rezki.net

Accueil > Société > La Kabylie, économie et société

La Kabylie, économie et société

lundi 20 mars 2006, par Rezki Mammar

Le Cerak, le Cercle d’étude et de réflexion sur l’autonomie de la Kabylie a déjà organisé plusieurs rencontres sur l’état de la Kabylie. Le dimanche 26 mars, l’économiste Hocine Benhamza va donner une conférence sur la situation économique et sociale de la région.

Quand on parle de la Kabylie, une date est à retenir : celle de l’insurrection de 1871 contre la France. À partir de cette époque, des transformations ont radicalement modifié la société et l’économie de la la Kabylie ancienne.
À commencer par l’émigration, vers d’autres régions d’Afrique du Nord et vers la France. Les Kabyles expatriés ont toujours joué un rôle politique (dans l’émergence du nationalisme algérien), culturel (dans l’éveil d’une conscience identitaire berbère) et bien sûr économique.
L’état de dépendance économique de la région, souligné par Albert Camus dans un article célèbre paru dans Alger Républicain, demeure après l’inddépendance.
Les mutations sociales de ces dernières décennies donnent l’impression d’une décomposition de la société kabyle : avec la montée de l’insécurité, de l’alcoolisme et le développement rapide de la prostitution.

La situation économique et sociale de la Kabylie aujourd’hui
Conférence de Hocine Benhamza organisée par le Cerak
Dimanche 26 mars à 14h00
Maison des Associations de Paris 12eme
181, avenue Daumesnil, Paris (12ème)
Métro Daumesnil

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.