rezki.net

Accueil > Politique > Le Mak lance un concours de carte d’identité

Le Mak lance un concours de carte d’identité

mercredi 2 décembre 2009, par Rezki Mammar

Depuis le 1er décembre, les internautes peuvent proposer un modèle de carte d’identité kabyle sur le site du mouvement autonomiste. Depuis plusieurs mois, l’organisation s’est positionnée sur le terrain symbolique de l’état civil kabyle.

Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie a lancé un concours en ligne depuis le 1er décembre pour récompenser le meilleur projet de carte d’identité kabyle. Le règlement, publié le 30 novembre sur le site de l’organisation fixe les modalités de l’épreuve, ouverte aux Kabyles de tous pays. Les candidats ont jusqu’au 31 janvier pour déposer leur modèle. En septembre dernier, le Mak avait publié un texte expliquant la nécessité d’établir un état civil kabyle.

En Kabylie, le recensement et le nom de famille n’existaient pas avant l’arrivée de la France. A la fin du dix-neuvième siècle, l’administration française a procédé à une arabisation des noms de lieux et de personnes. L’Etat algérien a poursuivi cette politique. Pour mener cette entreprise qu’il considère comme une « réparation de notre histoire », le Mak avait émis l’idée d’une réflexion de 45 jours pour mettre sur pied le projet ou l’abandonner.

Le lancement de ce concours symbolique intervient dans un contexte de ferveur nationale algérienne, y compris en Kabylie, dans la foulée de la sélection pour la coupe du monde de football. Le 17 novembre dernier, Ferhat Mehenni, président du Mak avait dénoncé une « frénésie algérianiste » liée au ballon rond.

Lire également Un projet de carte d’identité kabyle

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.