rezki.net

Accueil > Société > La censure d’Internet en Afrique du Nord

La censure d’Internet en Afrique du Nord

lundi 3 mars 2014, par Nadia Mechiche

Une carte publiée récemment illustre les pratiques de la censure pays par pays dans le monde. En Afrique du Nord, le Maroc, la Tunisie et la Libye se distinguent par leur sévérité.

Censurer Internet, c’est empêcher une population de se connecter à certaines sites. Actuellement quatre types de sites sont visés, ceux qui hébergent des liens de type torrent permettant de télécharger de la musique, de la vidéo, des série... ceux à caractère pornographique, des médias politiques et des réseaux sociaux.

Qu’en est-il en Afrique du Nord ? Tous les Etats censurent de liens torrents (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie, Mali et Niger). La Libye se distingue en censurant également les sites pornographiques et les médias politiques. La Tunisie censure la pornographie et les réseaux sociaux. Le pays le plus répressif de la région est le Maroc où toutes ces catégories sont frappées par la censure. Cette carte est disponible chez WhoIsHostingThis.

La censure d’Internet en Afrique
Extrait de la carte publiée par WhoIsHostingThis.com

Messages

  • Allilougerie ? pas besoin de censurer quoique ce soit. Le debit est tellement miserable que l’internet est de facto inutilisable.

  • @izem, le débit est un sujet intéressant, en Kabylie par exemple. Mais là on parle de la censure exercée par les Etats.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.