rezki.net

Accueil > Société > La bombe A en Algérie, révélations sur les retombées

La bombe A en Algérie, révélations sur les retombées

samedi 15 février 2014, par Rezki Mammar

Une carte montre que Gerboise bleue, lancée dans le Sahara algérien a eu des retombées sur l’Afrique de l’Ouest jusqu’au Nigeria et en Centrafrique.

Le 13 février 1960, la France fait exploser sa première bombe atomique, un engin appelé Gerboise bleue. Ce premier essai nucléaire a eu lieu à Reggane, dans le Sahara algérien. On croyait les retombées radioactives limitées au sud de l’Algérie. Il n’en est rien, un document de l’armée française indique que la zone contaminée s’étend vers le sud jusqu’en Centrafrique et au nord jusqu’en Sicile et en Espagne méridionale. Cette carte était classée secret-défense avant d’être déclassifiée en avril 2013 et révélée au grand public par le quotidien Le Parisien dans son édition du 14 février.

Sur la carte, il apparaît que les retombées radioactives atteignent toute l’Algérie, mais aussi toute l’Afrique du nord ouest. Au sud, la zone contaminée s’étend depuis le golfe de Guinée jusqu’en Centrafrique, à l’est jusqu’au Tchad et en Libye. Ce document a été établi par l’armée suite aux plaintes d’anciens militaires stationnés en Algérie et en Polynésie qui estiment avoir été exposés à des radiations. Cette divulgation accroît considérablement le nombre de civils qui pourraient prétendre à une indemnisation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.