rezki.net

Accueil > Culture > Le Forum des langues du monde 2007

Le Forum des langues du monde 2007

mardi 10 avril 2007, par Rezki Mammar

Toulouse accueille une rencontre de deux jours organisée autour des langues des cinq continents. La Forum est née dans les années 90 autour de l’occitan et de la découverte d’autres cultures. Cette année, soixante-dix langues sont invitées du 26 au 27 mai. Et qui sait, une Déclaration universelle des devoirs envers les langues et les cultures pourra peut-être voir le jour, comme le souhaitent les organisateurs.

Le Forum des langues du monde organise sa 16ème édition. La rencontre part d’un constat : « Les langues et les cultures sont égales entre elles comme les citoyens d’une même République » selon les mots de Felix-Marcel Castan, écrivain française de langue occitane.
Pendant deux jours, les participants vont chacun mêler leurs mots, leurs accents en une fête. Le forum se déroule en deux temps. D’abord la capitade (du verbe capitar, qui veut dire « réussir » en occitan).. Samedi 26 mai, entre dix sept heures et minuit, la ville va donc résonner au rythme des blagues, des récits et au son de la musique acoustique dans toutes les langues. Le lendemain, c’est la journée des rencontres, le forom (forum), autour des stands des différents participants derrière un mot d’ordre « Tous les métèques du monde sur la place du Capitole ». Parmi les soixante-dix langues invitées figurent le tibétain, l’aymara (parlé dans les Andes), l’araméen ou encore la langue des signes.

Une déclaration universelle des devoirs envers les langues et les cultures

Les langues sont l’une des facettes de la diversité, y compris en France. Les débats ont pour thèmes « Proposition de nationalisation des langues de France » et « Proposition pour une Déclaration universelle des devoirs envers les langues et les cultures ».
Comme en 2006, le berbère fait partie des langues invitées. Le Carrefour culturel Arnaud-Bernard, organisateur du forum nous a communiqué la liste des intervenants des débats.

Proposition de nationalisation des langues de France.
Sont invités Pascal Otavi, enseignant et écrivain corse ; Jean-Pierre Thomin, maire de Landerneau en Bretagne ; Michel Alessio et Astrid Roche pour la Délégation génarale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), Christophe Simon, Pierre Léger et Eric Marie du 1er Collectif des Langues d’oïl ; David Grosclaude IEO 31 ; Max Brisson, conseiller général Pays Basque ; François Weiss enseignant et théoricien, Alsace (sous réserve) et un représentant des langues minoritaires.

Proposition pour une Déclaration Universelle des Devoirs envers les Langues et les Cultures.
Sont invités : Henri Meschonnic, linguiste et poète ; Claude Sicre musicien ; Patrice Beray linguiste et écrivain ; Frédéric Callens et Myriam Bernard de Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances ; Jacques Poumarède, historien du droit ; François Cantier, avocat ainsi que des représentants de l’Unesco et tous les invités participant au premier débat.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.