rezki.net

Accueil > Politique > L’armée incendie Bougtoune, les habitants appellent à (...)

L’armée incendie Bougtoune, les habitants appellent à l’aide

mardi 4 août 2009, par Rezki Mammar

Le témoignage est accablant pour l’armée algérienne. Un officier est accusé d’avoir fait incendier les abords diu petit village de Bougtoune située au sud-est de la Kabylie. D’après un témoignage, les habitants se sont alors tournés vers le commissariat, qui a refusé d’intervenir.

Bougtoune est un petit village situé dans le massif des Bibans au sud-est de la Kabylie. Dans cette localité, un général a ordonné à des gardes communaux de mettre le feu aux oliviers. Confrontés à ce spectacles, les villageois ont fait appel à la police, qui a refusé d’intervenir. Ces informations nous ont été rapportées par Saliha Bachiri, danseuse et chorégraphe originaire de cette région. Jointe par téléphone, l’artiste nous a confirmé avoir lancé un appel à l’aide sur Internet diffusé par Tamazgha.fr le 3 août puis par Afrique du Nord.com ce 4 août.

L’armée a déjà procédé a des incendies à Bougtoune dans les années 90. Cet épisode avait amené des villageois à aller vivre ailleurs. Les feux de forêts sont menées sous prétexte de lutte contre le terrorisme, mais d’après notre témoin, le village et ses environs immédiats n’abritent pas de maquis islamistes. La destruction controversée de massifs forestiers et d’oliviers à proximité de zones d’habitation à déjà été pratiquée et dénoncée à Aït Zmenzer et Aït Douala en 2007, à Aït Yahia Moussa en 2008 et à Tadmaït il y a une semaine.

Un des massifs incendiés, à Aït Zmenzer en 2007, au bord de la route longeant le village Aglagal

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.