rezki.net

Accueil > Société > La Dépêche de Kabylie à nouveau accusée de plagiat, contre Kabyle.com

La Dépêche de Kabylie à nouveau accusée de plagiat, contre Kabyle.com

mardi 22 juillet 2008, par Rezki Mammar

Le site Kabyle.com vient de dénoncer publiquement un cas de plagiat portant sur un article publié dans ses pages. Le fautif désigné n’est autre que le quotdien La Dépêche de Kabylie, qui avait déjà publié illégalement du contenu issu de Rezki.net. C’est un nouvel épisode d’une série de coups de canif dans le très fragile et impitoyable paysage médiatique kabyle.

Le 21 avril derner, un lecteur de Rezki.net nous apprenait qu’une photo de notre site avait été publiée illégalement dans La Dépêche de Kabylie quelques jours auparavant. L’image avait été reproduite sans nous consulter. Le quotdien n’a pas même répondu à notre mail, dans lequel nous lui demandions des explications.
Ce 19 juillet, un autre site s’estime victme du même journal. Le portail Kabyle.com fait svoir à ses lecteurs qu’un de ses articles a été reproduit frauduleusement par la Dépeche de Kabylie sans consultation des personnes concernées et sans citation de la source. Bref, une infraction au droit d’auteur relevant des tribunaux. L’article concerné annonçait que le chanteur Kamel Hamdi venait de se voir décerner la Légion d’honneur en France.
Kabyle.com rappelle qu’il a été victime de ce type de délit en décembre 2003. Le site cite également le précédent subi par Rezki.net en avril 2008.

Messages

  • avec un minimum de sincérité, vous auriez pu voir la Dépêche de lendemain et comprendre mieux cette histoire. vous les kabyles d’Europe, vous les commentateurs de salons et de cybercafés du 19 et 18 emme arrondissements, ou bien à Montréal ou à Londre, il est temps que vous compreniez que ni vos haines et vos animosités ne parviendrons à casser cette dynamique d’espoir nait en Kabylie, comme vous ; comme la Dépêche vous ne faites qu’envinimer la situation.
    on a besoin de vous ici chez nous, ilm y a tout, Boutef, les gendarmes, les barbus...
    pour cette histoire, il faut voir avec Zahir Boukhlifa, il sera vous répondre à propos de ses fioritures.

    • Sachez d’abord que cet article a été écrit non pas en France, mais depuis la Kabylie. De Kabylie, on voit plus précisément que la dynamique d’espoir dont vous parlez n’eiste que pour les bourgeois du club des Pins à Alger. Ici en Kabylie, nous cherchons à comprendre une société en interrogeant directement ses habitants.

  • Les commentaires de Asardun et Stéphane sont suspendus. Le premier a porté des accusations contre Kabyle.com, ce qui est acceptable, mais en utilisant des termes que le fondateur du site a jugé insultants. La gestion de Rezki.net étant au ralenti en raison des vacances, les choss rensteront en l’état pendant une dizane de jours. Nous demandons aux deux internautes concernés de ne pas relancer leur désaccord sur cette page.

    • J’aurais encore préféré que vous laissiez le commentaire plutôt que de me faire passer pour un chamailleur. Je ne fais que me défendre et vous me salissez encore une fois, pire encore. Merci de tempérer et de faire le nécessaire.

      Je n’ai pas votre téléphone. Comment vous contacter ?

      Stéphane

    • J’ai suspendu les deux messages pour qu’aucun des deux ne se sente plus visé que l’autre. Je vais tenter de vous joindre. Asardun peut aussi laisser ses coordonnées (il suffit de laisser un commentaire avec ses coordonnées et il ne sera pas publié).

    • Je suis revenu sur la suppression de ces commentaires dans un article sur les commentaires.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.