rezki.net

Accueil > Société > La Mosquée de Paris fait évacuer des sans papiers

La Mosquée de Paris fait évacuer des sans papiers

samedi 23 avril 2005, par Rezki Mammar

Un groupe de sans papiers a tenté d’occuper la Mosquée de Paris le 21 avril pour que le recteur intervienne en leur faveur auprès du ministère de l’Intérieur. Pour toute réponse, les responsables des lieux ont préféré faire appel aux forces de l’ordre pour une évacuation musclée.

L’occupation des lieux de cultes, en particulier les églises a toujours été un moyen pour les sans papiers de se faire entendre en bénéficiant d’un droit d’asile. Visiblement, la Mosquée de Paris ne l’entend pas de cette oreille.

Jeudi 21 avril, un groupe de 75 sans papiers (dont 15 enfants) procèdent à une occupation de la Grande mosquée de Paris (5ème). La date est symbolique, elle correspond au jour de la naissance de Mahomet. Cette action a été soutenue par la Ligue des droits de l’homme, le PCF, le Mrap... le but est de demander au recteur de la mosquée Dalil BOubakeur, un rendez vous auprès du ministre de l’Intérieur Dominique de Villepin. Mais la discussion tourne vite au vinaigre, les responsables du lieu de culte ont même décidé de faire appel aux forces de l’ordre. Vers 19 heures, adultes et enfants sont évacués par les CRS.

Dans un communiqué du 22 avril, la Mosquée de Paris persiste dans sa position et dénonce le " comportement irresponsable des meneurs et instigateurs de cette lamentable action ". Le document cite aussi Le Coran (chapitre 72 verset 18) : " En vérité les mosquées ne sont qu’à Dieu, alors n’y invoquez personne d’autre que Lui ". Joint par notre, le Collectif des sans papiers kabyles (CSPK) condamne la décision de la mosquée de faire appel aux CRS :

« Monsieur Dalil Boubakeur aurait pu plutôt donner l’ordre à ses subalternes de recevoir une délégation des sans papiers et faxer rapidement au ministre de l’Intérieur pour demander de recevoir les occupants ! N’est-ce pas une solution logique proche des vrais principes islamiques, au lieu de refouler les pauvres et les précaires pour éventuellement les renvoyer chez eux les mains menottées ? »

Ces propos sont de Hamid, un responsable de cette organisation. Depuis quelques mois, de nombreux sans papiers déplorent une plus forte présence policière et une multiplication des expulsions.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.