juin 2008, le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie a lancé une candidature pour un nom de domaine .kab puis a annoncé vouloir créer une carte d’identité kabyle. A l’occasion du Nouvel an berbère, les militants du Mak ont défilé à Bgayet et Tizi Ouzou. A l’issue de ces marches [1], un Appel au peuple kabyle pour la généralisation de l’utilisation de la langue kabyle a été rendu public. Dans ce texte, le Mak définit la langue maternelle comme l’un des « droits » du « peuple kabyle » et encourage la population à en faire usage, y compris dans les institutions de l’Etat algérien.

Au cours d’un voyage au Québec, le président du Mak, Ferhat Mehenni, a donné deux conférences dont le contenu, disponible sur le site du mouvment, s’apparente à un programme d’action.

Du panberbère à la langue kabyle

La première intervention, qui a eu lieu le 14 janvier concerne la spécificité de la langue kabyle, il confirme la rupture avec le panberbérisme lequel a prévalu depuis les années 40. En gros, jusqu’à à une époque récente, la revendication formulée par les berbérophones tourne autour l’officialisation d’une langue berbère commune. Le conférencier explique que « la langue amazighe n’existe pas, il existe une famille de langues amazighes ».

Dans une logique nationale kabyle, le conférencier précise ses idées « Sans vouloir faire violence à la linguistique que certes je ne maîtrise pas autant qu’un linguiste, ma fréquentation du monde amazigh m’a montré que le kabyle ne se confond avec aucune autre langue amazighe. En dehors de quelques mots qui sont communs dans toute famille de langues, la langue kabyle a une morphologie, une grammaire et une lexicologie distinctes de ses sœurs. La Kabylie lui a donné son cachet et le peuple kabyle son âme, à nulle autre pareille. »

Un projet de souveraineté

Ferhat Mehenni s’est exprimé deux jours plus tard, le 16 janvier, à l’université de Montréal. Cette fois-ci, il est question de la construction d’un Etat kabyle. Le conférencier cite les quatre étapes qui selon lui conduisent de la colonisation à la souveraineté en passant par la prise de conscience et l’internationalisation de la question kabyle. Le raisonnement suit les grandes lignes du livre [2] publié par Ferhat en 2004 et aucun calendrier n’est précisé. En revanche, le projet de carte d’identité est explicitement inscrit au programme, ainsi que la création d’un passeport par la suite. L’orateur a aussi choisi les formules solennelles comme « (…) en ce 16 janvier 2010, à partir de Montréal, devant les hommes et devant l’Histoire, je déclare ouverte la construction officielle de l’État kabyle (...) ».


[1Le Mak a fait état de la disparition de neuf manifestants, aux dernières nouvelles ils sont sains et saufs

[2Algérie : la question kabyle est paru en 2004 aux éditions Michalon

Messages

  • azul a tous.
    La machine est en marche alors pour ceux qui hésite je dirai que vous avez tord .
    Le pouvoir dAlger y crois , la preuve qui dirai qu’un jour on nous parle de yennayer et de son histoire a ENTV au journal de 20h.c énorme tout de même au regard de tout notre histoire .!! .
    J’ai entendu certains dire :Pour cela il a suffit d’une rencontre de foot ball !!!!!!
    mais alors .
    Tout ces de kabyles démocrates qui ont payes lourdement par leur chaires ; leur honneur et de leurs vies.durant des des années de répressions, de propagandes de hizb frança , et d’assassinas n’ont pu avoir cela ?hé oui
    Ainsi est donc ; le visages de ses bourreaux de la kabylie quand ils sont aux aguets ils mangent a toutes les merdes.
    Alors, la vérité c’est que notre Président (Ferhat Mehenni)commence a faire mal . le virement qu’on on vu a la télé n’est pas comme le pense beaucoup dû a un match !!! le match à été utilise comme évènement, pour un retournement de strategie pour contrer le MAK car avec le temps je suis sure qu’ils vont finir par devenir plus kabyle que nous le somme .
    Alors restons mobilises et surtout clair voyant devant ses sbires de l’arabisme colportes
    Faisant le meilleur de nous même pour aider Le MAK .

    je rejoint le Mak dés demain.
    SBA

  • La kabylie a tous les moyens humains et matériels pour vivre son autonomie. La communauté internationale doit nous aider pour concrétiser ce vieux rêve cher à tout kabyle. La Kabylie n’a rien gagné et ne gagnera rien du pouvoir central arabo islamo fasciste d’Alger. Les Kabyles ont le droit de vivre leur culture, leur langue, leur traditions, leur histoire... qui sont aux antipodes du modèle arabo musulman qu’on veut leur imposer. Vivement une constitution Kabyle pour répondre aux aspirations du peuple Kabyle. Vive le MAK et vive la Kabylie autonome.

  • ulac aqvaili,ulac taqvailit,ma ulac timanit !

    • Meme si l’autonomie est une chose sérieuse, quand je vois le niveau des autonomistes sur Internet, je m’inquiète. Au lieu de débiter des slogans appris par coeur, il va falloir se mettre au travail. par exemple, est-ce que le Mak st capable de sortir dans la rue à Paris ? Est-ce que le Mak est capable d’organiser des conférences pour expliquer ses idées. Une organisation digne de ce nom doit travailler et pas répéter le même discours. Le Mak existe depuis 2001, on dirait qu’il est là depuis 50 ans

    • ce n’est pas un slogan,a mmis n’tmurt !si,c’en est un,je ne l’ai jamais entendu.en fait,c’est une phrase qui illustre notre marginalisation dans l’algerie arabomusulmane.et ca sera toujour comme ca,tant que la kabylie demeure sans entité ;ni statut.

  • Le slogan, c’est imanit. Pourquoi pas l’indépendance, qu’est ce que vous avez à chanter l’autonomie ? l’autonomie, c’est garder kassaman, le dinar, l’entv la DRS, juste avec un Etat kabyle aux pouvoirs limités. Quand on a le courage de dire peuple kabyle, il faut assumer et être un vrai Etat à l’onu, sans tutelle algérienne

    • peut-on savoir au nom de quoi vous nous parlez d’indépendance ? avez-vous un mouvement indépendantiste ? et qui nous dis que derrière alexandre ne se cache pas mohamed ? hein ????

    • Vas y popote ! Puisque t as des idées, lances toi au lieu d’attendre tout des autres. Ne dit-on pas qu’on n’est meiux servi que par soi même ?

  • Bonjour, je découvre cette question de l’autonomie, est ce qu’il existe des livres sur l’histoire de la Kabylie et sur le mouvement autonomiste ou indépendantiste ?

  • Je vous propose : L’histoire (ou) Histoire de Béjaia et de sa région de Mouloud Gaid. Le livre ne parle pas que de Vgayeth mais de toute la Kabylie.

    • Le (synopsis), en quelque phrases :
    • La Kabylie au moyen âge,
    • La Kabylie et le Beylek turc,
    • La résistance kabyle aux troupes coloniales.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.