rezki.net

Accueil > Brèves > L’hommage à Jean Dumaurier et autres brèves

L’hommage à Jean Dumaurier et autres brèves

vendredi 16 janvier 2009, par Rezki Mammar

L’association Taferka organise une rencontre autour de l’historien Jean Dumaurier ce 17 janvier un an après sa disparition. Ces derniers jours, la Kabylie a été touchée par de fortes intempéries, par le passage au Nouvel an berbère. Sur le plan politique, un événement inédit a eu lieu, puisque les deux partis kabyles (le FFS et le RCD) ont annoncé qu’ils ne participeront pas aux présidentielles algériennes. Nous publions ci-dessous la synthèse de l’actualité parue sur notre fil info du 6 au 16 janvier.

Un attentat à l’explosif a été déjoué 6 janvier à Naciria (Ouest de la Kabylie).

Le chanteur berbère marocain Mejja a lancé une association du nom de Ayt Umarg pour la découverte de talents musicaux. Cette information a été annoncé le 7 janvier par le site Amazighnews. L’artiste a ainsi mis en place un casting qui a commencé le 1er janvier et qui prendra fin le 30 mars prochain.

Ounissa Abdeslam a été élue Miss Kabylie 2009 le 7 janvier à Tizi Ouzou.
Dans le même temps, une polémique a éclaté. Sarah Boubrit, Miss Kabylie 2008, a accusé les organisateurs de l’avoir « menée en bâteau » pendant une année. La jeune femme estime que son image a été utilisée et qu’on lui a promis un voyage en France qui n’a pas eu lieu.
Mourad Aït Ahmed organisateur de du concours Miss Kabylie dément les accusations de Sarah Boubrit dans La Dépêche de Kabylie 11 janvier.

Le FFS (un des deux partis kabyles) sera absent aux présidentielles algériennes, a annoncé 8 janvier le N°1 du part Karim Tabou.

Lahoucine Bouyakoubi a publié une critique du roman Ijawwan n tayri de Brahim Lasri 9 janvier sur Amazighnews.

Une Fête de l’olivier s’es tenue à Seddouk (au sud-ouest de Bgayet) du 8 au 10 janvier avec exposition, conférence et activités pour enfants.

Le quotidien La Dépêche de Kabylie annoncé avoir lancé un cahier hebdomadaire en tamazight (langue berbère) le 12 janvier dernier.

Le deuxième Salon du couscous ouvert 11 janvier à la Maison de la culture de Tizi Ouzou.

La gendarmerie de Tizi Ouzou a annoncé 11 janvier qu’elle s’implantera dans toutes les communes de la wilaya (l’équivalent d’un département). Il faut savoir que cette institution s’était retirée de la Kabylie après les émeutes du Printemps noir de 2001 à 2002. Les gendarmes sont mêles au déclenchement des violences, à la répression sans être traduits en justice. Beaucoup de Kabyles savent cela, mais nous l’écrivons parce que l’article que nous mettons en lien ne parle pas du tout de ces aspects un peu gênants pour les forces de l’ordre.

Nous avons annoncé sur Rezki.net la tenue d’une manifestation 18 janvier devant l’ambassade de Libye à Paris en solidarité avec les militants berbères menacés. L’information a été reprise par Afrique du Nord.com par Tamazgha.fr et Kabyle.com.

Le passage au Nouvel an berbère (Yennayer) a été marqué par de forts pluies en Kabylie (et ailleurs). Plusieurs axes routiers ont ainsi été coupés ou perturbés. Voici un aperçu des dégâts :
Un écolier de huit ans a été emporté par la rivière Tleta en crue à Aït Yahia Moussa (Kabylie du sud-ouest) le 12 janvier.
La Soummam (rivière du nord-est kabyle) a débordé 13 janvier et coupé la circulation. Nous insistons sur le mot rivière, car La Dépêche de Kabylie a utilisé abusivement le mot arabe « oued » qui n’est pas en usage : en Kabylie, on dit « asif » pour une rivière.
Le pont de Sidi Naâmane situé sur l’autoroute Tizi Ouzou-Alger a menacé de s’effondrer du fait des fortes précipitations, il a finalement dû être fermé à la circulation.

Le neuvième Festival international du film amazigh a ouvert 11 janvier. Il a lieu à Sidi Bel Abbes (nord-ouest algérien). Il faut préciser que cette année l’Iran est l’invité d’honneur de cette rencontre. Une délégation de la République islamique est donc venue représenter son pays, du moins le cinéma officiel.

Plusieurs dizaines de collégiens et lycéens ont bloqué une route à M’chedallah (Kabylie du sud) le 14 janvier pour demander plus de moyens pour le transport scolaire.

Le RCD (un des deux partis kabyles) a décide le 15 janvier de ne pas participer aux présidentielles algériennes et de geler ses activités d’ici le mois d’avril.. Le RCD avait d’abord conditionné sa participation au scrutin à la présence d’observateurs internationaux, avant de prendre cette décision. Il faut ajouter que ce parti est en proie à un mouvement de protestation interne.

Kabyle.com a annoncé avoir eu 100 000 visites en décembre 2008. Le portail a publié ce chiffre le 15 janvier et a annoncé une nouvelle refonte de son interface.

L’association Taferka et Radi Pays rendront à Jean Dumaurier, spécialiste de l’histoire berbère le samedi 17 janvier à Montreuil (à l’est de Paris) 49 bis avenue de la Résistance, près du métro Croix de Chavaux.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.